Quelles sont les pathologies les plus fréquentes chez le chien ?

Chez le chien, on peut s’attendre à toute sorte de pathologies. Elles peuvent être dues à son âge ou à sa race. Ce n’est jamais souhaité, mais c’est une situation qui peut vous prendre de court. Pour éviter les imprévus, il est alors conseillé de souscrire à une assurance maladie pour les chiens et de faire les soins préventifs nécéssaire à temps. 

Les chiens sont, en effet, aussi vulnérables que les hommes en matière de santé. Il faut donc avant toute adoption, avoir fait ou programmé les vaccinations.

pathologies les plus frequentes chez le chien

Voici la liste des pathologies les plus communes rencontrées :

L’hépatite contagieuse

La cornée de votre chien devient bleue et il a la gorge enflée ? Victime de convulsions, il est déshydraté ? Il perd l’appétit et donc poids ? C’est une hépatite qui en est la responsable. Elle est évitée grâce à la vaccination. Soyez donc prévenants.

La leishmaniose et la dirofilariose

Ces infections sont transmises par les moustiques.

La dirofilariose est encore appelée le ver du cœur. Elle n’est donc pas visible à l’œil nu même si vous regardez attentivement. Elle provoque toux, troubles cardiaques et syncopes à votre chien.

La leishmaniose quant à elle a de nombreux symptômes. Les plus communs sont l’amaigrissement des muscles du visage, la fatigue et les poils de la tête qui tombe.

La maladie de Carré

Infection virale très contagieuse, cette maladie provoque des symptômes manifestes :

  • Une forte toux, des écoulements purulents des yeux et des narines.
  • Des vomissements, des diarrhées et une forte fièvre.
  • Le manque d’appétit est direct, suivi d’une perte de poids.

Une vaccination permet d’éviter autant de souffrance à votre animal.

Le tétanos

Le tétanos se déclenche une vingtaine de jours après l’infection par le corps étranger. Il se détecte par un changement de démarche chez votre animal. Elle devient rigide et votre ami se met à saliver de façon anormale. Il lui devient difficile, voire compliqué d’ouvrir la gueule. Rendez-vous immédiatement chez votre vétérinaire. Les chiens sont en principe d’office vaccinés contre le tétanos en animaleries.

La toux de chenil

S’attaquant aux chiots, ce mal s’éradique aussi avec la pré-vaccination ou primo-vaccination. Elle se manifeste par des toux quinteuses, une pneumonie et de la fièvre. Des écoulements nasaux et orbitaux peuvent survenir avec une inflammation du pharynx. Votre chien devient alors très triste et maigrichon. Évitez des séquences douloureuses à vos chiens en les faisant vacciner d’urgence.

La parvovirose

Maladie infectieuse virale très grave, les symptômes de la parvovirose sont les suivants :

  • une dépression générale
  • un dessèchement flagrant
  • des vomissements et des diarrhées hémorragiques
  • une augmentation de la température du corps
  • une prostration

La vaccination est le moyen le plus efficace de lutter contre cette infection. Elle fait inutilement souffrir votre copain de jeu.

La leptospirose

Pathologie contagieuse entre chiens, la leptospirose est transmise par les eaux polluées et les matières fécales des rats.

Elle se manifeste par des vomissements et des diarrhées ocre puis hémorragiques. Il s’en suit des problèmes cardiaques et rénaux ainsi que la formation de muqueuses jaunâtres.

La rage

C’est une des pathologies très courantes chez les chiens. Il est très conseillé de faire vacciner son chien contre cette maladie au risque de se faire sanctionner par la loi si vous souhaitez sortir du territoire Français. Le vaccin antirabique est la meilleure prévention pour ce mal canin. La contamination de l’homme se fait par morsure et elle peut être très rapide.

Voici les symptômes de la rage :

  • une fureur exacerbée
  • une salivation très abondante avec des baves importantes au niveau de la gueule
  • une envie et le besoin de mordre tout ce qui est à sa portée
  • une asphyxie progressive
  • une paralysie du pharynx

Lorsque les symptômes de la rage apparaissent, c’est généralement déjà trop tard et vous ne pouvez plus rien faire pour votre chien. Selon le site www.toutsurleschiens.com, il y a une période d’incubation qui peut durer entre 15 et 60 jours.

La piroplasmose

Aussi appelée fièvre des tiques, c’est une maladie particulièrement virulente. Elle se manifeste par des urines rouge sang, la jaunisse et une dépression absolue. Viennent ensuite la prostration, la perte d’appétit et une hyperthermie.

L’apparition des symptômes de cette pathologie montre déjà qu’il est assez tard. D’après le site www.wanimo.com, il faut consulter le vétérinaire lorsque la perte de poids se fait remarquer 4 à 8 jours durant. Toujours d’après le même site, il existe un vaccin mais pas totalement efficace. Votre chien peut toutefois survivre si vous faites preuve de réactivité.

 

Dans tous les cas, il est fortement conseillé de souscrire à une assurance santé pour votre chien et ainsi éviter que des dépenses trop élevées jouent sur sa santé.

Il est aussi important de savoir que beaucoup de ses maladies peuvent être évitées par des soins préventifs tels que la vaccination, souvent pris en charge par les assurances pour chien (forfait prévention). On estime que les frais préventifs peuvent s’élever entre 430 € et 710 € la première année, puis entre 140 € et 360 € / an les autres années suivant l’âge de votre chien, alors n’hésitez pas à souscrire à une assurance pour alléger un peu la facture.

Le Mamouth Déchaîné vous aide à comparer les offres des mutuelles santé pour animaux et surtout quelle assurance va vous fournir les meilleurs remboursements préventifs pour réaliser la vaccination si ce n’est pas déjà le cas.