22 septembre 2008

Qui veut noyer son mammouth l'accuse de la gastro:

cette fois, la couche est pleine
....//

Le feuilleton de la rentrée,
c'est sur Mammouth-TV

Épisode 1

Mis en ligne à la rentrée sur le Blog à Part du Mammouth Déchaîné:

Le petit Xavier devant un problème de chasse d'eau.


Encore mis en ligne par nos soins:

Les aventures du petit Xavier: bowling for Columbine.

Épisode 2


Les mécomptes du père emptoire

     Comme vous l'aurez entendu dans les extraits ci-dessus, DarKos ne s'embarrasse pas de vérité lorsqu'il passe l'oral devant ses potes sénateurs.
     Tout le monde aura relevé l'énormité des couches-culottes, mensonge à tiroirs: les enfants ne sont acceptés à l'école que "propres", et de toute façon, la manutention aux chiottes est assurée par d'autres que les profs.
     Il balance sans sourciller que l'inscription des 2-3 ans sert à maintenir des classes ouvertes – ouh la vilaine manœuvre! Bien entendu, c'est bidon: ils ne sont pris qu'en plus de l'effectif requis. Et quand bien même la pratique serait répandue, il suffirait au ministre d'y mettre bon ordre. Mais voilà, le DarKos préfère envoyer ces petits se faire garder ailleurs... (Ci-contre)

    Passons sur les mensonges ponctuels: pendant les manifs de lycéens du printemps dernier, il cite un établissement où l'on "ne retire aucun emploi – zéro"; en réalité, onze suppressions sont prévues, et après protestation six sont maintenues (un CPE + cinq profs, avec création de deux postes de pions).
    Le culotté (déjà!...) annonçait cet été une prime de 1500 € aux nouveaux profs. Ce genre de cadeau existe depuis vingt ans, et a été beaucoup plus généreux.

    Nous avions reproduit ici à titre de devoir de vacances un article de Libération répertoriant quelques unes des nombreuses contre-vérités qui émaillent les déclarations de notre donneur de leçons. Sa source favorit, les rapports européens (OCDE, évaluation PISA, etc.), auxquels il fait dire tout ce qu'il veut: les élèves français coûtent cher (faux), sont nuls en maths (relatif, mais faux), ne savent pas lire (relatif, mais faux), et leurs profs n'en foutent pas une (merde!), sont à 1 pour 11 (faux), etc. Nous vous invitons à lire le détail là. Et surtout, très complet et documenté, cet article là.

Un trou du cul, ou un Janus?

    Très éclairant, l'énergie qu'il met à éreinter l'Éduc Nat à coup de gros bobards que la presse (surtout radio-télé) répète avec son mégaphone. Les piètres performances citées ci-dessus, ou encore l'opération de dézinguage de la filière ES qui mène "à l'échec" (43% des effectifs des prépas éco, c'est la cata, faut-il croire...).
    Alors, mauvais, ou roublard?
    Naïvement, j'ai cru un temps que DarKos était un serviteur zélé de son maître (-cinquante), pas trop à l'aise entre un monde dont il est issu et une politique radicalement libérale. Mais l'accumulation des souillures et des perfidies, et la répétition systématique du procédé, ne laissent aucun doute: le zèle de DarKos est authentique, et ce combat contre l'école publique est le sien.

BB    


Edvige: niveau premier sigle

    Comme vous le savez, le nom du fameux fichier est l'acronyme de "Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale" – ce qui ne veut strictement rien dire!

    Le Mammouth Déchaîné, toujours soucieux de venir en aide à son prochain, propose aujourd'hui une activité de Premier Sigle, pour les CM1-CM2: l'invention de sigles à la con. Quelques exemples suivent:

  • Fichier Carla:
    Catalogue arbitraire raisonné des libertaires et anarcho-trotskystes.
     
  • Logiciel Thérèse:
    Tri heuristique des étrangers résidents en situation d'expulsion.
     
  • Procédure Soubiroux:
    Suivi organisé bio-identitaire des ressortissants originaires d'une xéno-zone.

Le programme officiel de la laïcité positive:

Étape 1: laïcité positive
Étape 2: laïcité choisie
Étape 3: laïcité zéro

Le côté obscur de la farce

[Pour ceux qui aiment revoir les nanars ou qui étaient en vacances au Cap Maigre, le film est toujours en salle, là, à gauche.]

Les énormités proférées par DarKos devant les sénateurs rappellent les rodomontades explosives du Bouffi Bouffon.
Mais s'agit-i vraiment d'une bourde?

    La sortie de Darcos sur l'école maternelle n'est assurément pas qu'une gaffe. Sans doute y a t-il derrière ses propos des représentations du métier de prof des écoles un peu surprenantes. Mais ce n'est pas tout. La scolarisation des 2-3 ans est dans la ligne de mire alors que tout le monde s'accorde pour reconnaître son bilan plutôt positif. La sphère UMP est pleine de ressources pour brouiller un peu l'écoute...
    Ainsi en est-il du rapport Tabarot, députée UMP qui se préoccupe de la petite enfance. Déposé en juillet à l'Assemblée nationale il est censé dresser un bilan et proposer de nouvelles voies. Qu'y lit-on sur la maternelle? p. 42 :
    "La scolarisation des enfants âgés de deux ans est un mode de garde qui, en ce qui concerne l’organisation, n’a pas les mêmes caractéristiques que les modes de garde habituels : nombre de jours dans la semaine, nombre de semaines (36, soit 140 jours) largement inférieur à la moyenne des modes d'accueil (224 jours en moyenne), taux d'encadrement sans commune mesure avec la crèche au même âge, fermeture à 17h. "
    L'école maternelle est donc un mode de garde comme un autre et ne fait pas l'objet de distinction.
    On y apprend au passage ce que le ministre veut cacher ce qu'il nie dans les déclarations faites ces derniers jours, à savoir la volonté de supprimer l'école maternelle pour les 2-3 ans. "L’application des objectifs de régulation budgétaire au Ministère de l'Education nationale pourrait le conduire à poursuivre sur la voie de la diminution, voire de la suppression de l’accueil d’enfants de 2 à 3 ans à l’école maternelle, dans la mesure où cette mission n’est pas au nombre de ses compétences obligatoires. Le développement de tout autre mode d’accueil du jeune enfant, compte tenu des normes d’encadrement sera plus coûteux pour les finances publiques que le maintien de l’accueil à l’école maternelle. Le coût global de l’école maternelle est évalué à 781 M€ en 2006. La présence des enfants à l'école dès deux ans joue sans doute, soit comme un élément escompté de socialisation de la part des parents, soit comme un mode de dépannage, soit comme un mode de garde gratuit pour les familles" (p. 42).
    Et les pauvres en plus n'en profitent même pas (qu'ils sont bêtes, franchement)! On préfère donc pour les 2-3 ans des structures innovantes, sur le modèle suédois (ah, le modèle suédois...) faites de crèches d'entreprises. "En Suède, les écoles maternelles accueillent les enfants âgés de 1 à 5 ans. Elles sont ouvertes toute l’année, généralement de 6h30 à 18h00. Dans chaque section, de 15 à 20 enfants sont encadrés par 3 adultes. En 2007, 80 % des enfants âgés de 1 à 5 ans fréquentaient les écoles maternelles" (même page).
     On imagine mal comment alors que les municipalités sont exsangues, pourrait s'organiser le financement, à moins que ce soit dans le cadre de lucratifs (pour certains au moins) contrats public-privé.
    Phare de la politique de la nation ce rapport ne cache pas non plus ses ambitions peu soulignées par ailleurs (p. 81) : desserrer les normes :
"L’objectif est d’assouplir les conditions d’encadrement des lieux d’accueil de la petite enfance tout en assurant la sécurité et l’épanouissement des enfants. Dans un premier temps, la création des jardins d’éveil au sein des crèches permettra d’assouplir le taux d’encadrement des enfants âgés de 2 ans, qui passera ainsi de 1 pour 8 à 1 pour 12 (1 pour 15 en jardin d’enfants ou en école maternelle). Dans un second temps, les mesures présentées ci-dessous visent toutes à apporter plus de souplesse dans la gestion des différents lieux d’accueil. "

DR   



Source: Mediapart.fr
    

La nouvelle gouvernance façon Monsieur Plus:
chacun en rajoute

à Darkos la couche-culotte,

à Sarko la couche-calotte


Notre rubrique Allegria

Fiche 243 bis: le plat de lentilles


Le Mammouth se déchaîne stéréo

Cliquez ci-dessus pour entendre Mâme Sarko et Carla Brownie


Le Mammouth Déchaîné reste attaché aux valeurs que véhiculait Edvige première mouture.
En signe de soutien, il publiera prochainement la fiche de Monsieur Darcos, et, pourquoi pas, celle de la femme du Chanoine...


Darkos culotté:
"À la fin de l'envoi, je couche!"



Amalgame laïcité / athéisme:

Sarko persiste et se signe



La laïcité positive,
parlons-en benoitement


Charb


Depuis sa dernière énormité,

Darkos
marqué à la culotte

par les medias

...

 

Auto promo: cliquez ici

Le Mammouth Déchaîné
sponsorise ses amis musiciens

Cliquez-leur donc sur l'image