13 octobre 2009
...
L'épidémie de suppressions s'aggrave : 13 500 cas à la rentrée
Tousse ensemble, crève générale!
...

Un mini-stre très com' il faut

Scoop !
Le Mammouth Déchaîné parle à mon Luc :
entretien exclusif
avec le vrai Luc Chatel : celui que nous avons autopsié.

    Nous avons déjà publié quelques extraits du blog de Luc Chatel (une de juillet). Il a aussi sa page Facebook (odieux anglicisme, se prononce fesse-bouc), son compte Twitter, et son espace Dailymotion, sur laquelle il s'auto-promeut en mettant en ligne toutes ses apparitions filmées. Un modeste qui sait que l'image multipliée a plus de poids que les idées. Et qui sait faire passer des messages clairs; voyez le poids respectif qu'il donne à ses deux fonctions sur le bandeau de sa page Dailymotion :


Cliquez pour zoomer

Aimons les media avec Luc Chatel

    Dans notre numéro de juillet, nous nous moquions de l'orthographe de notre supérieur ultime. Nous le reconnaissons, c'est mesquin. Ce n'est pas parce que nous sommes chargés d'instruire la progéniture nationale que nous devons attendre du mini-stre qu'il maîtrise la langue française ou la règle de troie.
    Pour nous faire pardonner, voici un peu de promo.

Cliquez lui dessus pour voir, et surtout pour entendre un langage Chatel.
 
France Info, 11/09

    Et rappelez-vous ce que disait Poniatowski: il n'y a pas plus de gens malhonnêtes dans la police que dans le reste de la population.
    Et pas plus d'incultes dans l'ÉducNat?...

BB    


Demandez le programme du mini-stre:

Chatel et vision

Sur sa page Dailymocheune à lui qu'il a et qu'il charge au ras du goulot, Luc Chatel a l'art du titre accrocheur.

Solidarité gouvernementale
et
rigueur scientifique
France Info, 11/09. Voir l'intégralité de l'interview

Polémique sur les propos anti-auvergnats du ministre de l'Inté-rieur

Le Pen, Frêche, Valls
scandalisés des propos contre Hortefeux

Ah, ben s'il a le soutien des experts...


 

Chatel qu'en lui-même

     Le Mammouth Déchaîné, qui sait comment se mène une carrière réussie, tient à présenter ses respects à son nouveau mini-stre. Et tout d'abord à le remercier d'avoir accepté un poste pour lequel il n'a ni compétences connues, ni appétence visible : ce sens du bien commun qui confine au don de soi nous é-meuh.

Déjà pris en grippe?

     Agacé des basses attaques contre son passé professionnel de DRH chez L'Oréal, Luc Chatel est aussi meurtri qu'on lui fasse grief de faire éduquer ses enfants dans une école confessionnelle. C'est vrai, ça: depuis quand un ministre de l'enseignement public dans une république laïque ne pourrait-il pas avoir un faible pour les écoles privées catholiques? En quoi cela devrait-il titiller la sourcilleuse méfiance des professeurs qui assistent depuis quinze ans au détricotage de la Loi de 1905 et au déséquilibrage financier à l'avantage du privé?

L'habile ne fait pas le moine

     Pour faire taire ces détracteurs de peu de foi en son impartialité, notre mini-stre a su trouver le geste qu'il faut : une visite post-rentrée très médiatisée dans deux établissements privés. On n'est pas plus habile !

     Il va vite découvrir l'intolérable exigence des enseignants, qui prétendent, les cuistres, avoir droit à un ministre compétent, ayant un intérêt de longue date pour les questions d'éducation, et au fait des aspects techniques de son ministère. Mais sachons faire confiance à cet homme qui s'affranchit de ces pesantes traditions.
     Et pour commencer, il a annoncé à grands coups de trompinette la création d'une brigade de remplacement, que dis-je, une milice, une phalange, qui allait assurer le 100% de garderie la continuité du service public à toute heure. Avant qu'une administration tatillonne ne lui explique qu'avec 13 500 postes supprimés cette rentrée, on n'avait pas l'ombre d'un prof à affecter au remplacement. Et on ne l'avait pas prévenu !!!

     Professeurs, faisons un geste pour le mini-stre : apprenons-lui à lire la presse, et aidons-le à vaincre ses problèmes d'attention en conseil des ministres.

BB    


Un mini-stre d'un commerce agréable

     Il y a cinq ans, en tant que député UMP de la Haute-Marne, Luc Chatel avait posé une question d’actualité au ministre de l’Éducation de l’époque, sur le rythme et les vacances scolaires – question°46388 répertoriée dans le Journal officiel du 07 septembre 2004 page 6945 mais qui a étrangement disparu de la page d’accueil de l’ex-député sur le site de l’Assemblée nationale :
«On constate en effet que la semaine aménagée de 4 jours, dont la rentrée scolaire est avancée à la dernière semaine d’août, peut avoir un impact non négligeable sur l’activité des commerçants des lieux de villégiature, qui voient la période estivale, où ils réalisent la plus grande part de leur chiffre d’affaires, réduite d’autant.».

Et le député de la Haute-Marne de l’époque de s’interroger pour «envisager une autre répartition du reliquat de vacances dans l’année afin de préserver l’intégralité de la période estivale pour les commerçants».
     En somme, les commerçants sont gênés par la rentrée scolaire anticipée fin août… Un gros problème éducatif, en effet !

     Le nouveau ministre de l’Éducation nationale saura sûrement le résoudre…


Protection de l'enfance

Les programmes scolaires pervertissent notre jeunesse
Lire la suite


La peur d'Ovide :
putain, les cathos ont raison !

     Il n'y a pas que L'Art d'aimer : tout Ovide met la jeunesse en danger !
     Cliquez sur le lien ci-dessous pour voir ce qui se passe quand on s'intéresse aux Métamorphoses d'Ovide sur le site musagora.education.fr avec le navigateur Mozilla Firefox :
Les métamorphoses d'Ovide
L'explication de ce phénomène météorologique est .

13500 retraités non remplacés: le corps enseignant vieillit

Une rentrée sous de bons hospices


Non-remplacement des départs = vieillissement :

un enseignant sur deux a l'âge de l'arthrite


 

Expérience à la con: on paie les élèves pour venir au bahut :

Assiduité rémunérée en
rejetons de présence


Une loi injuste :

Les cancres frappés par
la taxe carbone


Jurisprudence Hortefeux :
Besson dorénavant ministre des Auvergnats


Un supermarché réunit de faux clients autour du ministre:

pour Chatel, l'enseigne ment



Intermarché de Villeneuve-le-Roi:

une claque reçoit Luc Chatel

certains espéraient l'inverse...


Intermarché, suite :

Chatel est pris qui croyait éprendre


Protection de l'enfance

Polanski arrêté

Pétillon revisité par le Mammouth Déchaîné


Violence scolaire dans un Intermarché:

une claque pour le ministre !


Des nouvelles de nos ex

Fillon tout ébaudi de la boîte à bijoux du Pape

 
 
...

Le Mammouth Déchaîné sponsorise ses amis musiciens
Cliquez-leur donc sur l'image