Vive le monologue social!

Ne nous y Fillon pas...

L'imparfait du supplétif

 

 ...
Avril-mai 2005

Fillon envoie les CRS aux lycéens

Le saigneur des ados

.
 ......

(Cabu - Le Canard Enchaîné)

Propaganda-Staffel

     Dans les missions de l'école républicaine, il en est une que souvent nos ministres nous rappellent: le devoir de neutralité.

     Notre sinistre Fillon et ses services ont abondamment appliqué cette vertu dans l'actuelle campagne d'intoxication gouvernementale référendaire :

     - ayant commandé un débat contradictoire sur la Constitution européenne, il l'a jugé trop contradictoire et l'a censuré en faisant mettre au pilon 70 000 exemplaires des "Textes et documents pour la classe", réimprimés avec deux articles favorables au "oui";
     - dans diverses académies, on recommande aux enseignants, pour faire une information pédagogique sur les enjeux du référendum, les services d'une Association Européenne Des Enseignants qui milite fortement pour le "oui";
     - on distribue dans les lycées des brochures très incitatives émanant de l'Éduc'Nat;
     - Fillon a fourni à la Commission Européenne les fichiers de l'Éduc'Nat', pour qu'elle diffuse auprès des élèves de terminale (18 ans, donc électeurs) sa propagande oui-iste, sous forme de brochures et même d'une vidéo.

     Censure et propagande, avec Fillon, nos lycéens, élite de demain, sont à bonne école.



(Merci à Cabu et Uderzo)

Formulemagix (alias Premierminus),
joueur de pipeau

De plus en plus com'!

La baisse du niveau atteint les élites

     "Ze yes nidze ze no tou ouine euguènnste ze no",
a doctement déclamé Formulemagix, l'irréductible poitevin qui nous sert de Premier Ministre.
     Petit exercice de traduction offert par le Mammouth, qui ne perd pas de vue son rôle pédagogique: dans la langue de Tony Blair, "the yes needs the no to win against the no" signifie "le oui a besoin que le non gagne contre le non" (et non "...pour gagner contre le non" comme ce béotien l'entendait).

     Dans son ignorante fatuité de con-muniquant, notre tartarin du bla-bla politique a atteint un sommet d'indigence et établi un nouveau record dans l'ineptie oratoire, domaine où il excellait déjà.

Positive béatitude

Les préfets de la république laïque à la messe

     À la mort du Pape, Raffarin, promoteur il y a deux ans d'une loi sur la laïcité qu'il jugeait si urgente, a estimé tout aussi urgent de réveiller les préfets pour leur enjoindre d'aller en grande tenue se montrer à la messe.

Signe ostensible de dérapage

     Comment voulez-vous expliquer après ça que cette fameuse loi n'est pas un texte "anti-foulards"?
     Fillon a déclaré qu'il convenait de rendre hommage au Pape pour son œuvre de paix. Certes. Mais de façon plus laïque et surtout moins chargée de symboles, ça n'aurait pas marché?
     On fait mettre en berne les drapeaux, et on a la tartufferie d'expliquer que c'est dû au chef de l'état du Vatican (combien de chefs d'états morts ont eu droit au même service?), et on expédie les représentants de l'état laïque à l'église.
     Signe ostentatoire de foutage de gueule...


Économies

Renaud Dutreil, ministre de la fonction publique, devant la Fondation Concorde (et la presse) le 20 octobre 2004:

     "C'est sur l'Éducation nationale que doit peser l'effort principal de réduction des effectifs de la fonction publique."

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage

     "Le problème que nous avons en France, c'est que les gens sont contents des services publics. L'hôpital fonctionne bien, l'école fonctionne bien, la police fonctionne bien. Alors il faut tenir un discours, expliquer que nous sommes à deux doigts d'une crise majeure - c'est ce que fait très bien Michel Camdessus -, mais sans paniquer les gens, car à ce moment-là ils se recroquevillent comme des tortues."

(Petite explication de texte pour les incrédules et les obstués du bulbe: pour réformer un système qui marche bien, il faut faire croire qu'il est pourri pour justifier la réforme. Et on peut même le pourrir exprès, ça ne mange pas de pain.)

     "Les retraités de la fonction publique ne rendent plus de services à la nation. Ces gens-là sont inutiles, mais continuent de peser très lourdement. La pension d'un retraité, c'est presque 75% du coût d'un fonctionnaire présent. Il faudra résoudre ce problème."

     (Comment? Ah, mais oui! En retardant de cinq ans l'âge de la retraite, on diminue l'espérance de vie. Et quelques coupes dans les budgets de santé, une ou deux réformes hospitalières, voire une prière pour commander une canicule les années paires, ça peut aider...)

     Au fait, la presse était présente. Mais elle a dû juger que ça ne valait pas le coup de nous ennuyer avec des vétilles...
     Merci, la presse.

Les CRS ont une bonne constitution,
votez gnon.

     BB


Manifs de lycéens:

Fillon favorable au bourrage des crânes


Réforme du bac:

les lycéens sous contrôle (mal) contenu



Loi Évin bafouée:

passage à tabac dans les lycées

(Merci à une pigiste récurrente, Sylviane.)


Tapez-les tous, dieu reconnaîtra les lycéens


Il faut que jeunesse se passe
(à tabac)


Éducation civique:

"Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution.
Une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures."

(1793. Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen.)

...

"Les états membres s'efforcent de procéder à la libéralisation des services"
(Traité constitutionnel européen, III-148, révisable uniquement à l'unanimité des états membres.
)

 


Auto promo: cliquez ici

Le Mammouth Déchaîné
sponsorise ses amis musiciens

Cliquez-leur donc sur l'image