Quel budget annuel prévoir pour l’entretien et les soins de mon chat ?

quel budget annuel pour chat

Avant d’adopter ou d’accueillir un chat chez soi, il est essentiel de prévoir les dépenses qu’il va falloir lui consacrer.

Il est nécessaire de répondre à ses besoins : entre les visites chez le vétérinaire (soins), la nourriture, les produits d’hygiène, les équipements, l’assurance santé…  Quel est le budget annuel à prévoir pour un chat ?

Le Mammouth déchaîné vous dit tout.

Acheter un chat : les variantes de prix

Le chat est l’un des animaux de compagnie préférés des Français.

Si vous souhaitez adopter un chaton, faites le point sur la race du chat, son état de santé, son âge, son pedigree, son origine (refuge animalier…), etc.

L’ensemble de ces caractéristiques influera sur le prix d’achat de votre nouvel animal de compagnie :

  • Un chat de gouttière sans origine distinct vaut entre 70 et 250 euros.
  • Un chat de race classique vaut entre 500 et 1200 euros
  • Un chat de race très recherchée vaut entre 1500 et 4500 euros, et parfois plus.

Quelle alimentation donner à son chat ?

En général, les chats ont deux types d’alimentation :

  • une alimentation basique comprenant des aliments secs (croquettes) et des aliments humides (pâtées, friandises)
  • une alimentation plus spécifique (répondant à des problèmes de santé, de poids, d’allergie,…)

Le coût de la nourriture varie d’un chat à un autre. Il se calcule en fonction de la taille et du poids de l’animal :

  • Un chat « normal » mange en moyenne 1,5 kg de croquettes par mois. Pour cela, il vaut mieux opter pour les croquettes de bonne qualité. Le prix du paquet est environ de 15 euros, soit un budget annuel de 180 euros.
  • Un chat mangera aussi de la pâtée. Le kilo varie entre 2 et 10 euros (en fonction de la qualité et de la marque).
  • Un chat peut également consommer des friandises (jusqu’à 6 euros par mois, soit un budget annuel de 72 euros).

Quel matériel acheter avant d’adopter un chat ?

Gardez en tête que certains accessoires sont indispensables, d’autres sont facultatifs :

  • La cage de transport coûte entre 20 à 300 euros selon la taille et le modèle.
  • Le bac à litière : ouvert ou fermé coûte de 20 à 100 euros.
  • La litière (litière de silice, litière végétale ou litière minérale) : la quantité nécessaire dépend de la fréquence d’utilisation par votre chat. Pour une utilisation moyenne et économique, le coût d’achat de la litière tourne aux alentours de 7 euros par mois, soit un budget annuel de 84 euros.
  • La pelle à litière (pour la nettoyer) : 2 euros l’unité.
  • La gamelle : il faut en prévoir 2, une pour l’eau et une pour l’alimentation. Pour cela, vous payerez environ 10 euros.
  • Le griffoir : ce matériel protège votre mobilier des griffures. Il coûte 5 euros pour un modèle en carton et 20 euros pour un modèle en sisal.
  • Un coupe-griffe coûte entre 5 et 10 euros.
  • Un collier/harnais/laisse coûte de 2 à 10 euros.
  • Des jouets : il faut prévoir environ 10 euros pour les jouets de base.
  • Arbre à chat : à partir de 17 euros pour les petits modèles et de 70 à 300 euros pour les plus sophistiqués.

Les soins préventifs et consultations vétérinaires pour votre chat

La santé de votre animal de compagnie doit être l’une de vos priorités. Lors de l’établissement de votre budget annuel, listez l’ensemble des soins et frais vétérinaires. À noter que la première année de vie de votre chat, vous devrez l’emmener plus régulièrement chez le vétérinaire (bilan de santé, vaccins…)

  • Vaccination : la première année, il faut faire les vaccins de base qui coûtent 130 euros (typhus, coryza, leucose et parfois rage). Les rappels annuels coûtent environ 70 euros, mais les tarifs peuvent varier d’un vétérinaire et d’une région à l’autre.
  • La consultation annuelle chez le vétérinaire est de 30 euros.
  • Les antiparasitaires : ceux en pipettes coûtent en moyenne 8 à 10 euros par mois. Le prix dépend du poids de l’animal. Ainsi, pour une année, il faut envisager un budget de 120 euros.
  • Le vermifuge : à faire mensuellement jusqu’au sixième mois de l’animal (20 euros), puis 12 euros par an.
  • La castration varie de 60 à 130 euros.
  • La puce électronique : obligatoire pour tous les chats coûte entre 70 et 130 euros (prestation à la charge du vendeur).
  • La stérilisation : 120 euros pour une femelle et 80 euros pour un mâle.
  • Le passeport : pour voyager à l’étranger, c’est obligatoire. Le coût varie de 5 à 10 euros.  
  • Le détartrage : prévoyez une intervention chaque année. Elle coûte entre 50 à 80 euros, à partir des 6 ans de votre animal.

Le budget annuel santé « de base » d’un chat peut s’élever jusqu’à 800 euros la première année.

Si votre compagnon a besoin d’une hospitalisation ou d’une intervention médicale liée à des pathologies ou à des accidents, les interventions peuvent être facturées jusqu’à 2000 euros (en fonction des soins à apporter).

 

C’est pourquoi aujourd’hui de nombreux propriétaires d’animaux domestiques (chat, chien…) choisissent de souscrire à une assurance santé spéciale pour les animaux. Cette assurance prend en charge les frais liés aux soins préventifs de votre chat. Si votre chat est malade ou a un accident, la mutuelle santé prendra également en charge les dépenses pour le soigner. Le taux de prise en charge varie en fonction de l’offre de couverture santé choisie.

Pas facile de faire le tri dans toutes les prestations de santé animale qui existent. C’est pourquoi le Mammouth déchaîné a créé pour vous un comparateur en ligne. Gratuit et simple d’utilisation, il vous suffit de renseigner les caractéristiques et antécédents de votre chat pour permettre au comparateur de vous proposer une liste d’assurances santé animale qui répondront aux besoins de votre chat.

Alors, n’attendez plus pour protéger votre animal de compagnie et faire des économies.