Tiens, voilà du Boutin

* Rythmes / éléments de langage.

Alors que la porte de sortie n’est toujours pas annoncée et que le ministère ne veut pas dire qu’il va revenir en arrière (mais qu’il va le faire quand même), B. Hamon annonce ces jours-ci qu’il ne s’interdit rien.

Ouf le voilà sauvé.

« Le principe des 9 demi-journées sera maintenu mais je ne m'interdis rien. Les formules favorables à l'enfant primeront [...]" (source)
une circulaire devrait en fait laisser la main aux recteurs et aux directeurs académiques pour décider, localement, des entorses possibles au décret Peillon.

Voilà comment refiler la patate chaude à l’administration...


* Conséquences du gel du point d'indice des fonctionnaires ? une baisse de salaire (de moins en moins) masquée


La principale conséquence est évidente (surtout quand le gel en question a commencé en 2010 et doit se poursuivre au moins jusqu'en 2017), mais c'est encore mieux en le disant source

extrait:

"Quel est l'effet du gel ?
Un indice qui n'augmente pas, c'est une rémunération qui stagne. Et pourtant, c'est équivalent à une baisse de salaire qui avance masquée...
si les prix augmentent alors que les salaires stagnent, comme c'est le cas des fonctionnaires, en pratique, c'est une  perte de pouvoir d'achat."

Petit rappel cruel:
"En janvier, Marilyse Lebranchu, qui était alors ministre de la fonction publique, assurait que le point d'indice ne serait pas gelé jusqu'à « la fin de la mandature ».


*Education nationale : peu de postes, mais beaucoup trop d'élèves

On vous le disait dès décembre . Le ministère a de plus en plus de mal à le cacher.
Selon une étude de minis­tère de l'Éducation natio­nale,
il y aura plus de 100.000 écoliers et lycéens sup­plé­men­taires à la ren­trée 2014 et 2015.

étude citée par Vousnousils.

Heureusement il y a les heures supplémentaires.... Petit, petit, petit...

* Genre : rien ne va plus !

Monsieur porte un vagin et Madame porte un pénis.
Des insectes qui ont de quoi troubler Boutin et alii...
C’est là.


* Délires parano de Belghoul: elle voit des traîtres partout et veut nuire encore plus à l'Educ Nat

Mammouth Déchaîné. — Voyant des traîtres partout (alors que pour trahir, il faudrait au moins avoir été du même côté...), Belghoul radicalise son mouvement en le transformant pour chercher à nuire encore plus à l’Éducation Nationale:

Dans une vidéo Belghoul annonce que "compte tenu des trahisons opérées par la fédération FCPE, la PEEP et l'APEL,... les fédérations de parents d'élèves qui ont trahi la mobilisation des JRE, et l'Observatoire du la théorie du genre de la même façon, et la direction de la Manif pour tous également, les dirigeants nationaux de VigiGender de la même façon", "vu que les trahisons sont multiples et concernent également 80% des imams"..., elle ne reconduira pas ses JRE à la rentrée :

"Nous n'allons pas reprendre de manière systématique, mensuellement parlant, des JRE à partir du mois de septembre. Sachez qu'au mois de septembre ces projets-là (théorie du genre, "éducation sexuelle"), seront mis en œuvre de manière officielle, dans toutes les écoles, y compris privées sous contrat."

Se félicitant d'avoir "tissé un réseau et vu émerger quelques cadres" (comme Dalila Hassan à Joué-lès-Tours ? -rires, NDLR- ),
Belghoul annonce qu'elle créera une "Fédération Autonome de Parents d'élèves" pour agir "à l'intérieur de chaque école où les enfants seront mis en danger, quand bien même on vous explique que ça ne sera pas appliqué... et que ça n'existe pas" et indique qu'elle compte aussi s'appuyer sur "un réseau d'instruction en famille et un réseau d'écoles hors contrat"...

Outre la création d'une fédération de parents d'élèves, et la volonté explicitement reconnue de "faire tomber la FCPE", Belghoul préconise en effet dans un premier temps:
- de
déscolariser des enfants de maternelle qui ne sont soumis à aucune obligation scolaire,
- de
développer l'instruction en famille
- de
développer des écoles privées hors contrat ((nous y voilà...) : il s'agirait d'écoles territoriales de quartier plutôt que d'écoles musulmanes car nécessité de "proposer à tout le monde d'être sauvé" et méfiance envers les structures musulmanes qui seraient récupérées et contrôlées par le pouvoir...

Coffinier va  s'être trouvé une nouvelle alliée... On comprend mieux tout l'intérêt que la Fondation pour l'école et son blog liberté-scolaire manifestaient il y a peu envers Belghoul et ses JRE,
comme le Mammouth l'indiquait ici.

Et bientôt, grâce aux dons défiscalisés qui lui sont faits, la Fondation pour l'école pourra même peut-être subventionner les écoles privées de Belghoul...

Comments

Boutineries en tout genre

*Privé, mais pas d’endoctrinement...

Ambiance de flic dans le lycée catho intégriste et sélection sociale et religieuse des élèves (surtout pas de juifs).

Paris: Des dérives intégristes secouent un lycée catholique
source

"Plusieurs professeurs, parents et élèves d'un lycée parisien privé dénoncent un endoctrinement sous couvert de catéchèse.

Une violente polémique secoue un très chic établissement catholique privé sous contrat avec l'Etat, au cœur du 16ème arrondissement de Paris. Selon les informations d'Europe 1, des enseignants, des élèves et leurs parents s'inquiètent en effet de dérives intégristes dans le contenu des enseignements du lycée Gerson. Ils demandent à la hiérarchie de l'Enseignement catholique d'intervenir, notamment en faisant remplacer l'encadrement.
"Une fille qui avorte commet un ‘homicide volontaire’"
L’Opus dei à l’oeuvre ? Lire la suite...

Et selon le FEP-CFDT, il s'agit en fait de sélectionner les élèves sur des critères religieux en demandant notamment aux parents des certificats de baptême. "Clairement, on ne veut pas d'enfants non baptisés, ni d'enfants issus de familles recomposées, de parents séparés ou de familles monoparentales, ni de Juifs", a affirmé Valérie Ginet. (source)

Hamon demande une inspection de ce lycée sous contrat... source


*JRE, Force vie, instrumentalisation de l'école et tremplin politique...

Famille, patrie, religion: Boutin lance Force vie...
et fera liste commune avec des amis de Belghoul et Soral pour les européennes... (source)
D’autna plus que Boutin veut doubler Le Pen sur sa droite (c’est possible,
voir ici)

Et tout à son entreprise, elle prend part à la propagation de la rumeur diffamatoire sur l'école maternelle de Joué-lès-Tours et l'une de ses enseignantes...

Naissance d'une secte ? Belghoul bientôt canonisée ?

C'est ce dont rêvent peut-être quelques agités de la calotte à qui l'association facho Egalité et Réconciliation sert de porte-voix...

C'est ainsi en tout cas que Romeo Bey, enthousiasmé par le discours tenu par son héroïne devant des religieuses de la congrégation de Chabeuil et l'accueil que celles-ci lui ont réservé, peut s'extasier (
comme on le voit ici) :

"Le peuple debout a reçu la grâce qu’elle transmet à ses partisans de plus en plus nombreux [...] un miracle s’est produit ici"

(photo du "miracle" ici avec un petit auditoire de religieuses manifestement ravies et une femme qui tient sur son cœur le livre de Belghoul, "Papa porte un pantalon et maman porte une robe », voir ici)


Jean-Louis Auduc récupéré par les fachos pour leur campagne anti-théorie-du-genre

Ancien directeur adjoint d'un IUFM (institut universitaire de formation des maîtres [public]) et auteur du livre "Sauvons les garçons!", Jean-Louis Auduc s'était déjà illustré en mars 2011 en acceptant de participer aux "formations spéciales" organisées par l'ILFM (institut libre de formation des maîtres [privé/catho]) d' Anne Coffinier, avant, finalement, d'y renoncer...
Ayant apparemment toujours beaucoup de mal à choisir ses interlocuteurs, le voilà qui va maintenant
se fourvoyer auprès de "l'agence infolibre" (très orientée à l'extrême droite et proche de Soral) et se fait ainsi récupérer pour la campagne menée par les fachos contre l'enseignement d'une supposée "théorie du genre" à l'école.
Comments

Désirs et ratés

* Les choses d’Hamon :

Nouveau ministre - anciens problèmes.

Si, officiellement la première intervention publique du nouveau ministre a été sur les 102 réseaux REP +
(source), il n’empêche que le sujet principal des premiers jours de règne de B. Hamon reste bien la question des rythmes.

Bien introduit (et depuis longtemps me direz-vous), le Mammouth a pour information que
le cabinet du ministre aurait la solution pour trouver une porte de sortie : laisser l’autonomie aux maires. Et une large latitude même, puisqu’il serait question de leur laisser le choix d’appliquer ou non.

Voilà de quoi mécontenter encore une fois tout le monde : c’est un peu prendre pour des imbéciles des équipes qui à ce jour ont largement travaillé sur la question, puisqu’il apparaît - selon la presse officielle- que près de 97 % des communes ont mis en place les choses. Plus largement c’est aussi mécontenter tous ceux qui soutiennent fermement cette réforme (certains syndicats, la FCPE aussi). C’est enfin mettre dans la difficulté ceux qui, entre 2013 et 2014, sont au milieu du gué quant à mise en application de la réforme...
Certains maires, qui ont fait voter les parents pourront-ils revenir en arrière ?
Et au final, ce sera la réforme Darcos qui sera appliquée...

Tout cela dans un contexte de réduction des dotations aux communes, et alors que certains maires annoncent qu’ils en font un point de blocage (ex : Toulon
(source))...


* Vers la fin du principe de gratuité ou quasi gratuité des études supérieures ?

Selon Médiapart qui rappelle que des hausses ont déjà eu lieu cette année dans les grandes écoles, le ministère réfléchirait à relever ces droits à l'université, au niveau des masters. (pour commencer) source


* Ah, la droite...

La gauche commençait à vous gonfler ? La droite va vous faire éclater...

- Affaire de Joué-le-Tours / Journée de retrait de l’Ecole : Un maire à la hauteur (mais de quoi, on se le demande).

Alors que le maire de la commune refuse de cautionner un tract diffusé pendant sa campagne, et dans lequel il attaque nommément trois écoles de la ville (les accusant d’enseigner la théorie du genre), le voilà aujourd’hui qui reconnait un lettre encore plus affligeante (publiée par un média libre local, La Rotative - voir aussi ce lien vers la presse locale) dans laquelle il étale encore plus ses propos sur ladite théorie du genre. Bref une attaque frontale à l’Ecole en général.
Situation ubuesque pour un maire qui gère au plus mal sa communication, et qui est aujourd’hui dans une position difficile. D’autant plus qu’un
recours en annulation des élections (gagnées à 200 voix) vient d’être déposé.

Pas de réaction de l’administration de l’EN face à ce genre de propos officiel (pour l’instant), mais on ne peut pas dire que la sérénité scolaire soit désormais au rendez-vous dans cette commune.

Autre information (Mammouth Déchaîné): la plainte de la rectrice, déposée à propos de la diffusion d’une vidéo attaquant une collègue, n’est toujours pas arrivée dans le bureau du procureur. Inquiétant.


- Pendant ce temps là de hauts fonctionnaires de l'Educ Nat cherchent à relancer la rumeur sur la théorie du genre

Groupe de hauts fonctionnaires nostalgiques du sarkozysme qui se réfugient courageusement dans l'anonymat pour dire tout le mal qu'ils pensent du pouvoir socialiste en général et de leur ministre en particulier (surtout quand celui-ci vient de partir),  le cercle des recteurs disparus tient à jeter de l'huile sur le feu en entretenant les grotesques rumeurs lancées par l'extrême droite et divers mouvements intégristes: ainsi, comme le rapporte l'Express, ils n'hésitent pas à présenter comme un acquis de Vincent Peillon "l'introduction subreptice mais hélas bien réelle de la théorie du genre à l'école", ce qui, au lendemain du discours de politique générale du nouveau premier ministre, constitue évidemment une provocation puisque Manuel Valls y a notamment déclaré: "dans un pays traversé par les fractures, les rumeurs, notamment sur cette soi-disant théorie du genre à l'école, tous les républicains doivent savoir s'écouter, se retrouver et éviter les surenchères, dont les extrémismes au fond sont les seuls vainqueurs".

A quand un peu de ménage parmi les hauts fonctionnaires anti-républicains de l'Education ?

- Projet de Fillon pour l'école

en résumé:
. autonomie des établissements, c'est-à-dire de "vrais établissements" avec des chefs choisissant leurs profs,
.
bivalence des enseignants,
.
augmentation de leur temps de présence dans les établissements,
. école primaire
recentrée sur les fondamentaux et les "matières fondamentales", ("les trois quarts du temps scolaire en primaire [seraient] consacrés la maîtrise de la langue, les mathématiques et l'anglais"),
.
développement du goût de l'entreprise avec un "stage long de 3 semaines en entreprise en classe de 5ème",
.
réforme du bac jugé trop onéreux...

Tous les détails ici:
http://www.lemonde.fr/education/article/2014/04/11/francois-fillon-veut-faire-debat-sur-l-ecole_4399572_1473685.html


- Salut les copains : propos de Luc Ferry sur ses amis députés

propos de Luc Ferry sur ses petits copains députés UMP qui poussaient des cris « de bestiaux » pour rendre inaudible le discours (pourtant très droitier) du premier ministre (source)

« Ces gens vocifèrent comme des malades mentaux, c’est consternant. Comment demander à nos enfants de se conduire convenablement dans une classe si les députés se conduisent comme des abrutis devant tous les Français ? »

« Ces gens se conduisent comme des porcs. »

- Jacques Bompard plagie un article du site d’Alain Soral dans des questions adressées à Benoît Hamon

Selon lelab/europe1, le député d'extrême droite Jacques Bompard n'hésite pas à reprendre mot pour mot "des pans entiers d’un article publié dimanche 6 avril sur le site de l’association Égalité et Réconciliation" d'Alain Soral (qui, rappelons-le, se réclame du national socialisme...).


* Et l’extrême droite ? Boutin R.E.I.D. dingue !

Non seulement Boutin apporte son soutien à Belghoul et à ses JRE, ce qui pour elle est une nouvelle occasion de montrer sa propension à dire n'importe quoi, comme par exemple "les enfants appartiennent à leurs parents", mais en plus elle se transforme en représentante de commerce pour les éditions R.E.I.D. tout juste créées par Belghoul en faisant la promotion de dernier livre de Belghoul (vendu tout de même 15 €!), Papa porte un pantalon et maman porte une robe.

(Le Mammouth avait déjà rapporté les fortes pensées de Farida Belghoul au sujet de la nature première des femmes et de la nécessité pour elle d'abandonner le pantalon et de porter robes ou jupes:
http://www.le-mammouth-dechaine.fr/Ndj/files/874f6bdae2b090ad76b2573897b7db20-1010.html
)
inconnu
Comments

Continuité.

* Benoit qui ? Un sous-ministre en short ?

Un « short » ministériel taille XL pour Benoît Hamon (pour Lemonde), qui reçoit l’ordre de ne surtout rien entreprendre ?

Décidément, il y a des maudis... Après un ministère du Rien, le voici à la tête d’un cabinet qui devra avant tout se taire (si il veut faire passer les réformes Peillon). Hamon précise déjà qu'il se contentera de poursuivre la "réforme des rythmes" et la "refondation" de l'école... Et déjà Fioraso annoncée comme secrétaire d’Etat à l’enseignement sup et recherche.

En effet, mieux vaut pour le gouvernement qu’il se taise :
20minutes.fr - L’ancien ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances s'est dit attaché à la réduction des inégalités pour «faire en sorte qu'il n'y ait pas d'ordre social immuable, qu'il n'y ait personne qui soit assigné à résidence sociale»"

D'ici à ce qu'il suggère à son nouveau collègue de l’Économie et des Finances d'initier une réforme de l'héritage pour éviter que certains naissent pauvres quand d'autres naissent immensément riches...


* Le Figaro réussit à faire honte à Belghoul (JRE) en rapportant son langage châtié:

source, sur cette page «Pour tout (sic) ces cons qui pensent que cette histoire est inventée, écrit-elle sur son site, sachez que ni Dalila Hassan ni moi ne craignons les poursuites judiciaires.»

Belghoul continue à fanfaronner, mais le début de sa phrase a disparu de son site...

A Tours (et Joué les Tours), SUD éducation 37 appelle le lundi 7/04 à 17 h 30 à un rassemblement de soutien aux collègues diffamées et à rejoindre la manifestation de Dimanche 6/04 qui réagit à la tenue (annulée hier) d’un « jour de colère » par plusieurs associations fascistes.

Voir les sites syndicaux de SUDéducation 37 et SOLIDAIRES 37.


* Rythmes scolaires : l'AMF va demander à Benoît Hamon un fonds d'amorçage pérenne d'1 milliard d'euros

Selon Localtis.info, « alors que les élus locaux craignent une baisse drastique de la dotation globale de fonctionnemment allouée par l'Etat en 2015, 2016 et 2017 (les chiffres qui circulent faisant état d'un manque à gagner de "24 milliards en cumulé" sur la période 2014-2017), "Jacques Pélissard, président de l'Association des maires de France (AMF), adressera dans les prochains jours un courrier à Benoît Hamon, pour "sensibiliser"  le nouveau ministre de l'Education nationale aux conséquences de la réforme des rythmes scolaires sur les finances des communes.
Pas question – au moins dans un premier temps – d'exiger de donner "liberté de choix des maires quant à l'organisation des rythmes scolaires dans l'enseignement du premier degré", comme l'avaient suggéré le député Xavier Bertrand (voir notre article du 5 décembre 2013), les sénateurs Jean-Claude Gaudin et Jean-Claude Carle (voir notre article ci-contre du 24 janvier 2014), et, plus récemment, le député Bernard Accoyer. »
Comments

Elements de langage

* Non-information : Changement de secrétaire de direction au ministère.

Bref, à droite rien de neuf... d’autant plus que :

*Adieu la promesse des 60 000 postes ?

Comment revenir sur une promesse de François Hollande sans en avoir l'air ?

Les crânes d’œufs du ministère pensent avoir trouvé la solution:
une partie seulement des postes serait créée avant la fin du mandat présidentiel, les autres dans les années qui suivent... et la mesure pourrait s'étaler jusqu'en 2020 par exemple...

Les organisations syndicales n'ont pas encore réagi, mais
doivent rencontrer le ministre le 6 avril à ce sujet (source)


* Quand de futurs élus ratissent large à droite.

Affaire de Joué-les-Tours / accusations diffamatoires, suite.
Et cela se complique.

Voici le tract de celui qui a été élu dimanche à la mairie de Joue accusant, la semaine dernière, soit avant les élections, un certain nombre d’écoles de pratiquer la théorie du genre et de travailler ainsi à la destruction de la famille ».

Tract diffusé justement dans les quartiers des écoles incriminées :

joué2

Un peu péteux, le candidat victorieux nie aujourd’hui avoir rédigé ce tract. Mais ne porte pas plainte pour autant et ne soutient pas les enseignants. Voir dans la presse locale et celle de résistance.

OUF, heureusement le grand SNuipp, par la voix de son secrétaire départemental (qui n’est que l’ex-secrétaire national), lui demande de s’expliquer, mais lui « exprime [aussi] tous ses sentiments distingués». C’est là.


* Une plainte pas si plaintive... et bien encadrée

Joué, toujours :

Selon l’Express "La mère de l'enfant âgé de 3 ans, dont les propos sont rapportés par JRE dans la vidéo, ne s'est pas présentée ce mardi, comme convenu, au commissariat pour déposer plainte. D'origine tchétchène, elle ne parle p as français et devait faire sa déposition en présence d'un interprète agréé, a expliqué le parquet.

"
Les enquêteurs ont tenté de la joindre sur son téléphone portable, mais c'est Mme Farida Belghoul (la responsable nationale de JRE, NDLR) qui a décroché. Elle a refusé de donner le téléphone à la mère en assurant qu'elle ne déposera plainte qu'une fois qu'elle aura pris un avocat", a indiqué Cécile Ancelin, substitut du procureur de La République de Tours, chargée des mineurs"

Info Mammouth: une main courante a été déposée par la mère. La brigade des moeurs a déjà entendue la collègue (qui elle a porté plainte contre la personne qui s’exprime sur la vidéo).
Comments