La Dilatation-Torsion de l’Estomac chez le Chat – Attention !


Torsion dilatation de l'estomac

Speculoos, chat d’Igor et Cassandre, sauvé in extremis d’une dilatation de l’estomac en avril 2019

Bien que plus connue chez le chien, la torsion – dilatation de l’estomac peut toucher les chats et s’avère être une pathologie extrêmement dangereuse pour les félins, car son évolution est très rapide et le plus souvent mortelle. Voici les 10 choses à savoir si vous pensez votre chat aux prises d’un tel danger.

Au sommaire de cet article :

    1. Qu’est-ce que la torsion de l’estomac chez le chat ?
    2. Dans quels cas survient-elle?
    3. Quels sont les symptômes ?
    4. Que faire ?
    5. Comment diagnostiquer la torsion ?
    6. Quel est le pronostic ?
    7. Comment prévenir mon chat de la torsion ?
    8. Quel est le traitement ?
    9. Quel est le coût de la prise en charge ?
    10. Quelle aide puis-je obtenir ?
    11. Zoom : comment choisir la meilleure protection pour votre chat ?

Qu’est-ce que la torsion de l’estomac chez le chat ?

La torsion gastrique est une maladie abdominale, occasionnée par une accumulation de gaz, de liquide, de nourriture dans l’estomac, dont la dilatation et une rotation (un retournement) sur lui-même surviennent souvent.

Par conséquent, les vaisseaux sanguins sont comprimés et la circulation sanguine est entravée si bien que les organes vitaux ne sont plus irrigués. L’animal est exposé à la mort au bout de quelques heures, d’où la qualification vétérinaire d’urgence médicale. Il faut donc immédiatement se rendre chez le vétérinaire car une intervention chirurgicale s’impose; et si, elle n’est pas réalisée à temps, l’animal peut décéder dans les 6 à 12 heures.

Dans quels cas une torsion-dilatation de l’estomac peut-elle survenir chez le chat ?

L’heure

La torsion dilatation de l’estomac du chat est une situation d’URGENCE typique de la soirée ou de la nuit. Les cas les plus fréquemment rapportés surviennent après le dernier repas de la journée entre 20h et 1h du matin environ.

Si vous soupçonnez que votre félin est atteint d’une torsion gastrique à votre réveil, il est alors extrêmement probable qu’elle ait eu lieu, en réalité, dans la soirée de la veille. Statistiquement, la pathologie se déclenche majoritairement suite à la dernière prise alimentaire de la veille.

Les facteurs de risque

La survenue de cette maladie n’a pas de causes particulières. Toutefois, il existe des facteurs prédisposant tels que :

  • L’anxiété, le stress de votre compagnon
  • L’âge de votre compagnon félin : un chat âgé sera plus sensible à cette pathologie
  • L’existence d’une torsion-dilatation de l’estomac dans la portée de votre chat ou chez ses parents

Bien que secondaire, le contexte de la prise du repas est lui aussi à surveiller :

  • Les gamelles trop surélevées (qui empêchent la bonne descente des aliments dans le tube gastrique et l’estomac) sont à éviter
  • Les portions trop importantes : veillez à fragmenter les doses journalières en plusieurs repas
  • La vitesse de la prise du repas – aussi lente que possible
  • Une hydratation trop importante prise en une seule fois
  • Une taille de croquettes trop petites – qui limite la mastication et favorise l’agglomération dans l’estomac
  • De l’activité physique effectuée juste avant ou après le repas
  • Des repas riches en graisses (digestion compliquée)

Quels sont les symptômes de la torsion-dilatation de l’estomac chez le chat ?

La torsion de l’estomac est une condition dont l’apparition et l’évolution sont fulgurantes. Il est possible de reconnaître chez un chat l’existence d’une torsion gastrique. Elle se manifeste par :

  • Votre chat gémit et se plaint
  • Sa salivation est mousseuse et excessive
  • Des tentatives de vomissement vaines
  • Votre félin présente une agitation, de l’inconfort
  • Une légère distension du ventre (troubles de l’estomac)
  • Un manque d’appétit (il mange moins)

Que faire en cas de torsion gastrique suspectée ?

Attention ! Compte tenu de la gravité de cette affection et de son évolution rapide, votre réactivité sera cruciale !

Ne perdez pas une seconde !

Si vous identifiez un ou plusieurs de ces symptômes et que vous suspectez que votre chat souffre d’une dilatation-torsion de l’estomac, appelez au plus vite votre vétérinaire ou un service d’urgences vétérinaires pour prendre des conseils d’expert et prendre RDV le cas échéant. Indiquez bien au praticien les symptômes que vous avez identifiés et la possibilité d’une torsion gastrique, ceci permet à l’équipe d’experts vétérinaires de confirmer qu’elle dispose bien des moyens techniques pour prendre en charge votre compagnon.

Les frais occurrents lors de ces visites de nuit ou en urgence et les soins associés sont assez et chers et le plus fréquemment surfacturés. Assurances et mutuelles pour chat prennent en charge ces factures et vous permettent d’être remboursé jusqu’à 100%.

Comment diagnostiquer la torsion de l’estomac chez le chat ?

Les symptômes de la maladie étant très spécifiques, le vétérinaire identifie assez rapidement le mal même par téléphone. Emmenez votre chat en urgence chez le vétérinaire. Il prendra connaissance du comportement de votre animal. Une fois à la clinique, le vétérinaire devra faire une radiographie latérale droite de l’abdomen pour visualiser la position de l’estomac et ainsi pouvoir distinguer un cas de dilatation simple de celui de la torsion-dilation. Quel que soit le diagnostic final, votre praticien devra procéder à une opération de chirurgie. Nous vous en décrivons plus bas le déroulé et les coûts associés à prévoir.

Quel est le pronostic dans le cas d’une torsion-dilatation de l’estomac ?

En l’absence de chirurgie, la mort de votre compagnon intervient dans les 6 à 12 heures.

La torsion-dilatation en raison de sa fulgurance causait la mort de 30% des bêtes touchées, grâce aux progrès de la chirurgie, le taux est aujourd’hui d’environ 15%.

Comment prévenir mon chat de la torsion de l’estomac ?

Afin d’éviter à votre chat de subir une torsion gastrique, quelques précautions sont à prendre.

  1. Limitez le stress excessif avant sa prise de repas ou repoussez l’heure de sa prise alimentaire
  2. Donnez-lui son repas dans un endroit calme. Il mangera à son aise, sans pression.
  3. Veillez à partager sa ration journalière en deux ou trois repas égaux.
  4. Son alimentation doit être saine et équilibrée sans apport excessif en graisses
  5. Hydratez-le à volonté, mais pas excessivement surtout après les repas. Il faut éviter de potentiel vomi.
  6. Choisissez des gamelles adaptées à sa taille et placez-la à bonne hauteur
  7. Optez pour des croquettes pas trop petites.
  8. Limiter ses exercices physiques juste avant et immédiatement après les repas.

En suivant tous ces conseils, vous épargnez votre chat d’une éventuelle torsion de l’estomac.

Quel est le traitement d’une torsion-dilatation chez le chat ?

Le traitement de cette pathologie requiert obligatoirement une intervention chirurgicale.

Avant de commencer l’intervention, l’animal est préparé pour la réanimation chirurgicale. Des cathéters intraveineux sont posés. Ils permettent de créer une voie intraveineuse pour effectuer des perfusions. Des antidouleurs et des antibiotiques injectables sont également administrés à l’animal. Il s’agit d’analgésiques et antibiothérapies.

Presque au même moment, l’estomac qui avait gonflé sous l’effet de la dilatation est décomprimé. À ce stade, deux options sont envisageables :

  • La première est une intubation orogastrique. Elle consiste à faire passer un tube de la gueule de l’animal jusqu’à son estomac afin d’évacuer l’air.
  • Si cela ne fonctionne pas, une gastrocenthèse est alors effectuée. C’est une ponction directe de l’estomac au travers de la peau grâce à un cathéter ou à une grosse aiguille. L’animal une fois stable, le véto peut commencer l’intervention.

Dans ce troisième temps, l’opération de chirurgie à proprement parler débute. Elle a pour objectif de venir détordre l’estomac de votre petit compagnon et à évaluer l’impact de cette pathologie sur l’organe et les tissus. En cas de zones de nécrose trop importantes, sachez que l’euthanasie est envisagée.

La chirurgie consiste à remettre en place l’estomac puis à le fixer à la paroi musculaire : c’est la gastropexie. Cette approche permet de limiter le risque de récidive de torsion gastrique.

En postopératoire, votre chat se voit administré des antibiotiques, des pansements gastriques et des antalgiques (anti douleurs).

La torsion-dilatation de l’estomac est comme vous l’avez lu, une affection extrêmement sérieuse qui met la vie de votre animal en grand danger. Agissez au plus vite en cas de doute et soyez prévoyant !

Quel est le coût de la prise en charge torsion – dilatation de l’estomac chez le chat ?

La torsion-dilatation de l’estomac est une pathologie qui requiert une PRISE EN CHARGE CHIRURGICALE souvent réalisée en URGENCE ABSOLUE ce qui requière des moyens techniques lourds et des frais importants et entraîne souvent des majorations tarifaires (opération de nuit, le weekend…).

Soyez prévoyant et préparé à des factures de l’ordre de 600 à 800 € si le traitement n’engendre aucune complication. La note grimpera au-delà de 1 000€ dans certaines conditions.

Cette facture inclut l’ensemble des moyens et personnes mobilisés pour la prise en charge de votre animal : le temps passé par le ou les experts vétérinaires, les examens médicaux de diagnostic, les médicaments et perfusions proposés avant pendant et après l’opération, le suivi durant et après l’opération, et la prise en charge médicale des complications s’il y a lieu.

> La prise en charge thérapeutique de la torsion-dilatation de l’estomac peut s’avérer être un lourd poids financier qui témoigne de l’amour pour votre compagnon.

Mon chat a une torsion gastrique ? Quelle aide puis-je obtenir ?

La torsion-dilatation de l’estomac chez le chat est une URGENCE VITALE. Pour que votre compagnon puisse s’en tirer, sa prise en charge doit être aussi rapide que possible mais comme vous l’avez vu, elle présente un coût important.

Lorsqu’elle survient, vous aurez peu de temps pour agir aussi cette maladie plus que tout autre demande d’être prévoyant.

Pour une prise en charge médicale efficace :
Assurez-vous que les équipes vétérinaires de confiance disposent des moyens adaptés car malgré ceci 10% des chats décèderont de cette maladie ou de ses complications.

Pour les factures vétérinaires :
Assurez votre chat grâce en souscrivez à une offre santé pour votre félin. Une assurance vous rembourse jusqu’à 100 % de vos dépenses. Notre site vous propose de comparer celles existantes ainsi que de faire des prévisions. Tout ceci se fait gratuitement et sans obligation de souscription. Faites le bon choix.

Zoom : comment choisir la meilleure protection pour votre chat ?

La meilleure assurance pour votre chat est celle qui répond aussi bien à vos attentes qu’à ses besoins : niveau de l’offre, type de soins pris en charge, montant remboursé,… Compte tenu de la diversité des formules, nous avons souhaité mettre à votre disposition un comparateur 100% gratuit et sans engagement pour vous permettre de choisir comment protéger au mieux votre chat.

Grâce à une assurance ou une mutuelle pour chat. Vous pourrez ainsi bénéficier du remboursement des 3 types de frais vétérinaires suivants :

  1. Remboursement des frais préventifs ou les examens pré/post opératoires comme les radiologies, échographies…
  2. Remboursement des actes de chirurgie vétérinaires pour traiter la torsion – dilatation de l’estomac.
  3. Remboursement des médicaments de soins post-opératoires pour soulager la douleur ou l’anxiété de votre compagnon

Utilisez notre comparateur d’assurances pour mieux protéger votre chat. Rapide, facile et simple d’utilisation, il vous permettra de faire le meilleur choix pour prendre soin de votre chat sans vous poser de questions. Vous pourrez faire des économies substantielles en comparant les formules en toute transparence.

Quelles sont les précautions à prendre dans votre situation ?

Il y a deux points de vigilance dans le choix d’une assurance santé pour chat dans votre situation :

  1. Attention à bien choisir une assurance prenant en compte les frais préventifs et les examens de diagnostic tels que la radiologie contre la torsion dilatation de l’estomac.
  2. Choisissez une formule qui rembourse bien les médicaments liés aux maladies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *