Pourquoi et comment punir son chien ?

punir son chien

Il arrive que votre chien fasse une bêtise, n’écoute pas, se comporte mal, morde… Autant de situations qui vous obligent à punir votre chien pour qu’il ne recommence pas.

À noter que cela prend du temps aux chiens pour comprendre la punition et surtout la bêtise à l’origine de la punition.

Avant toute chose, il est important de ne pas agir de manière impulsive et de bien réfléchir à la punition qui sera la plus appropriée.

Faisons le point sur les bêtises, les punitions et les moyens de canaliser votre chien.

Quelle punition pour mon chien ?

Vous devez punir votre chien pour qu’il comprenne sa bêtise et qu’il ne recommence pas. Cependant, nous rappelons qu’il n’est absolument pas nécessaire d’être violent avec lui. Un chien battu est un chien dont le comportement sera difficilement contrôlable par la suite. En effet, de nombreux chiens battus sont soit extrêmement peureux (voire dépressif) ou a contrario très agressifs.

À chaque fois que votre chien fera une bêtise, il devra être puni. Restez cohérent dans votre attitude face aux bêtises. Il est important de savoir que pour qu’un chien comprenne qu’il fait une bêtise, il faut systématiquement le punir.

À noter qu’un animal ne comprend pas immédiatement (dès la première punition) qu’il a fait une bêtise. De fait, il risque de recommencer plusieurs fois avant que la punition ne soit assimilée. Une fois la punition comprise, votre animal ne refera plus cette bêtise.

D’autre part, il est conseillé d’établir un ordre d’importance des punitions en fonction de la gravité de la bêtise.  

Punir son chien étape par étape

Aussi systématique soit-elle, la sanction ne doit jamais être gratuite ou irréfléchie. Il est mieux de procéder par étape afin d’évaluer la punition adéquate.

Le premier pas consiste à identifier la cause du mauvais comportement de votre chien. Essayez de comprendre ses actions et de savoir pourquoi il se conduit mal. Cela vous permettra de le reconditionner avec pédagogie. Gardez en tête le fait qu’une punition n’est pas faite pour « punir » proprement dit, mais pour rediriger l’animal vers un bon comportement.

Faites comprendre à votre chien sa faute. Pour un chien, aucun comportement n’est mauvais. Il faut lui apprendre :

  • ce qu’il peut faire et ce qu’il ne peut pas faire,
  • ce qu’il doit faire et ce qu’il ne doit pas faire.

Ainsi, on ne gronde pas son animal par hasard. Il s’agit avant tout de lui faire comprendre qu’il a mal agi. Il doit savoir pourquoi il est sanctionné. Et son maître doit le punir au bon moment, c’est-à-dire au moment des faits. Si la bêtise a eu lieu pendant votre absence, difficile de sanctionner votre chien en rentrant, car il aura déjà oublié ce qu’il a fait.

Mon chien a fait une bêtise : exemples de punition

Les punitions pour corriger un chien sont nombreuses. Comme susmentionné, privilégiez les méthodes douces et facilement compréhensibles par votre animal.

Ne pas céder aux caprices de votre chien

Votre chien peut mal se comporter uniquement pour attirer votre attention. Si vous cédez, il en prendra l’habitude. Pour le punir, ne lui donnez pas ce qu’il veut. Cela ne signifie pas que vous allez le laisser faire des bêtises sans réagir. Attirez son attention autrement. Vous pouvez, à titre d’exemple, faire un très grand bruit dans une chambre ou ailleurs pour que votre animal cesse ce qu’il a fait.

Ignorer votre chien

L’ignorance est un autre moyen vous permettant de faire comprendre à votre chien qu’il s’adonne à un comportement inapproprié. Lorsqu’il insiste pour avoir votre attention, ignorez-le tout simplement. Cela signifie ne pas le regarder, ne pas lui parler et ne pas le toucher. Vous pouvez soit aller dans une autre pièce de la maison ou juste tourner le dos à votre animal.

Envoyer votre chien dans son panier

Lorsque votre chien refuse de vous obéir, vous pouvez également l’envoyer au panier. S’il continue ses bêtises, vous pouvez opter pour une punition plus poussée. Envoyez-le au panier en lui faisant comprendre qu’il doit le faire. Évidemment, il est préférable que votre animal ait assimilé cet ordre depuis sa jeunesse ou depuis qu’il séjourne chez vous. Il comprendra donc que vous lui intimez d’arrêter. Indiquez-lui le panier lorsque vous le punissez pour qu’il comprenne. Lorsqu’il se calmera, récompensez-le et faites-le revenir dans la pièce.

Isoler votre chien pour le punir

Si votre animal persiste dans son mauvais comportement, vous pouvez l’isoler dans une autre pièce. Privilégiez un endroit sombre, dans lequel il ne sera pas stimulé, afin qu’il comprenne qu’il est sanctionné. Le jardin n’est donc pas l’endroit approprié. Il peut être stimulé par le bruit extérieur, par ce qu’il voit… Excluez également de l’enfermer dans un placard. Il se sentira séquestré et mal-aimé et ne comprendra pas sa punition. Là encore, rappelons qu’il faut réfléchir à une punition humaine et adoptée à la bêtise.

Quand arrêter la sanction

On ne doit pas punir son animal de compagnie sur le long terme. Non seulement cela pourrait nuire à la relation maître-chien, mais cela pourrait aussi rendre la sanction inefficace (le chien l’ayant oubliée au bout d’un certain temps).

Pour que votre chien comprenne comment il doit se comporter ou non, pensez à clore la punition par une récompense. Cela lui permettra de se rendre compte qu’il peut obtenir ce qu’il veut autrement qu’en se comportant mal.

Il faut se rappeler que la sanction est incompréhensible pour un chien, au tout début. Il lui faut du temps pour comprendre sa valeur, sa portée et ce qu’elle signifie réellement. C’est pour cette raison qu’il faut savoir bien punir son chien et savoir aussi quand lever la punition.

Spécialistes du comportement chez le chien

Rappelons qu’une punition est une démarche négative qui crée de la frustration et de la tristesse chez l’animal. Prendre le problème à la racine est donc plus positif. Prenez ainsi le temps de trouver l’origine du comportement de votre animal. Cette démarche, même si elle ne résout pas systématiquement les problèmes, est plus pédagogique.

Si vous n’arrivez pas à faire comprendre à votre chien qu’il fait une bêtise ou si votre chien n’assimile pas la sanction, consultez alors un vétérinaire et/ou un comportementaliste canin. Ces spécialistes pourront vous aider à éduquer votre chien et à le sanctionner quand c’est nécessaire.

À noter que de plus en plus d’assurances animales prennent en charge ce type de consultation. Renseignez-vous sur notre comparateur en ligne et choisissez la mutuelle pour chien qui répondra à ses besoins et à vos attentes.