Moralité...

* Vers des « apprentissages citoyens » ?

Une autre façon de recycler la ‘bonne pensée’. Encore une proposition du changement c’est maintenant (ou hier...).

Source. Le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, avait annoncé la création d’une mission sur la « morale laïque » le 11 juillet dernier. Devant la Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale, Vincent Peillon, a apporté des précisions mercredi.


Si de cette mission on sait encore peu de choses, Vincent Peillon a indiqué qu’elle devrait réfléchir « à la conception que nous devons diffuser de la laïcité ». Pour le ministre, ancien professeur de philosophie, cette dernière n’est « jamais la simple tolérance, l’indifférence, la neutralité » parce qu’elle comporte « des valeurs qui doivent être inculquées ».
La journaliste du
Figaro, Caroline Beyer, rappelle qu’en 1882 « l’instruction morale et civique avait remplacé l’instruction morale et religieuse ». Ainsi, les maximes telles qu’« Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger » ou « qui vole un œuf peut voler un bœuf » firent l’objet d’analyses dans les salles de classe.
De telles leçons de morale vont-elles faire leur retour sur les bancs
des écoles ? Probablement pas. Des « apprentissages citoyens » ? Plus vraisemblablement, d’autant plus que les réformes engagées dans l’Education nationale depuis des années tendent à développer l’ « initiation citoyenne » des enfants, notamment avec l’organisation de débats, au détriment des savoirs, pourtant nécessaires au plein exercice de la citoyenneté, et de la transmission.


* Report de la rentrée scolaire à La Réunion pour manque de personnel

Source d’après AEF- Selon une motion adop­tée hier par l'Association des maires du dépar­te­ment de la Réunion (AMDR), la ren­trée sco­laire, pré­vue le 16 août, "est repor­tée à une date ulté­rieure" suite à "une nette dimi­nu­tion" du nombre des contrats aidés. Les com­munes ont décou­vert il y a quelques jours que les quo­tas de contrats accor­dés pour le second semestre ont baissé "de plus de 50 %" pour cer­taines d'entre elles.
"70 % à 75 % des per­son­nels de la res­tau­ra­tion, char­gés de la sur­veillance ou de l'entretien dans les écoles sont des contrats aidés", explique le direc­teur de l'AMDR, Aldo Miquel. Les maires "ne peuvent pas prendre le risque de faire la ren­trée dans ces condi­tions", estime-t-il.
Pour le rec­teur de la Réunion, Mostafa Fourar, l'académie "est prête à accueillir tous les élèves".
"Les contrats aidés dont il est ques­tion ne relèvent pas de l'Éducation natio­nale"


Facile...


* Hausse des prix, baisse des inscriptions.

C’est en GB. C’ets la conséquence de l’augmentation des frais d’inscription à l’université. - 9 % d’inscrits. Source.

Comments