Encore des réformes, toujours des réformes...

* Greve du 22 à Paris: les % :
-
55 % des écoles de la capi­tale seront fer­mées d’après la mairie.
-
82,45 % d'enseignants en grève contre la réforme des rythmes selon les prévisions du rectorat

Qu’en pense la police ?


* Loi relative à l’enseignement supérieur. Etat au 15 janvier.

Le Mammouth vous offre aujourd’hui le projet d’étape au 15 janvier. Il est là : 20130115 - projet de loi

Tout plein de choses pour une nouvelle université :
- Élection du président également faite par les personnalités extérieures
- Un "conseil académique" remplaçant les CS et CEVU, aux pouvoirs disciplinaires.
- Professeurs de rang A y ont une place de choix.
- Rattachement des établissements privés aux communautés d’universités.


Et d’autres certainement...


* Fausses idées neuves pour l’évaluation des profs.

De fac pour l’instant, mais bientôt on va s’intéresser aux autres. Et en plus c’est pas neuf.

AFP -
Un député PS sug­gère d'associer les étudiants à l’éva­lua­tion des ensei­gnants pour per­mettre notam­ment d'améliorer la qua­lité des pro­fes­seurs, dans un rap­port sur la réforme de l'enseignement supérieur,annonce Le Figaro lundi.
Le député PS de Meurthe-et-Moselle, Jean-Yves Le Déaut a fait figu­rer cette pro­po­si­tion dans son rap­port "Refonder l'université, dyna­mi­ser la recherche", remis le 14 jan­vier au Premier ministre.
"Cette pro­po­si­tion avait été for­mu­lée durant les assises de l'enseignement supé­rieurs les 26 et 27 novembre 2012", indique le quo­ti­dien qui y voit un double avan­tage: "amé­lio­rer la qua­lité de l'enseignement et aug­men­ter leur poids dans les évolu­tions de carrière".

Au moins l’objectif est clair et le député a le mérite de le dire. Evaluer pour améliorer la qualité... #oncroitrêver.
Le PS c’est franchement différent de l’UMP. Performance d’un côté, compétitivité de l’autre. #nepasoublier.

"
C'est un outil for­mi­dable, qui a été très bien accueilli par les pro­fes­seurs. Il nous per­met d'aider avant tout les ensei­gnants en dif­fi­culté à amé­lio­rer leurs cours", explique le pro­fes­seur Cuny, res­pon­sable de ce dis­po­si­tif à l'université de Bordeaux Segalen, l'un des rares établis­se­ments à l'avoir mis en place.

Personne n’est obligé de le croire non plus.


*Paris et la réforme : à quoi joue la mairie ?

C’est la question que pose en substance certains syndicats décidément bien offensifs. Et ils adressent un lettre à +Bruno Juliard suite à ces propos sur le syndicats (et il s’y connaît en syndicat...).
Elle est là.

Pourquoi s’acharne-t-elle à attiser le conflit avec l’ensemble des enseignant-es et une majorité de parents d’élèves parisien-nes ? Y-a-t-il un objectif caché que nous ignorons ?
Lire la suite.


* Le gouvernement réfléchit encore à comment supprimer/recaser les RASED

Il réfléchit en effet pour savoir comment les rendre complémentaires du dispositif « plus de maître que de classes ». Autant dire qu’il ne s’agira plus de RASED.

C’est une des réponse du ministère à une des question posée par un sénateur (André Vairetto (Savoie - SOC))

« [le dispositif « plus de maîtres que de classes »] s’articulera avec une réflexion majeure sur l'évolution du rôle et des missions des RASED en explicitant les complémentarités possibles des différents dispositifs. Un groupe de travail avec les organisations représentatives des personnels a été mis en place au sein de la direction générale de l'enseignement scolaire. Il doit proposer les évolutions nécessaires dans le fonctionnement des RASED pour leur redonner toute leur place dans le système éducatif. Cette réflexion essentielle se poursuivra par un dialogue social avec les représentants syndicaux. »
blog comments powered by Disqus