Plus près de toi, mon Dieu !

* Réforme #collège2016 : une dure lutte par le vide ?

(Plus d’actualité sur notre fil twitter)

Si les manifestations ne sont pas tout à fait à la hauteur de ce qui était attendu, il se pourrait bien que la résistance des enseignants contre cette réforme prenne une tournure jusque-là peu connue.

Sans descendre dans la rue, sans même boycotter ou désobéir et encore moins faire grève, dans le cadre même du « statut », il semble bien que personne ne soit très enclin à venir assister aux premières réunions « d’accompagnement » (et autres « universités d’automne », « séminaires » — ça fait riche—) de ladite réforme, réunions qui doivent se tenir en octobre.

C’est ce qu’annonce le syndicat (pas gauchiste…) des chefs d’établissement, le SPDEN-UNSA, pourtant pro réforme, dans un mail adressé à ses adhérents :

petoches

En quelque sorte, la fête est gâchée…

Il faut dire, que
les rectorats n’aident pas franchement : non seulement les premières formations ont lieu pendant les vacances de Toussaint (donc les candidatures ne peuvent relever que du volontariat), mais en plus l’indemnité qui va avec ne semble pas à la hauteur du goujon qu’elle veut attraper :

lille-2

Heureusement que la hors classe subsiste, et que certains ont des carrières à gérer (les leurs bien sûr).


* Le numérique, une panacée qui s’évapore…

Selon un récent rapport de l’OCDE sur le numérique celui-ci n’apporte pas de meilleure réussite des élèves, au contraire, et une utilisation modérée serait bien préférable...

En effet, selon un récent rapport PISA de l’OCDE cité par 20minutes (source ) et qui est là, portant sur les compétences numériques des élèves de 15 ans, "multiplier les équipements dans ce domaine ne garantira pas une meilleure réussite des élèves"
[...]
"Selon cette étude, les pays qui ont consenti d’importants investissements dans les TIC (technologies de l’information et de la communication) à l’école
n’ont enregistré aucune amélioration notable des résultats de leurs élèves en compréhension de l’écrit, en mathématiques et en sciences.
[...]
"Les comparaisons internationales montrent même que les élèves qui utilisent modérément les ordinateurs à l’école réussissent mieux."

On ferait donc acheter aux écoles un équipement inutile ? Et le retour sur investissement, il est où ? La LOLF en prend un coup !


* Autonomie et gestion de la pénurie (universitaire)

« Nous sommes au bout du rouleau, a alerté, hier, Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents universités (CPU). C’est comme si on devait créer deux universités par an, de la taille de Tours ou Dijon. » source

Et grâce à "l'autonomie" qui leur est généreusement conférée, c'est aux universités que revient le soin de gérer la pénurie et de renoncer à une partie de leurs missions en renonçant à certains enseignements.

Les collèges et lycées n'en sont pas tout à fait là, mais ...


* Leçon de vocabulaire de la presse catho d'extrême droite destinée aux ados:

(ou la crise migratoire expliquée aux enfants et aux ados (et à leurs parents))

Une autre façon de voir l’Education Morale et civique :

Il faudrait, selon le bimensuel Actuailes (proche de la mouvance du Printemps français et de la Manif pour tous) ,voir ici , distinguer les "réfugiés" et les "migrants", "Ceux qui fuient la guerre" et les "profiteurs"...

"Les personnes qui viennent en Europe pour fuir la guerre en Irak, en Syrie ou en Libye, et pour échapper  aux  persécutions  de  l’État islamique (Daech)   sont   des réfugiés.   Ils   viennent   la plupart du temps en famille et cherchent à vivre dans un pays en paix. Ceux  qui  viennent  en  Europe  pour  trouver  un emploi,  des conditions  de  vie  meilleures  que dans  leurs  pays  d’origine  sont  des migrants économiques. [...]
Ne  serait-il  pas  sage  de  rétablir [le contrôle aux frontières] et de filtrer le flux des personnes? Cela permettrait de différencier ceux qui fuient la   guerre,   les   profiteurs,   ou   même   les terroristes.
"

On ne s'attendait évidemment pas à trouver dans Actuailes la belle leçon d'humanité et de vocabulaire de Bernard Pivot:
sur twitter "Émigrés? Migrants ? Exilés? Réfugiés ? Peu importe comment nous les appelons, ce sont eux qui nous appellent."

Mais si les lecteurs d'Actuailes (ou leurs parents) veulent approfondir le sujet et
se faire expliquer la crise migratoire dans une presse pour ados (normalement) susceptible de leur ouvrir un peu l'esprit, ils peuvent consulter le numéro spécial que Monquotidien.fr a consacré à ce sujet, qui vaut aussi le détour :
voir ici

Ils pourront ainsi apprendre à distinguer réfugiés et touristes grâce au contenu de leurs bagages et aider la police des frontières à repérer les touristes déguisés en réfugiés... ou inversement.


* Chasse aux Roms: "Casse toi ! Les écoles à côté elles n'ont rien demandé"...

"Des habitants d'un quartier de Saint-Martin-d'Hères, en Isère, qui forcent une famille rom à quitter, sous les cris et les insultes, la maison inoccupée qu'ils squattaient depuis trois jours. La scène, choquante, s'est déroulée vendredi 11 septembre."

la   suite ici:
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/09/16/a-saint-martin-dheres-des-roms-deloges-par-des-riverains-hostiles/

Les écoles ont-elles demandé à autant de cons de leursvenir en aide ?


* Vous y croyez ? Nouvelle méthode de lutte contre l'échec scolaire, les violences, le harcèlement à l'école…

C’est l'opération "viens bénir ton cartable"...

Selon l'AFP, "Dimanche, après la messe de 11H00, le curé de La Ferté-Alais (Essonne), près de Paris, va bénir les cartables des enfants, de manière selon lui à montrer que Dieu accompagne la vie quotidienne jusque sur les bancs de l'école".

Les écoliers pourront espérer "secrètement de bonnes notes et une protection sur le chemin de l'école ou dans la cour et, à travers la bénédiction, ils peuvent aussi demander l'aide de Dieu pour bien utiliser cette intelligence qu'il nous a donnée".

"L'initiative est soutenue par l'évêque d'Evry, Mgr Michel Dubost.
"

Si si.
Comments

La rentrée s'est bien passée (selon la police)

* Les solutions auxquelles on n’avait pas (encore) pensé :

En Côte d’Or, on propose la création d'une classe unique pour faire des économies 25 élèves sur 5 niveaux. What else ?

source



* Quand un lobby patronal s’invite dans les lycées pour influencer les enseignants

source APSES.

Le logo du Ministère de l’Education nationale accolé à celui du think-tank patronal l’institut de l’entreprise (IDE)* et du journal les Echos sur la première page d’un futur « journal d’actualité » économique très orienté à destination de lycéens ? C’est ce qu’ont pu découvrir des enseignants aux récents Entretiens-enseignants-entreprises co-organisés par le Ministère et l’IDE les 25 et 26 août derniers. Le prototype du journal est particulièrement inquiétant. Car si l’objectif annoncé est "d’éclairer les thématiques des programmes par des faits d’actualité" et "d’ouvrir et alimenter le débat en classe", le moins que l’on puisse dire est que le « débat » proposé risque de ne pas être très contradictoire. Lire la suite


* L’enseignant qui dénonçait les dérives du lycée musulman Averroès condamné par un tribunal de police

… pour envoi de mail.
source
Intéressant, cette union sacrée des chefs d'établissements cathos avec le directeur du lycée Averroès pour ne pas réembaucher le prof (quand on partage la même soupe...). Ils ont peur que cela donne le mauvais exemple et que des profs se mettent à l'ouvrir un peu trop chez eux aussi ?


* Ecole : 10 euros d'amende pour les parents qui sont en retard

C'est aux Attaques, dans le Nord-Pas-de-Calais, que cela se passe (et dans le même département, l'amende est 5 euros à Armentières) source Quelques municipalités avaient déjà donné l'exemple dans ce domaine dès 2012-2013: Bourogne (Territoire de Belfort), Fresnes (Val-de-Marne), Montigny-le-Bretonneux (Yvelines), Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine)... source


* Complaisances cathos pour l'extrême droite

Le diocèse de Fréjus-Toulon, qui s'était déjà fait remarquer en finançant ouvertement des écoles privées hors contrat tenues par des intégristes (voir là) fait un pas de plus en direction de l'extrême droite en conviant Marion Maréchal-Le Pen à son université d'été.
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/fn/marion-marechal-le-pen-ne-voit-pas-d-incoherence-entre-catholicisme-et-fn_1710703.html

Toutefois à cette occasion l’évêque de Fréjus ne voulant pas apparaître comme encore plus réac que son invitée a fait un peu de ménage et a
partiellement censuré certaines pages  de son site web, comme celle-ci (source) l'homosexualité et la franc maçonnerie (deux obsessions de la fachosphère)  étaient encore il y a peu présentées comme le signe d'une emprise satanique... (copie d'écran de la version non censurée consultable ici)

Heureusement, nous explique-t-on, il existerait des objets bénits pour nous protéger du démon...

Il faut dire que l'évêque de Fréjus-Toulon sait choisir ses copines, et comme il ne trouve pas du tout leurs idées sataniques, pas besoin d'utiliser d'objets bénits pour ces démones-là  :  avant Marion Maréchal-Le Pen,
il avait déjà reçu
Ludovine de la Rochère (présidente de LMPT/la manif pour tous) et Anne Coffinier (sainte patronne des écoles hors contrat et présidente de la Fondation pour l'école). source

Même Belghoul (JRE/FAPEC) se vantait d'avoir eu le "privilège" de rencontrer l'évêque,
comme elle s’en vante ici .
Ladite Belghoul qui, nous dit-on, va bientôt passer en correctionnelle pour une partie de son oeuvre.
Comments