Les dessous du Mammouth Allègre n'a pas dit que des conneries
Trop chers!
Il en a écrit, aussi
Le Mammouth vu du fiel.
Allegro, ma non troupeau

 

Les archives du Mammouth sont bien rangées. (C'est pas comme son bureau! Une Mammouthe n'y retrouverait pas ses petits.)

Nos chers disparus
(Première mammouthure.)
Le Mammouth d'outre-tombe
(L'ère languide.)
Le Mammouth se rebiffe
(Éducation Nazionale.)
Le Mammouth bouge encore
(Archives en cours.)

 

La première ère du Mammouth...

Vous voici devant les articles que, poilus et puants, nous peignions sur les parois de nos grottes en ces temps reculés où l'Allegrus Rex hantait la savane enseignante.

Puis le grand prédateur s'éteignit. La suite est là...

Florilège du poète foireux.

Tarte d'électeur et mandale électorale.
Ecole, médias et société.
Les chefs d'établissement sont-ils des faux-culs?
Les "Semaines du" auxquelles vous avez échappé.

Toujours plus bas!

Allègre a la défaite élégante.

Propos cités par sa Royale collègue au lendemain du remaniement:
"Ségolène, effectivement, je t'ai enfoncée. Parce que je sais qu'en me succédant tu aurais eu des chances de réussir. Je ne pouvais pas accepter que derrière moi un ministre réussisse là où j'ai échoué."

(Cité par Le Canard Enchaîné - 5 avril 2000)


Allègraisse de Mammouth.

12 % d'absentéisme chez les profs selon Sa Bouffissure,
1,66 % selon l'INSEE.

Ça fait tout de même 626% d'erreur pour notre Grand Scientifique. Sa seule excuse: ce n'était pas une erreur, c'était une invention.
Quel poète!


Royale!

Selon le Canard Enchaîné, à peine dans le bain de son nouveau sous-boulot, premier acte politique de la Royale Ségolène: réclamer une baignoire à jets. Ça a fait des vagues quand son Aubry de tutelle a été au courant.
Et c'est pour ça qu'on fait le pressing pour le dégraissage? Pour trouver du liquide pour lui payer un jacuzzi ? Ah!, on est propres! Tout va à vau l'eau. On veut pas faire de vagues, mais si elle en fait beaucoup de la même eau, ça va chier des bulles...

BB


Plus vite qu'une lumière!

La plus belle date quand même de septembre. Pour justifier la rentrée calamiteuse due au foirage de sa fameuse déconcentration magique, il a invoqué un record de congés de maternité imprévus, parce que les enseignantes avaient essayé de faire des bébés-An 2000. Il a inventé d'un coup la gestation de 6 mois, le congé de maternité au 2ème mois, le congé de maternité surprise, et une statistique bidon.
Champion, Allègre!


Florilège, en vrac, de ses derniers coups bas dans la presse. Minable dans la débâcle:

Les profs du secondaire se marient entre eux, vivent entre eux, se fréquentent idem. (Interview; Paris-Match, car il faut savoir choisir son public.)

Dans les manifs, il y avait des gens avec des bouteilles de rouge; il est vrai qu'à une époque on a embauché n'importe qui. (Idem)

Les gens du SNES sont des staliniens. (Il en a encore beaucoup de ce goulag?) (Idem)

L'informatique, l'outil pédagogique idéal.

Fuck Bill Gates


Les "Semaines du" auxquelles vous avez échappé.

La semaine de la mode.

La semaine du concombre masqué.

La semaine  de la choucroute.

La semaine du dégoût de l'école.

Le bicentenaire de la vasectomie.

La journée mondiale du Loir et Cher.


Bonne idée: jouer avec son NUMEN dans le bureau de la secrétaire.
Mauvaise idée: jouer avec l'hymen de la secrétaire dans son bureau (parole de principal).


L'internet remplacera les profs;
même d'EPS...
frite to battle-dress


Médaillé d'or au concours de calembours de Montcuq  Sur qui compter pour remonter la pente? Cliquez au pif!  Raté! Essaie ailleurs.


Tarte d'électeur et mandale électorale:
vive le service après-vente.

Le Canard Enchaîné du 29 mars nous en apprend une bonne: les non-électeurs ont savonné la planche à Allègre.
Le week-end suivant les manifs, alors que sa démission était rempochée sine die et que Jospin minimisait la mobilisation des profs, Pau perdait un député PS. Et le dépouillement révéla que 150 électeurs avaient barré leur bulletin de vote d'un "Allègre" rageur – et la défaite était de 76 voix! Colère des socialistes locaux, régionaux, nationaux.

Votre carte électorale peut servir deux fois!
À ce non-vote utile, vous pouvez ajouter un petit geste qui ne coûte que 3 francs: renvoyez votre carte d'électeur, barrée d'un slogan explicatif, au siège du PS.
Et rappelez-vous: la carte n'est pas indispensable pour voter; inscription sur les listes + pièce d'identité suffisent pour voter extrême-gauche.

D.R. + B.B.

Les chefs d'établissement sont-ils
des faux-culs?

Une nouvelle fois pour la grande manif des enseignants, le syndicat des chefs d'établissement a fait sécession vis-à-vis du mouvement. Il semble que les principaux de collège et les proviseurs se désolidarisent bien souvent des actions menées par les professeurs. Les raisons de cette attitude sont d'autant plus étranges que les revendications enseignantes ne portent en rien sur la gestion interne des établissements scolaires.

En fait, il semble là que le mouvement entrepris par l'administration Allègre porte ses fruits. Il s'agit de diviser pour mieux régner, de monter les uns contre les autres, de promettre une place de choix aux proviseurs et principaux pour mieux écraser cette "racaille" enseignante. L'attitude de ce syndicat n'est en fait en rien nouvelle. Depuis de longues années, il est quasiment impossible d'avoir une opinion claire de la part de celui-ci. Critiquant par derrière tous les propos des ministres, les attitudes des recteurs, des inspecteurs et autres inspections académiques, mais coincés par un constant soucis de carrière et de promotion au sein d'une administration de petits chefs, ils n'osent jamais ouvertement affronter ceux qui nous dirigent. Par cette attitude collaborationniste, ils fusillent bon nombre de grognes locales ce qui rend bien service aux véritables décideurs qui progressivement jettent subrepticement les bases d'une École dont personne ne veut.

L'École libérale veut faire d'eux de véritables chefs d'entreprises. Nombreux seront ceux qui, parmi eux, en seront les premiers débarqués tant leur rentabilité laisse souvent à désirer.

DR

Petit rappel utile...

Lorsque la Royale secrétaire d'État fut conspuée par les profs d'un collège en grève de Seine-St-Denis, les chefs d'établissement du département lui ont fait une petite lettre de bons vœux où ils dénonçaient l'attitude inqualifiable de ces enseignants. Quelle grandeur! Quelle élégance! Quel courage, aussi, de l'avoir fait en douce...

BB

Allègrement6.gif (6781 octets)


Barrir, c'est martyr un peu.


Haut de page
Laetitia Casta's Fan Club
Trop top!


Ecole, médias et société
Quelques réflexions sur un tout.

Satellisée autour de la télévision, la société contemporaine a vite fait de se prendre pour le trou du cul du monde. Bien loin de développer une pensée politique critique, les adultes, comme ces jeunes cons qui peuplent nos classes (c'est parce que je les aime bien que je les appelle ainsi), pensent ce qu'un nouveau clergé lui dit de penser. Ce clergé aurait pu être l'Education Nationale, secte dominante s'il en est, qui, un temps, a su développer une religion bon enfant (et surtout idéologiquement creuse) à partir d'une non réflexion sur les droits de l'homme (le seul problème c'est que plus personne n'est crédule).

Ce clergé, c'est celui des médias. C'est du moins ce qui ressort de l'analyse de Régis Debray, entre autres, analyse publiée dans un livre récent sur le pouvoir des médias. Malgré tout ce que l'on peut penser de l'auteur (autrefois largement complaisant à leur égard, mais échaudé depuis une aventure malheureuse au Kosovo) retenons quelques éléments de sa réflexion qui peuvent nourrir une analyse sur l'École actuelle et sur la situation difficile dans laquelle elle se trouve.

Ce nouveau clergé développe dans ses propos, d'une façon plus ou moins latente, le culte de l'immédiateté, de la jouissance directe, et ce au nom d'une idéologie pas toujours révélée mais bien sous-jacente: une vision morale du monde bâtie à partir de l'idée que le 20ème siècle a eu une histoire "noire", dont il faut refouler systématiquement les aboutissants, mais aussi les tenants. C'est sur ce dernier point que les implications sont fortes. Cette peur noire de la tradition résulte en fait d'un passé mal compris, et redoute en premier lieu la nostalgie. Il faut être moderne, avant tout, faire table rase d'un passé dont la compréhension est peut-être trop ardue, ou qui, du moins, ne nourrit pas les ambitions de certains "innovateurs à tout prix"(sic).

A force de jouer l'espace contre le temps, les médias qui construisent par leur influence la société de demain, se heurtent profondément à l'École et à ses missions (même aux visions les plus modernes et gnan-gnans de celles-ci). L'apprentissage scolaire, qui s'inscrit dans la continuité, qui nourrit donc, quelle que soient la matière et le sujet, une certaine réflexion sur le passé et sur le progrès, fait alors figure d'un autre monde. Voulant briser le rêve de l'immédiateté il est facilement taxé de réactionnaire. Le prof dans cette société devient donc un gêneur de première importance qui refuse de faire table rase d'un passé sans lequel l'individu ne peut se bâtir.

Laissons Debray s'interroger sur la légitimité de cette pensée "totale" (sinon totalitaire) qui se met en place, dans un monde qui gomme volontairement les repères (politiques, idéologiques, mais aussi humains). Retenons simplement que décidément ce n'est vraiment pas l'école qui est à changer, mais bien la société qui va mal. Et pendant ce temps-là gargarisons-nous d'un problème de première importance: le quinquennat.

Allez, Quinquina sec pour tous  et démerdez vous !

D.R.

PS: il est prof d'histoire. Ça se voit, hein? BB


Haut de page
Laetitia Casta's Fan Club
Trop top!

ENFIN SEUL
seulcontretous3.gif (7651 octets)

(Kiro - Le Canard Enchaîné)


Bonne idée: étudier Gide pour sa verve.
Mauvaise idée: étudier Sade pour sa verge.


vatemanger.gif (5565 octets)
(Kerteroux - le Canard enchaîné)

Quelques archives de l'horreur:

AllègreMent: Claude Allègre Homepage:  http://perso.wanadoo.fr/chucky/CAMent.html
Une anthologie très documentée des propos de l'ancien Sinistre de l'Éduc'Nat. Sources officielles.
Communiqué de l’Académie des Sciences:
Les mathématiques méritent considération. http://perso.wanadoo.fr/chucky/Images/AcadSci.htm
Lettre ouverte de l'Assemblée des Directeurs d'Institut de Recherche sur l'Enseignement des Mathématiques (ADIREM ) au Président de la République et au Premier Ministre   http://perso.wanadoo.fr/chucky/Images/dirirem.htm

Attention, certains de ces liens préhistoriques sont probablement morts. Snif.


Le Mammouth Déchaîné sponsorise:
attention, ces groupes contiennent des morceaux entiers d'amis du Mammouth


Pretext,
rock-band de potes.

Xerock,
groupe de musique pop-rock (et autres).