Une assurance sur mesure pour votre chat de race Persan !

Souscrire à une assurance santé pour votre chat persan est nécessaire ! En effet, les chats de cette race ont quotidiennement besoin de soins. D’autre part, maladies et accidents peuvent le concerner comme pour n’importe quel chat. Pensez donc à lui choisir une mutuelle animale pour mieux le protéger.

chat persan assurance mutuelle

Problèmes de santé courants

Syndrôme Brachycéphale

Le terme brachycéphale s’applique aux races de chiens et de chats (Exotic Shorthair, Birman,…) au profil à nez écrasé leur donnant un faciès plat. Cet écrasement du crâne est accompagné par un rétrécissement de la trachée provoquant des conséquences inquiétantes telles que des difficultés respiratoires (respiration bruyante, ronflements, intolérance à l’exercice et à la chaleur…) accompagnées parfois par troubles de la digestion (régurgitations, vomissements d’aliments ou de mousse…). Les symptômes cliniques peuvent être traités par la mise en place de mesure préventives, toutefois une intervention chirurgicale – consistant le plus souvent en l’ouverture des narines et en une réduction du voile du palais, est fréquemment nécessaire.

Gingivite

La gingite est une inflammation des gencives courante. Ses causes peuvent être multiples (tartre, infection par un virus, dent cassée…). Dans certains cas, elle est due à une hypersensibilité de la gencive qui peut finir par entraîner des caries dentaires. Le retrait des dents touchées sera alors fréquemment recommandé. Les causes de cette hypersensibilité sont encore inconnue. Des moyens de prévention existent pour la plupart des situations et passent par un bonne hygiène bucco-dentaire et des soins réguliers (détartrage, friandise spécifique, alimentation équilibrée…)

Cardiomyopathie Hyperthropique Féline

La cardiomyopathie hypertrophique féline (CMH) correspond à une affection – pouvant être d’origine cardique, du myocarde qui entraîne son hypertrophie. Il ne s’agit pas d’une maladie mais d’un syndrome commun à de très nombreuses pathologies (cardiaques ou non). La cardiomyopathie se traduit par un épaississement des parois du coeur, ce qui l’empêche graduellement de remplir son travail de pompe. Ses symptômes comptent notamment des murmures ou des toux. Elle peut conduire à des insuffisances cardiaques, des arrythmies, ou à la création de caillots sanguins. Le traitement nécessaire devra adresser la maladie responsable de l’hypertrophie du myocarde, si elle est connue.

Atrophie Rétinienne Progressive

La rétine est la partie de l’oeil responsable de la transmission de la lumière au cerveau qui les décode et les interprète comme images. L’atrophie progressive de la rétine est une maladie dégénérative qui cause une dégénération des cellules rétinienne. Les symptômes apparaissent graduellement jusqu’à provoquer une cécité progressive. L’ARP se déclare aussi bien chez le jeune chat que chez des chats plus âgés. Il n’y a malheureusement aucun traitement ni guérison possible à ce jour, toutefois les chats devenus aveugles mènent le plus souvent une vie tranquille et heureuse.

Dysplasie de la Hanche

La dysplasie de la hanche est une maladie est causée par une laxité anormale de l’articulation de la hanche. Il s’agit de l’une des causes les plus fréquentes de claudication des pattes arrières. En fonction de la sévérité de la pathologie, une thérapie médicale voire une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires. Le coût de la chirurgie pour cette opération varie de 1 500 à 3 000 €.

Polykystose hépatique

Comme l’indique son nom, la polykystose hépatique est une maladie héréditaire évolutive qui se caractérise par le développement de nombreux kystes dans le foie. A la naissance, les chatons atteints ne présentent pas de symptômes. Le développement progressif des kystes entraînent une destruction graduelle de l’un ou des deux reins conduisant à la fin de vie douloureuse de votre chat. Malheureusement, il n’existe pas de traitement permettant la guérison. Les seules mesures sont d’ordre palliatif afin d’améliorer la qualité de vie de votre chat. Elles visent à l’amélioration de la qualité de vie de votre compagnon ceci via une alimentation spécifique adaptée et un accès aisé à de l’eau fraîche, ainsi que via l’administration de différentes molécules (inhibiteur d’enzyme, chelateur).

Le chat persan, une descendance bien méritée

C’est un descendant de l’Angora turc. Il fut importé en Europe au XVIIe siècle. Le Persan est un chat issu d’une soigneuse sélection d’Angoras les plus beaux qui ont hérité d’un poil fabuleux. Il a ainsi conquis toute l’Europe et les États-Unis par sa beauté et sa douceur. Le Persan présente une large variété de couleurs dès son jeune âge.

Pour ce qui est de son caractère, le Persan est un chat idéal pour les maîtres qui cherchent un tempérament doux. Il est la parfaite illustration d’un chat domestique. Il ignore tout des instincts de prédateurs de ses ancêtres. Il a constamment besoin de vos soins et de ceux des vétérinaires. Souscrire à un contrat d’assurance adapté à votre chat et au meilleur prix doit être votre priorité après son adoption. Vous pourrez ainsi assurer à votre félin une vie saine en prévenant le traitement d’une maladie ou d’un accident.

Maladies et soins du quotidien du chat persan

Le chat de race Persan est plus touché par la polykystose rénale. Cette maladie héréditaire touche les reins, comme son nom l’indique. Si vous souhaitez adopter un chaton persan, pensez à demander à l’éleveur si ce chaton vient d’une lignée touchée par la polykystose rénale.

En dehors de cette pathologie spécifique, le persan sera, comme tous les chats, touchés par des maladies dites communes (irritation des yeux, dermatite du pelage, cystite…). Un suivi régulier de votre chat par un vétérinaire vous évitera bien des maladies.

Une fois l’adoption faite, soyez vigilant avec l’alimentation de votre persan. Cette race de chat préfère une nourriture de qualité plutôt qu’une nourriture industrielle. Attention également aux quantités données. Elles doivent être fonction de son âge, de sa nature et tenir compte d’une stérilisation éventuelle.

Enfin, au quotidien, brossez son pelage régulièrement. En effet, le Persan a un poil long, voire très long, qui peut rapidement s’emmêler.

Quelle assurance pour votre Persan ?

Les chiffres sont unanimes. Le secteur des assurances animales est en plein essor en Europe. Déjà plus de 2 000 000 de français y ont recours pour la santé de leurs animaux de compagnie.

Face à la multitude de formules proposées pour les chiens comme pour les chats, nous vous proposons notre comparateur en ligne. Simple d’utilisation et rapide, il vous proposera les prestations de protection animale les plus adaptées aux besoins de votre Persan.