Le sida chez le chat

Le virus du sida chez les chats est présent dans la salive et transmissible par morsure. Les chats mâles qui passent beaucoup de temps à l’extérieur sont les plus susceptibles de contracter cette maladie.

le sida chez le chat

Pathologie grave, on ne peut en guérir. Ce virus n’est en aucun cas transmissible à l’homme. Vous l’aurez compris, le virus du sida chez le chat n’a rien en commun avec celui chez l’homme.

Le Sida est encore appelé syndrome d’immunodéficience acquise. Il est causé par un virus. Le Féline Immunodeficiency Virus, en abrégé F.I.V. C’est une maladie virale grave. Elle rend votre boule de poils vulnérable aux autres affections.

Comment se transmet ce virus ?

Le virus du sida est présent dans la salive. Les petites bagarres entre chats occasionnent des morsures et favorisent donc sa transmission.

Récemment, des études ont montré que ce virus pouvait se transmettre par le toilettage entre chats. Ainsi donc, si des chats se font le toilettage, il y a possibilité que l’un contamine l’autre. Il suffit de lécher une plaie ouverte sur un chat porteur du virus.

Mais, est-ce vraiment les seuls moyens de contagion ?

Le partage de gamelle peut également être un vecteur de transmission du virus. En effet, dès lors qu’un chat non contaminé partage sa gamelle avec un chat porteur du virus, il est exposé. Les chats se nourrissent directement dans la gamelle, donc le risque est là. Fort heureusement, la transmission par voie vénérienne n’a jamais été prouvée.

Mais, qu’en est-il de la transmission de la mère aux chatons ?

Aussi surprenant que ça puisse paraître, ce n’est pas un moyen de transmission. Le seul moyen pour qu’une chatte contamine son chaton reste le toilettage. Le virus du sida chez le chat n’a rien de comparable à celui chez les hommes.

Le virus ne survit dans le milieu extérieur que quelques minutes. Les risques de contagion quand on se focalise sur cet aspect restent très faibles.

Quels sont les symptômes que développe votre chat une fois contaminé ?

Le virus du sida une fois dans l’organisme de votre compagnon affecte sa santé. La durée d’incubation peut aller de 4 à 6 semaines. Les symptômes apparaîtront par étape. À chaque phase de la maladie correspondent des symptômes.

Comment donc évolue la maladie ?

1er stade : votre chat a une montée de fièvre modérée. Le taux de globule blanc baisse ; la taille des ganglions lymphatiques, elle, augmente. Cette première étape dure deux mois. Ça n’a l’air de rien. Vous risquez même de ne pas le remarquer. Pourtant si anodin, c’est le début du calvaire de votre matou qui démarre ainsi.

2e stade : à ce niveau, le virus est présent dans l’organisme du chat. Il sera reconnu séropositif. Il sera déjà en mesure de contaminer ses congénères. Et tout ceci, en ne présentant aucun signe. À ce stade, votre chat est un porteur sain. Cette phase peut durer en moyenne 5 à 10 ans.

3e stade : ici le chat qui était porteur sain, développe les symptômes du sida. Une autre maladie peut être la cause de ce revirement de situation. Le virus se révèle, et détruit toutes les défenses de votre compagnon. Il est alors vulnérable. Ainsi fragilisés, les microbes les plus infimes s’attaquent à votre chat. Microbes qui en temps normal, ne sont pas si importants que ça, mais qui dans ce cas précis, se développent à la faveur du virus de sida. Les symptômes se font alors plus apparents et très virulents.

Les symptômes qui se manifestent sont les suivants :

  • Fièvre
  • Amaigrissement
  • Infections buccales
  • Diarrhée chronique
  • Abcès cutané
  • Troubles comportementaux
  • En phase terminale, il peut développer des leucémies

Existe-t-il un traitement pour pallier à cette maladie ?

À ce jour, aucun traitement n’est disponible sur le marché pour traiter le virus du sida. Le sida est une maladie grave et mortelle. Dès que votre compagnon a été diagnostiqué positif, il est condamné.

Il existe néanmoins un moyen pour soulager ses peines. Le moyen d’améliorer le reste du temps qui lui est imparti est de traiter les maladies qui l’affectent. Maladies dites opportunistes qui profitent des dégâts du virus du sida pour se développer.

Il est important que le vétérinaire surveille votre chat régulièrement pour vérifier s’il n’est pas porteur. Et même s’il n’existe aucun vaccin, pour le protéger médicalement contre cette affection, protégez-le des autres chats.

Vivre avec un chat infecté, c’est possible. Votre compagnon a la possibilité de vivre avec le virus pendant des années. Cela dépendra des soins que vous lui prodiguez. Offrez-lui une vaccination complète contre les maladies opportunistes.

En même temps, offrez-lui une alimentation saine. Souscrire à une assurance maladie pour votre chat est aussi la solution. Elle n’a que des avantages pour votre animal.

Vous pouvez ainsi prendre soin de lui sans en ressentir les séquelles financières. Vous serez remboursé des soins vétérinaires de votre animal de compagnie.

 

Alors, pensez-y dès son adoption et laissez-nous vous accompagner tout au long de votre épopée. Essayez notre comparateur d’assurances. Des offres à petits prix et adaptées à vos besoins et à vos finances. Aidez votre chat à vivre heureux à vos côtés encore longtemps. Parce qu’il le vaut bien pour tout l’amour qu’il vous donne.