Message aux veilleurs.
...
  7 décembre 2008

Drame de la dyslexie:

On écoute les fachos, on entend "l'échafaud "

...

Le bon temps des colonies pénitentiaires

     Comme vous le savez le 3 décembre la commission Varinard a rendu vomi à Rachida Dati son rapport pour réformer la justice des mineurs. Ses conclusions pour stigmatiser la jeunesse en difficulté s'étalent dans la presse, provoquent beaucoup de remous, nous dit-on, jusque dans le gouvernement (paraît-il, mais c'est peut-être un leurre pour faire passer le gros de la réforme).
     Petit retour sur la commission nommée par la ministre. Que des gauchistes. Et de taille ! Des pedigrees qui en disent long. Voyons donc, qui sont les hommes de la droite extrême qu'a recrutés Dati.

     André Varinard, (alias DD) instigateur de l'Université Lyon 3 au lendemain de mai 68 avec un membre du SAC et un autre de l'UNI, qui sont alors tenants de l'ordre pour une nouvelle université dans laquelle curieusement seront recrutés toute une tripotée de militants notoires d'extrême droite. C'est là aussi qu'émergeront les principales thèses révisionnistes. Un peu plus tard il va fonder l'Institut d'Etudes Indo-Européennes toujours avec les mêmes, dans les années 1980.

     Jean-Claude Carle, Sénateur UMP de Haute Savoie, un grand rigolo qui a saisi le Conseil constitutionnel pour tenter de faire invalider le PACS, a signé la pétition contre l'homoparentalité, a soutenu le projet de Loi pour la reconnaissance des aspects positifs de la colonisation. Accessoirement en 1988 il est élu vice-président du Conseil régional Rhône Alpes avec les voix du Front national.

     On trouve aussi Christian Demuynck, Sénateur Maire UMP de Neuilly Plaisance, lui aussi signataire du manifeste contre l'homoparentalité, Guy Geoffroy, Député de Seine et Marne, très porté sur la colonisation mais beaucoup moins sur le PACS, tout comme Marie-Thérèse Hermange, Sénatrice UMP de Paris qui a soutenu la campagne de la hiérarchie catholique pour que soit mentionnées dans la constitution européenne les racines chrétiennes de l'Europe et qui sait de plus adopter des attitudes anti IVG.

     Une mention spéciale revient à Michèle Tabarot, députée UMP des Alpes Maritimes, qui soutient en 2004 à Toulon les anciens membres de l'OAS pour qu'ils récupèrent des points de retraite : "En plus de l'effort d'indemnisation des harkis, il était normal de réparer cette injustice".

     Bref, 5 UMP, 1 Union du Centre, 1 Nouveau Centre, 1 Modem, seulement deux élus PS, 0 PC, 0 Vert.

     Sont perdus là-dedans un psychiatre (il doit se régaler celui-là), un éducateur de la PJJ (le seul qui connaît le problème ?), une commissaire divisionnaire, deux universitaires juristes, trois avocats, des directeurs de la PJJ (bien inféodés, on s'en doute) et neuf magistrats (dont seulement trois Juges des Enfants).

     Bref, que des révolutionnaires bien choisis...

DR    
Tuyaux d'une lectrice; oir plus complet sur le site de VISA [vigilance et initiative syndicales antifascistes]

    Le sénateur J-C Carle (voir ci-dessus) est aussi l'auteur de cette remarquable analyse:
    "92% des actes commis émanent de jeunes garçons présentant quatre caractéristiques: première caractéristique: leur famille a des difficultés à assumer sa mission, du fait notamment, de l'absence du rôle du père. Cette absence du père se prolonge tout au long du cursus du jeune par l'absence de l'homme: absence du père au sein de la famille, absence de l'homme à l'école, l'Education Nationale est un corps très féminisé, absence de l'homme lorsque le jeune est traduit devant une juridiction, les juges pour enfants sont très souvent des femmes, absence de l'homme lorsque le délinquant est sanctionné. La PJJ est une administration elle aussi, très féminisée. Cette absence de l'homme constitue un vrai problème."
Le Mammouth Déchaîné ne peut qu'abonder: élévé par une mère seule, le jeune peut très mal finir!
Surtout s'il a de mauvaises fréquentations...
PS: le sénateur Carle a-t-il expliqué tout ça à Dati avant qu'elle ne se lance inconsidérément dans la monoparentalité?

Tant qu'on est dans le sujet: Mediapart annonce:
arrestation de gosses de sans-papiers dans une école
(voir aussi Le Post)

Qui a dit...?

"Vous avez observé que, depuis   que  je  suis  en  fonction,  il  n'y  a  pas  eu  une  seule interpellation  à proximité d'une école, il n'y en a pas eu une seule."
Hortefeux, autre ami de la vérité
 

Radio Dati ment,
Radio Dati ment...

Le 16 octobre, la ministre de la haute couture Justice balançait de gros bobards en direct.
      Notre gouvernement à nous que nous avons, qui est si ardent dans la défense des libertés et dans le contrôle de l'information (oh, il y veille, il y veille!...), s'est encore illustré dans son opération Sus aux criminels mineurs orchestrée par la grosse caisse de Rachida Dati. Avec de bon gras mensonges.

     Elle a inventé de toutes pièces (à conviction) un mineur poly-délinquant multi-récidiviste: elle lui a imaginé une carrière avec une puérile et dangereuse précision (voir et écouter ci-dessus). Et elle poursuivait: "Des mineurs délinquants, Arlette Chabot, c’est des violeurs, des gens qui commettent des enlèvements, des trafics de produits stupéfiants, qui brûlent des bus dans lesquels il y a des personnes. Les mineurs délinquants qui sont incarcérés ou placés en CEF y sont majoritairement pour des actes de nature criminelle". Ce qui, bien entendu, est faux.

"Majoritairement " selon la ministre,
= 1,3% des délits de mineurs selon la police

    Mais il n'y a pas que ses conneries du 16 octobre qui alimentent l'opération anti-mineurs.
    Comme d'habitude, on a créé une commission destinée à pondre un rapport cousu-main pour vaseliner la sortie d'un projet de loi déjà ficelé: la commission Varinard (voir ci-contre). Et pour lancer la grosse com', on a distribué un dossier de presse bourré d'infos fascinantes.
     Fascisantes Fascinantes et bidons !
    Dati dit "la délinquance des mineurs continue d’augmenter", le dossier de presse ajoute: "En moins de dix ans, les condamnations des mineurs ont cru de 150%": deux gros pipeaux, en fait, elles sont en baisse! Et ainsi de suite (voir ici): pour faire partager à la presse, donc à l'opinion, les obsessions sécuritaires et faire passer en douce la révision de l'ordonnance de 45 (texte félon qui se voulait de protection des mineurs), on truque, on trompe, on ment.
    Sarko et Dati stigmatisent régulièrement le laxisme des juges. La lecture du document que nous publions ci-après nous apprend pourtant que la prison est déjà la réponse judiciaire dans 30% des comparutions. Et avec quel succès...

    Le Mammouth Déchaîné n'a pas de solutions – ni de compétence – dans ces questions graves. Mais il en connaît un rayon sur le foutage de gueule.

    Lire la mise au point de Laurent Mucchielli, sociologue de la délinquance (CNRS). (Mise en ligne et exploitée par Rue89.)
    Le site de L. Mucchielli.

BB    

Frédéric Lefebvre,
député UMP
porte-flingue de Sarko,
traque le futur criminel à la garderie


Par un dépistage dès le CP,
on peut détecter les cons très tôt

La preuve en image

Gare à vous les bébés, les enfants, trois ans, douze ans, ça n'est plus le plus bel âge de l'enfance.
Parents, réveillez-vous!
Vous devriez lire
"Les Enfants du bagne" de Marie Rouanet(1999)
"Chasse à l'enfant" de Jacques Prévert(1934)

C'ETAIT AU SIECLE DERNIER,
  au siècle dernier?...
Où est notre Prévert?

Yolande    


Nos gendarmes veillent à la bonne santé de nos élèves


Une partie de la brigade avec le Principal du collège.
 

EXCLUSIF!

Réforme du primaire:

pour plus de mordant pédagogique
les Maîtres E seront remplacés par des Maîtres chiens

"Veille de l'opinion":
Darcos accusé à tort

Il voulait juste prendre la température dans l'ÉducNat


Nouvelle méthode de prise de température expérimentée dans le Gers:



DarK Veilleur
DarKos favorable aux
jardins des veilles

Darcos:
"Je veux savoir comment s'expriment sur Internet des esprits libres"
= on surveille pas, on aime la liberté...
Air connu
DarKos nous le rejoue
da kapo

On a honoré dans nos écoles
un mineur emprisonné!

Que fait le gouvernement?

Le SMS de Guy Môquet, par Kek


Notre rubrique Allegria

Les cours d'histoire du Glaude:

Sarkozy, c'est tout à la fois

"Mendès France, Mitterrand et Clinton"

 
 
...

Auto promo: cliquez ici
Le Mammouth Déchaîné sponsorise ses amis musiciens
Cliquez-leur donc sur l'image