La Piroplasmose : origine, symptômes, traitements

La piroplasmose - babésiose, canine
Piroplasmose canine (Babésiose)

La piroplasmose – aussi appelée babésiose, est une maladie grave très fréquente chez le chien. C’est l’une des maladies du chien dites parasitaires les plus redoutables.

Elle peut devenir mortelle pour le chien qui l’attrape. Elle fait partie de la catégorie des maladies comme la leishmaniose, la leptospirose, l’ehrlichiose et la maladie de la lyme. Elles sont transmises par divers agents pathogènes.

Qu’est-ce que c’est la piroplasmose du chien ?

La piroplasmose est une pathologie très grave. Elle est généralement causée par un virus qui pénètre dans l’organisme et le sang du chien par les piqûres de tiques. La babesiacannis est l’agent responsable de cette pathologie canine.

En France, la babésiose se rencontre sur l’ensemble du territoire toutefois certaines régions comme le Sud-Ouest et les alentours du Massif Central sont particulièrement touchées (source : http://theses.vet-alfort.fr/).

Quelles sont les causes de la piroplasmose ?

La piroplasmose reste la conséquence de l’incubation par la tique de protozoaires. Elle élimine progressivement tous les globules rouges.

La tique est un parasite externe. Il s’accroche au pelage de votre chien ou chienne lorsque celui-ci a le malheur de croiser son chemin (en forêt, dans les buissons ou dans les herbes hautes). La tique se nourrit grâce au sang de l’animal qu’elle parasite. Une fois accrochée, elle transperce la peau du chien pour se nourrir.

Quels sont les symptômes de la piroplasmose chez le chien ?

Voici une liste de symptômes qui indiquent que votre chien souffre de piroplasmose :

— Fatigue et faiblesse extrême de mon chien ou ma chienne ;
— Forte fièvre ; jaunisse ;
— Intoxication rénale ;
— Intoxication hépatique ;
— Anémie très grave, rendue visible par une pâleur de la muqueuse ;
— Vomissements ;
— Couleur changeante de l’urine (succession de teintes orangées, marron clair, marron foncé puis noir)

Comment prévenir la piroplasmose ?

Comme pour de nombreuses pathologies, la prévention reste la meilleure arme. Heureusement, un vaccin efficace contre cette pathologie existe. Votre chien peut être vacciné dès l’âge de huit à dix semaines. Les vaccins sont administrés par injections. Le chien reçoit deux injections à trois semaines d’intervalles la première année.

En parallèle, le mieux est d’éviter que votre chien ne se fasse mordre par des tiques. Pour ce faire, appliquez sur le pelage de votre chien des produits anti-tiques. Ils sont principalement disponibles en pharmacie, magasin spécialisé ou chez votre vétérinaire. Le traitement existe sous forme de pipettes, de colliers anti-tiques.

Enfin, soyez à l’affût du moindre danger. Inspectez régulièrement l’animal au retour des promenades. Cherchez en priorité les tiques. Si vous en trouvez, vous devrez la lui retirer à l’aide d’un tire-tique (trouvable en animalerie ou en pharmacie).

La piroplasmose est une maladie fréquente chez le chien. La morsure de tique à l’origine de cette maladie va provoquer très rapidement une déficience globale du système immunitaire de votre chien.

L’ensemble des traitements à administrer alors à votre animal de compagnie risque de vous coûter cher.

C’est pourquoi de nombreux propriétaires optent pour des soins préventifs tel que la vaccination.

Pensez alors à souscrire à une assurance santé pour chien. Elle prendra en charge les frais liés aux soins préventifs ou au traitement de la maladie.

Notre comparateur en ligne fait le tri entre toutes les mutuelles santé et vous propose des prestations santé qui répondent aux besoins de votre animal.