Les idées reçues sur l’alimentation de votre chat

L’alimentation des chats n’est pas toujours comprise par les propriétaires. En effet, beaucoup de mythes persistent et influencent les décisions de ces derniers.

Les céréales, mauvaises pour les chats

Vrai et faux. Le chat est un animal strictement carnivore par nature, il a du mal à digérer l’amidon. À l’état sauvage, le chat se nourrit exclusivement de petites proies, telles que les mammifères et les oiseaux. Ces derniers lui apportent l’essentiel des nutriments dont il a besoin. Au vu de la variation de l’alimentation du chat domestique, il a appris à digérer certains légumes et céréales afin d’avoir de nouvelles sources de nutriment. D’ailleurs de nombreuses croquettes pour chat contiennent des céréales. Il faut toutefois veiller à limiter la quantité de céréales dans son alimentation.

Toutes les croquettes pour chat se valent

Faux. Certains propriétaires pensent que toutes les marques de croquette chat sont équivalentes, et que la différence de prix est surtout due aux efforts marketing. Cette idée est néanmoins fausse. Il faut regarder la liste des ingrédients afin de constater que les produits d’entrée de gamme sont constitués principalement de céréales. Les marques haut de gamme proposent, quant à elles, des alimentations plus qualitatives, comprenant plus de protéine animale.

Varier l’alimentation du chat

Vrai. Lorsque le chat se nourrit avec une alimentation maison, il doit trouver de nombreux nutriments dans sa nourriture, pour être en bonne santé. Lui faire manger la même chose à chaque repas est ainsi déconseillé pour éviter les carences. Certains propriétaires privilégient la nourriture industrielle pour apporter une alimentation équilibrée au chat. S’il est déconseillé de changer de marque trop fréquemment, il est possible de modifier son régime à condition que la transition se fasse progressivement. En général, cette transition doit se faire sur une période de dix jours, en introduisant les nouveaux aliments progressivement. Une telle disposition évite les troubles digestifs et les problèmes d’adaptation. Il est ainsi conseillé d’habituer le chat à adopter un régime varié dès son plus jeune âge, et d’introduire progressivement de nouveaux mets.

Le chat doit souvent s’hydrater

Faux. Le chat est un animal qui boit très peu. À l’état sauvage, le chat s’hydrate grâce à l’eau contenue dans ses proies. Cependant, le chat domestique chasse très rarement. En fonction de son alimentation, il devra boire plus ou moins de l’eau pour rester en bonne santé. Si son régime est majoritairement constitué d’aliment humide, il n’aura pas besoin de boire énormément. Toutefois, si l’animal est nourri exclusivement de croquette chat, il faudra stimuler son envie de boire en installant une fontaine d’eau fraîche à proximité. Sinon, le risque de problèmes rénaux est imminent.

Le goût de la nature est important

Faux. Les chats domestiques sont parfois difficiles à satisfaire. Cependant, il ne faut pas croire que le chat a un palais développé. Au contraire, il ne dispose quasiment d’aucun sens du goût. Il se fie plutôt à son odorat qui est particulièrement développé. Ce comportement difficile peut s’expliquer par une alimentation peu variée depuis le sevrage. Ainsi, le chat éprouve des difficultés à assimiler les nouveaux aliments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *