Comment prendre soin d’un chaton ?

Prendre soin d’un chaton requiert de la disponibilité. Les chatons à l’instar de tous les animaux de compagnie ont besoin de votre attention et de votre affection.

Faisons un point sur les besoins spécifiques des chatons, leur alimentation, les soins à leur apporter, leur éducation… Le Mammouth Déchaîné vous donne les clés pour prendre soin de votre nouvel animal de compagnie.

Portée de votre chatte ou chaton adopté ?

S’occuper d’un chaton commence par son entretien. Cela concerne son alimentation, son toilettage, ses soins vétérinaires, ses vaccinations, … Si vous voulez vous occuper de la portée de votre chatte, il existe des règles à suivre. Ces règles sont les mêmes s’il s’agit d’un chaton adopté.

Si vous avez décidé d’adopter un chaton, faites-le au bon moment de sa vie naissante. Tel un nouveau-né, un chaton a besoin de chaleur maternelle. Il faudra attendre son sevrage avant de l’adopter. Une fois adopté, vous devrez faire preuve d’attention, de présence, de patience, …. pour l’aider à s’habituer à sa nouvelle famille.

Pour le ramener à la maison, prévoyez une caisse de transport. Placez à l’intérieur une serviette. Elle permettra de le tenir au chaud. Une serviette supplémentaire pourrait être utile (s’il urine par exemple).

Pour accueillir une nouvelle portée ou un chaton adopté, il faut un espace dédié. Cet espace va constituer le cadre de vie de l’animal. Avant l’arrivée de votre chaton, il faudra préparer convenablement l’espace. Il doit allier ambiance chaleureuse, confort et convivialité. Placez-y une litière. Veillez à ce que ses rebords soient bas. Cela favorisera son autonomie (votre chaton n’aura pas besoin de vous pour sortir).

Par ailleurs, la litière devra être changée tous les jours. Vous pouvez laisser trainer la caisse de transport. Elle pourra servir de cachette à votre chaton. Mettez à sa disposition un panier dans un autre coin. Prenez le soin d’y mettre des serviettes. Elles tiendront votre chaton au chaud.

Pour sa distraction, vous pouvez lui apporter des jouets. Offrez-lui un griffoir aussi. Il s’en servira pour tailler naturellement ses griffes.

Alimentation du chaton

L’alimentation la mieux adaptée pour un chaton au début de sa vie est le lait maternel. Il constitue un aliment complet. Il renferme tous les éléments nutritifs nécessaires à sa croissance ainsi que des anticorps maternel qui le protégeront pendant ses premières semaines des maladies. Ce mode de nutrition couvre environ 8 à 12 semaines soit 2 à 3 mois.

Evitez autant que faire se peut d’adopter un chaton adopté non sevré. Si vous êtes contraint de prendre chez vous un chaton non sevré, procurez-vous du lait maternisé. Bien évidemment, sur recommandation de votre vétérinaire. Les dosages sont indiqués sur les boîtes à l’achat. Vous le lui donnerez à l’aide de biberons. Toutefois, vous devez le placer dans une position adéquate. Il pourra plus facilement ingurgiter le lait. Les chatons doivent être mis sur le ventre avec leur tête inclinée en arrière. Contrairement aux nouveau-nés humains.

Dans le même temps, pesez régulièrement votre chaton. Vous vous assurerez ainsi de sa bonne croissance. Sur les quatre premiers mois de sa vie, un chaton doit gagner environ 10g par jour.

Progressivement, vous passerez à la transition alimentaire (toujours sur avis du vétérinaire) Il est important de ne pas faire cette transition de façon trop brusque. En effet, cela pourrait engendrer des troubles au chaton. Ceux-ci se manifesteront par des diarrhées ou des vomissements.

Il faudra introduire, petit à petit, de la nourriture sèche dans son alimentation. Donnez-lui des croquettes trempées dans du lait maternel ou maternisé. Ensuite, ce sera le tour des pâtées. Veillez à lui donner une nourriture de qualité.

Quant aux pâtées, donnez-les-lui à température ambiante ou encore légèrement chaudes. Vous pouvez quelques fois le gratifier avec des friandises, après son activité physique ou pendant son dressage. Mais n’en abusez pas.

Toilettage du chaton

Pour ce faire, vous devez vous procurer des objets d’entretien. Ils sont très variés et spécifiques à chaque besoin.

Une brosse à dents et un dentifrice spécial chat pour les soins dentaires. Ils doivent se faire dès leur jeune âge afin d’être assimilés par le chaton. Faites le brossage tous les jours.

Une brosse à poils sera utile pour rendre beau son pelage. Pour les races aux poils longs, elle permettra de défaire les nœuds. Procédez au brossage deux à trois fois par semaine. Chez certaines races à poil long, le brossage permet d’éliminer les poils morts et d’éviter que votre chat ne les ingurgite.

Soins vétérinaires

Ils concernent en premier lieu la vermifugation. Elle permet de débarrasser votre chaton des vers intestinaux. Elle doit débuter à partir d’un mois et demi. Et cela doit être fait toutes les deux semaines jusqu’à l’âge de 3 mois. Ensuite, elle se fera une fois par mois jusqu’à 6 mois. Enfin, passé cet âge, le déparasitage se fera une fois tous les trois mois.

Quant aux parasites externes, il faudra s’en débarrasser grâce à des antiparasitaires. Votre vétérinaire vous donnera des conseils pour l’achat des produits adéquats. Ceux qui sont adaptés aux nouveau-nés.

Par ailleurs, les vaccinations sont indispensables. Ce sont des moyens de prévention contre des maladies comme la panleucopénie, la rhinite infectieuse, le calcivirus. Il faut aussi impérativement faire le test de la leucémie. Des rappels de vaccins doivent être effectués tous les ans. Il faut faire des visites cliniques chez le vétérinaire régulièrement afin d’avoir une idée précise sur l’état de santé de votre chaton.

Également, en cas de problèmes de santé, votre vétérinaire pourra se charger des divers traitements. Dans ces cas-là, jouir d’une assurance pour chat est très utile. Les prestations prises en charge vous feront faire des économies sur votre budget. En outre, votre chaton jouira d’une couverture optimale en cas de maladies. Vous pourrez aussi bénéficier de remboursements des frais engendrés par les traitements.

Pour faire votre choix, utilisez notre comparateur en ligne et trouvez l’assurance santé spéciale animaux qui répondra à vos besoins et à ceux de votre chat.

Éducation du chaton

Vous devez lui inculquer les bonnes habitudes dès son plus jeune âge. Enseignez-lui les règles d’hygiène. Interdisez-lui les morsures et/ou griffures quand vous jouez avec lui. Il doit comprendre que ce n’est pas bien. Un autre aspect très important reste les activités physiques. Il faut qu’il soit actif pendant 30 minutes voire 1 heure par jour.

Les chats sont friands de caresses. Donnez à votre chaton beaucoup d’affection, de la tendresse et beaucoup d’amour. Cela participera à son bien-être. Sa croissance sera encore plus rapide. Il faut bien l’éduquer tout en prenant soin de lui.

Bien préparer l’arrivée de votre chaton est cruciale ! Une fois dans votre foyer, pensez aussi à anticipez les soins et actes vétérinaires essentiels à lui prodiguer, notamment l’identication (puce ou tatouage), les premiers vaccins et les traitements de vermifugation ou anti-parasite.

La première année, la facture du vétérinaire est particulièrement salée. Plusieurs rendez-vous pour les vaccins et traitements, à quoi s’ajoute souvent la castration ou la stérilisation. Le montant peut grimper jusqu’à 600 € en fonction de l’endroit où vous habitez et du spécialiste consulté.

Pensez à souscrire à une assurance santé pour votre chat qui vous remboursera jusqu’à 100% de vos factures vétérinaires.