L’éducation du chat : les 7+1 erreurs les plus courantes

L’éducation du chat – 8 erreurs

Les chiens et les chats sont les animaux de compagnie préférés des Français. Si vous avez adopté un chat, lisez cet article pour déterminer les comportements à avoir et à ne pas avoir face à votre chat.

Il faut à tout prix éviter certaines erreurs avec votre chaton, car les mauvaises habitudes ont la vie dure.

Il y a en tout plus de 5 comportements que vous devez éviter. Nous allons vous donner plus de détails sur ces erreurs dans les lignes de cet article.

Jouer 10-15 minutes par jour avec lui

Si sa personnalité le permet. L’essentiel est de respecter le caractère de votre compagnon. En effet, l’une des erreurs que commettent plus de 50 % des propriétaires est de ne jamais jouer avec leur chat. Les chats ont besoin de stimulation et de jeux tout en étant très indépendants. S’il manque de solllicitation lors de votre absence, vous courrez le risque de voir votre chat déprimé. En fonction de votre lieu de résidence (maison ou appartement, présence d’un jardin, balcon, terrasse…), de la présence d’autres animaux de compagnie dans votre foyer, des jouets et jeux que vous lui avez offerts… et encore une fois de son caractère, il sera peut être aussi nécessaire – et bien entendu agréable de passer du temps avec lui. 10-15 minutes de jeu quotidien sont en général profitable pour lui comme pour vous !

Éviter de donner du lait à son chat

Oui, il est très probable que vous soyez habitué à voir les chats en train de laper du lait sans problème. Mais au fond, cela présente de nombreuses séquelles. Les chats sont souvent allergiques au lactose se trouvant dans le lait. Ils sont confrontés à des difficultés digestives suite à la consommation du lactose. Leur organisme n’arrive pas vraiment à digérer cette substance.

Ne pas vacciner son chat

C’est une grave erreur que certains propriétaires font. Quand ils ne voient pas leur animal malade, pour eux, c’est qu’il est en bonne santé. Ils attendent toujours des mois jusqu’à ce que le pire arrive.

Chez certains propriétaires, un chat vivant dans un appartement n’a pas besoin de vaccin. Pour eux, c’est parce qu’il n’est pas en contact avec le monde extérieur. Mais, ils ignorent que les maladies sont partout et surtout dans l’air ambiant.

Votre petit chat peut également tomber malade à cause d’une piqûre de moustique. Au-delà des piqûres de moustiques, votre chat doit être vacciné contre les vers intestinaux tous les 3 mois. Pour ce qui est des parasites, il devra être vacciné tous les mois. Faites un tour chez votre vétérinaire, il vous dira quoi faire.

Selon www.nicetto.com, les frais vétérinaires peuvent varier selon les soins. Pour les vaccins, vous pouvez compter jusqu’à 80 euros.

À ce propos, pensez à souscrire à une assurance animale qui prendra en charge les frais vétérinaires liés aux vaccins et autres traitements médicamenteux.

Il ne faut pas frapper son chat

Le chat n’aime pas la violence. Le chat est peut-être un animal très vivant, mais il déteste la violence. Quand votre chat fait une bêtise, la meilleure solution n’est pas de lui crier dessus ou de le frapper. Une punition simple et douce sera suffisante. Vous pourrez juste faire un bruit quand il commet sa bêtise. Vous pourrez aussi l’isoler quelques instants. Dans un endroit inhabituel pour qu’il se ressaisisse. Si vous le frappez, il pourrait se tenir à l’écart de vous. Il commencera à vous craindre et ne voudra même plus s’approcher de vous.

N’éduquez pas votre chat comme un chien

C’est sûr, les deux sont des animaux domestiques et familiers. Mais leur éducation n’est sûrement pas la même. Un chat ne sera pas aussi docile qu’un chien. Un chien, quand vous l’éduquez, fera tout ce que vous dites. Ce n’est pas le cas chez le chat.

Le chat est de nature très indépendante. Ne vous attendez donc pas à ce qu’il fasse ce que vous lui dites spontanément. Respectez sa nature !

Ne pas castrer son chat

Ne commettez pas l’erreur de laisser vivre votre chat sans le castrer.

La castration évite plusieurs comportements chez le chat. Un chat peut être turbulent et causer beaucoup de dégâts lorsqu’il n’est pas castré ou stérilisé.

Castrer votre chat augmente son espérance de vie. Cela diminue des risques de maladies chez votre chat.

Si vous voulez éviter que votre chat ne fugue de la maison, c’est la meilleure solution. Votre chat restera tranquillement à la maison si vous le castrez. Il est donc important de le faire.

Néanmoins, si vous souhaitez avoir des chatons, il est préférable de le laisser comme il est.

Ne pas bien nourrir son chat

Si vous nourrissez mal votre chat, cela aura des conséquences sur ce dernier. Il peut vouloir ou refuser certains aliments. Quand il n’en veut pas, ne le forcez pas à prendre cet aliment. Donnez-lui toute la nourriture dont il a besoin et surtout, optez pour la qualité.

C’est alors que le budget s’envole. La nourriture pour votre chat peut vous coûter cher (selon les marques et les exigences de votre animal). Selon www.nicetto.com, le prix des croquettes se trouve entre 2 euros et 10 euros le kg. Un chat vivant dans un appartement peut manger au moins 50 grammes de croquettes par jour.

Ne pas brosser son chat

Votre chat lui-même est très propre. Il peut passer plusieurs heures à lécher ses poils. Mais cette habitude peut causer des dommages chez votre chat. Ces poils qu’il lèche peuvent se retrouver dans son estomac et ainsi lui créer des problèmes digestifs. Si vous ne prenez pas l’habitude de les lui brosser tout le temps, il le fera donc lui-même à ses risques et périls.

Les erreurs à éviter avec les chats ne sont pas compliquées à traiter et à mettre en place.