22 mai 2007

Dark va dire ce qu'il nous veut

  

Le kôté obskur
de Dark-Os?
hrrr...hrrr...hrrr...hrrr...

Darcos d'hier et d'aujourd'hui

Un petit clic vaut mieux qu'une grande claque

Réseau Éducation Sans Frontières

Pétitions en ligne, et bien d'autres choses


Comme tout le monde!

Darcos, ministre de l'Éducation et de l'Identité nationale


Spécimen de future carte scolaire assouplie:

 

Darcos d'hier et d'aujourd'hui
(à lire en écoutant le chant du retour)

   Le nouveau/pas-si-nouveau ministre signe un rapport (voir notre blog à part ) qu'il est peut-être utile d'éclairer, à la lumière des déclarations passées du même.    Contrairement à son président, qui n'a apparemment que quelques grands principes généraux (à la con) sur l'École (restauration de l'autorité, choix de l'établissement, fin de la carte scolaire, coup de boule aux chieurs...), le Sous-Commandant Dark-Os a des idées (à la con) très précises sur l'évolution du système, et tout particulièrement du Collège.

L'impatient anglais

     Quand le ministre envisage de redéfinir les obligations de service, a-t-il encore en tête ce modèle anglais qu'il vantait en janvier 2003 (interview à Libération)? Quel exemple, ce prof anglais, tour à tour / tout à la fois pion, assistante sociale, surveillant de cantine, et parfois prof!
     Quand il veut se pencher sur le temps de travail, songe-t-il toujours à l'allonger, comme il l'évoquait alors?

Le salaire recule: comment veux-tu, comment veux-tu...

    Lorsqu'il envisage l'augmentation de nos revenus (en régression depuis vingt-cinq ans, et particulièrement ces cinq dernières années, je le rappelle), là, pas de point d'interrogation: il est bien question de nous proposer (imposer?) de travailler davantage pour toucher le pognon qu'on nous refuse en nous plaignant! Cette compassion me va droit où je pense!     Et lorsque l'autonomie locale – académie, département, commune, établissement – est en programme, pense-t-il au recrutement à l'anglaise? En théorie, un cadre national, en réalité des contrats individuels intégrant toutes les dérogations possibles: adhésion contractuelle au projet local, acceptation par avance des tâches supplémentaires qui se présenteront, engagement signé d'accepter les remplacements (sans véritable limite), l'enseignement d'autres disciplines si nécessaire (et la nécessité, justement, se présente toujours), and so on.

     Il est question d'en finir avec les inspections – suggestion démago?... Vous avez tous vu le début du changement: les inspections collectives. La suite pourrait ressembler à ça: le Conseil d'administration remplacé par le "Board of governors " composé de représentants de l'Inspection académique, du Conseil municipal, du Conseil général ou régional, de parents d'élèves et, surtout, sans profs. Cet organe choisit les moyens de contrôle du travail, et le corps des Inspecteurs n'intervient que pour des "audits" pour la répartition nationale des enveloppes.
     Un rêve...


Darcos veut le vouvoiement:

Vous, ta gueule!


Toujours les mêmes clichés:

on nous ressort la carte à la crème


Darcos cartographe:

il va nous redessiner le portrait?

Résultat attendu de la suppression:

la crème à la carte


Table-ronde avec les syndicats,
ou
Darkozery au coin du peu?


Le programme d'augmentation des enseignants est remplacé par la semaine du micro crédit

Nouveau service d'Orientation

Les syndicats à Dark-Os:
on vouvoie venir!


Maintenant, il n'est qu'amour et douceur
Doux avec le blanc, dur avec les couleurs

Minidou
il assouplit la carte scolaire

et il attendrit la viande
Je dis gnon !

 

Auto promo: cliquez ici

Le Mammouth Déchaîné
sponsorise ses amis musiciens

Cliquez-leur donc sur l'image