Voyager avec son chat – Nos conseils pratiques

Voyager avec son chat
Voyager avec son chat

En 2018 en France, pour voyager avec son chat, il suffit d’un tatouage à l’encre.

Depuis les lois du 22 juin 1989 et du 17 mai 2011, des dispositions claires ont été prises. Les chats de plus de 7 mois qui sont nés, donnés, achetés ou recueillis sur le territoire français seront identifiés. C’est une obligation.

Dans le reste de l’Europe, il lui est nécessairement implanté une puce sous la peau pour son transport de votre animal de compagnie. Autre moyen de traçage, la puce électronique. À part la puce électronique qui doit lui être implantée, votre chat doit également posséder un passeport européen. Ce dernier doit être fourni par un vétérinaire et rempli également par ce même vétérinaire.

En plus de ce passeport, son carnet de vaccin à jour permettra d’attester que c’est bien votre chat et que ses vaccins sont à jour.

En fonction du pays de destination, les impératifs cités ci-dessus peuvent être complétés. Il faut donc vous renseigner directement auprès de votre vétérinaire.

Voyager par avion avec votre chat

Si vous voyagez en avion, tâchez de remplir les conditions citées plus haut.

D’autre part, confirmez que vous voyagez bien avec votre chat 3 jours avant le vol. Si vous ne le faites pas, vous risquez de faire l’objet d’un refus lors de l’embarquement.

De plus, le mieux pour votre chat est d’avoir au moins de 15 semaines au moment du voyage.

Notons que votre chat pourra être avec vous (en cabine) ou placé en soute.

Qu’il voyage en cabine ou en soute, il vous sera demandé de le placer dans un sac de transport.

À noter que pour qu’un chat voyage dans un sac de transport, il doit peser moins de 4 kg. Attention, certaines compagnies refusent d’accepter les animaux en cabine.

Si au contraire, votre chat voyage en soute, sa présence sera signalée au commandant de bord. Ce dernier fera le nécessaire pour qu’il voyage dans les meilleures conditions comme il le fait avec vous. La soute est un endroit bien chauffé, ventilé et pressurisé. Votre animal sera placé dans une caisse en plastique ou en fibres de verre, appelée coque. La caisse est homologuée IATA, fermée par des rivets en fer et maintenue pour rester stable. Dans la cage, on affichera toutes ses données pour son identification.

Voyager en voiture avec votre chat

Si au lieu de choisir l’avion, vous voyagez en voiture, placez alors votre chat dans une caisse rigide.

Si vous êtes le conducteur, passez-lui un harnais. Mais si vous êtes un passager, mettez-le dans un sac de transport que vous pourrez mettre sur vos genoux. Ainsi, vous pourrez le tranquilliser autant de fois que vous le sentez anxieux. Ne le sortez que s’il le veut.

Si le voyage doit durer plusieurs heures, faites des pauses toutes les 2 ou 3 heures pour le nourrir et le soulager.

Toutefois, soyez vigilant, lors du voyage. Si vous le sortez du sac, ne le laissez pas bouger comme il veut dans la voiture.

N’enfermez jamais votre chat à l’intérieur de la voiture en plein soleil. Et si vous ouvrez les fenêtres, qu’elles l’empêchent de s’enfuir. Surtout, ne le mettez pas dans le coffre, car cela pourrait l’angoisser et même l’asphyxier.

Voyager en train avec votre chat

En train, passez-lui une laisse et observez les instructions pour sa litière. Le non-respect de cette procédure entraîne un déplacement dans un autre compartiment. Dans tous les cas, si votre chat cause des dommages, pensez à votre assurance responsabilité civile.

Voyager avec votre chat, quelques conseils

Certains chats sont vraiment allergiques aux voyages. Alors, demandez l’avis d’un vétérinaire avant tout départ.

Les chats persans par exemple dans la soute ont souvent des difficultés à respirer. Ceci à cause de leur morphologie. Alors, pour mettre en confiance votre chat (couvrez son panier d’une couverture, mettez-le dans la pénombre…).

Pensez également à lui donner à manger en petites quantités si le voyage est long ou 8 heures avant le départ, donnez-lui un repas léger. Donnez-lui également de l’eau en quantité suffisante.

Remettez-lui un jouet et un objet vous appartenant pour qu’il conserve votre odeur. Cela le rassurera grandement.

Que sa cage ne soit ni trop grande, ni trop petite, mais adéquate pour sa mobilité.

S’il est trop stressé, donnez-lui un calmant que le vétérinaire aura prescrit.

Voyager avec un chat se prépare, s’anticipe. Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire. Pensez également à acheter le matériel adéquat pour son transport.

Les frais vétériaires et les prescritions médicales pour l’apaiser peuvent être prises en charge par votre assurance santé animale.

Vous n’en avez pas encore ? Alors, utilisez notre comparateur en ligne pour déterminer l’assurance qui répondra à vos besoins et à ceux de votre chat.