Faire sortir son chat en extérieur – Les précautions à prendre

La majorité des chats domestiques ne connaît pas le monde extérieur. Ce sont des chats d’intérieur. Souvent, ils sont nés à l’intérieur d’un appartement et ceci constitue leur zone de confort. Faut-il alors envisager de les faire sortir de chez vous ? Comment se préparer à l’entrée de votre chat dans la nature et aux risques que cela représente ?

Cet article vient répondre à vos questions et vous donne des informations pratiques.

Faire sortir son chat

Qu’il vive en appartement ou en maison, vous avez remarqué son intérêt marqué pour l’extérieur. Posé sur le bord de la fenêtre ou les pattes sur la porte vitrée à regarder à l’extérieur, le grattage de la porte d’entrée… Tous ces signes pour vous signaler sa curiosité et parfois son envie d’explorer un monde proche et pourtant inconnu. Le chat est toutefois un animal territorial et de ce monde extérieur, il choisira en réalité de n’en pénétrer qu’une partie dont il fera une extension de votre foyer. Mais avant, il y a quelques précautions à prendre. Ces précautions vous permettront d’éviter les risques.

Protégez votre chat des risques extérieurs

Il est essentiel de protéger votre animal des virus. Ses congénères pourraient l’en contaminer. Pensez donc à le vacciner si ce n’est pas encore fait.

Si votre chat n’a jamais connu de vaccin, pas de problème. Il lui faudra une injection de vaccin renouvelée un mois plus tard.

D’autre part, stériliser son chat n’est peut-être pas acceptable pour tous, mais ça a des avantages. La stérilisation permet de diminuer la surpopulation des chats. Elle le protège du FIV (sida du chat). Ce Virus de l’Immunodéficience Féline n’a pas encore de vaccin. Il se transmet par la reproduction ou les plaies pendant les combats.

A noter d’ailleurs qu’un chat non stérilisé sera plus vagabond et plus agressif. Il vous reviendra donc souvent avec des balafres et les risques sanitaires qui en découlent (tel que le FIV).

Il faut également identifier votre chat. Si vous choisissez un collier, préférez le avec une médaille. Vous pouvez aussi choisir de lui faire poser une puce électronique listant votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone. De cette manière, vous serez vite prévenu si quelque chose lui arrive (accident ou fourrière).

Note du Mammouth : Pretez attention à la résistance du collier! Pas trop fragile bien sûr car il céderait au moindre accroc mais faites attention à ce qu’il ne soit pas trop résistant. Parfaitement contre-intuitif, n’est-ce pas ? Vous connaissez les chats et leur amour pour se dissimuler, se faufiler dans les petits trous et se placer en hauteur. A l’extérieur, votre compagnon risque de s’accrocher dans les buissons, dans les branches d’un arbre… et d’y rester coincer voire pire malheureusement. Choisissez donc un collier à la résistance intermédiaire et tester la avant de le mettre à votre futur explorateur.

Première rencontre avec l’extérieur

Lorsque toutes les précautions sont prises, votre chat est prêt à sortir.

Pensez à installer une chatière sur votre porte d’entrée pour lui laisser accès à l’extérieur. Comme ça, il pourra rentrer et sortir quand il le voudra.

Important : Laissez-le faire le premier pas. Ouvrez la porte et laissez-le prendre la décision de sortir. Il ne faut surtout pas le forcer. La nouveauté est toujours une source de stress pour les chats. Mais leur curiosité prend toujours le dessus. Il faut juste un peu de temps.

Si c’est un chaton ou un animal nouvellement adopté, il faut le laisser passer du temps dans votre appartement avant de le laisser sortir. Le moi intérieur des chats aime la stabilité. Lorsqu’il se sera approprié ce territoire intérieur, vous pourrez penser à le faire sortir.

Lorsqu’il est temps de rentrer, votre chat reviendra tout seul. Mais s’il ne le fait pas, il y a un moyen pour le faire rentrer. Il suffit de lui présenter un de ses repas préférés. Votre animal de compagnie rentrera alors aussitôt. Il est important de fermer la porte ou la chatière lorsqu’il fait nuit. Les chats aiment se promener la nuit, mais la nuit noire démultiplie les risques d’accident.

Si vous avez envie de vous promener avec votre chat, tentez de lui mettre une laisse. Il ne va sûrement pas aimer au début, mais l’habitude viendra. Si tel n’est pas le cas, portez-le s’il n’est pas trop agité. S’il n’aime pas la laisse, quoi qu’il en soit, ne le forcez pas. Moins il est bousculé, mieux il se sent.

Un chat libre qui vit dans un environnement sain est heureux. Son cadre de vie détermine grandement son bien-être. Lorsque vous l’accueillez chez vous, assurez-vous de lui donner son espace.

Prenez vos dispositions

Vous l’aurez compris, qui dit « liberté du chat », dit « risques » ; risques de maladies, de morsures… Pensez donc à le faire dépister régulièrement pour détecter toute maladie. Il faudra également le faire vacciner auprès de votre vétérinaire.

Laisser votre chat sortir implique donc quelques précautions. Nous pouvons vous aider à protéger votre chat. Aussi bien s’il est question de prévention que de gérer une blessure. Pour ce fait, vous allez avoir besoin d’un assureur.

Il faudra alors choisir entre la multitude d’agences d’assurance qui existent. Comment savoir laquelle est la bonne ? Les sites de comparaison d’assurances font ce travail pour vous. Notre site excelle en la matière. Nous vous fournissons un comparatif des coûts et protections des agences d’assurance.

Nous prenons en compte tous les facteurs propres à votre chat et vous proposons plusieurs offres d’assurance adaptées aux besoins de votre animal de compagnie.

Vous voulez un devis ? La demande de devis est complètement gratuite et sans aucun engagement.

Avec nous, prenez soin de votre chat au prix le plus juste. Merci de nous faire confiance pour assurer le bien-être de votre chat.

Vous avez (aussi) un chien ? Le site joue le même rôle pour les chiens. Prenez connaissance de nos offres d’assurance. Vous y trouverez ce dont vos animaux ont besoin.