Je vis à la campagne : comment protéger mon chien ?

proteger mon chien a la campagne

S’il est un endroit où les chiens peuvent courir librement, c’est bien la campagne. Les animaux retrouvent rapidement leur côté primitif.

Dès lors, ils laissent libre cours à leurs instincts. Pour un animal tel que le chien, cela signifie courir derrière les petits animaux sauvages, sauter après les oiseaux… Vous aurez même du mal à le faire rentrer.

Pourtant, toute cette joie peut tourner court s’il n’est pas protégé contre les dangers de la nature.

Dans cet article, prenez note des risques qu’il encourt et des précautions à prendre pour protéger votre chien.

Protéger son chien des autres animaux qui vivent à la campagne

Ville ou campagne, les dangers ne sont pas les mêmes. En ville, votre chien devra principalement craindre les voitures (accidents). Quant à la campagne, votre chien devra faire faire à l’hostilité de la nature.

En effet, à la campagne votre chien est tout aussi exposé aux accidents de voiture. Mais il est également une « proie » facile pour les animaux « dangereux » qui peuplent nos champs. C’est ainsi que chaque année, de nombreux chiens sont emmenés chez le vétérinaire pour soigner une morsure de serpent, une piqûre d’insecte…

En revanche, certains chiens ont plus d’aptitude à se débrouiller que d’autres. Les Golden Retriever, les Rottweilers, les Bergers allemands, les Labrador et les Dobermans ont une meilleure capacité d’adaptation. Attention, ce n’est pas parce qu’un chien s’habitue à son nouvel environnement rural qu’il ne faut pas être vigilant. Les vétérinaires déplorent encore trop souvent des accidents de la circulation, des morsures de chiens errants… Parce qu’un chien n’était pas surveillé.

À ce propos, si vous croisez un chien errant lors d’une promenade, évitez-le et prévenez immédiatement les autorités compétentes.

Protéger son chien des plantes

En ville, rares sont les plantes toxiques ou allergènes. A contrario, la campagne regorge de plantes et d’arbres qui peuvent incommoder votre chien.

Lorsque vous promenez votre chien, ne le laissez pas mâcher les plantes qui se trouvent sur votre chemin. En effet, de nombreuses plantes sont toxiques pour les humains et les chiens.

D’autre part, les nombreux arbres présents à la campagne provoquent, au printemps, des allergies chez le chien.

Enfin, les divers végétaux présents à la campagne peuvent s’emmêler dans les poils de votre chien, blesser ses coussinets, irriter ses yeux et ses oreilles.

Quel que soit le cas de figure, si vous remarquez un comportement étrange chez votre chien après une promenade à la campagne, consultez immédiatement votre vétérinaire.

Pensez également à brosser le pelage de votre chien après chaque balade. Cela vous permettra également de détecter si des puces, des tiques ou autres parasites se sont installés dans ses poils.

 

Vivre ou se promener à la campagne implique de prendre des précautions pour que votre chien ne se blesse pas. De plus en plus de maîtres se prémunissent en souscrivant à une assurance santé pour leur chien.

Utilisez notre comparateur d’assurances en ligne et choisissez la mutuelle qui protégera le mieux votre animal de compagnie.