Vacciner son chaton ou son chat – Prix, pourquoi, quand et contre quoi ?


vaccination chat chaton prix

Vacciner son chat est un acte de prévention indispensable, voire obligatoire dans certains cas, permettant de le protéger contre les pires pathologies (parfois mortelles) aujourd’hui présentes.

Dans cet article, vous allez découvrir l’importance de la vaccination, quels vaccins sont à réaliser suivant l’environnement qui entoure votre boule de poil. Vous allez aussi voir comment réaliser cela à moindre coût grâce à l’assurance santé pour chat qui permet de rembourser les frais vétérinaires ainsi que les médicaments et vaccins (tout comme notre sécurité sociale le fait pour nous). 

Le prix de la vaccination pour un chat varie de 150€ à 170€ environ la première année et de 75€ à 85€ les années suivantes, et nous vous conseillons de comparer les assurances santé pour chat maintenant pour déterminer quelle offre vous permettra de rembourser ces frais jusqu’à 100%.

Pourquoi faire vacciner son chat. À quoi ça sert ?

Faire vacciner son chat est la meilleure des préventions contre la plupart des maladies mortelles, que votre chat soit un chat d’intérieur ou un petit aventurier. L’introduction d’un agent pathogène similaire ou proche du virus permet au chat de construire ses propres défenses immunitaires sans pour autant être touché par la maladie. Il sera ainsi prêt à se défendre lorsqu’un virus (réel cette fois-ci) rentrera en contact avec lui

Les précautions prévaccination à considérer 

Avant de vacciner votre chat, vous devez vous assurer que celui-ci est nourri correctement, qu’il possède une bonne hygiène de vie et qu’il n’a pas de parasites. Le cas contraire, les vaccins que vous lui ferez faire seront inefficaces et pourront même attaquer la santé de votre petit chaton. Il est donc impératif de vérifier l’état de santé de votre chat avec votre vétérinaire avant de le faire vacciner.

Quels sont les vaccins recommandés ?

Les maladies qui perturbent la santé de votre chat sont nombreuses, on compte alors 4 vaccins vivement recommandés pour le chat. Ces vaccins ont pour but de protéger votre chat de maladies d’origine virale et bactérienne. Il s’agit du coryza, de la leucose féline (Virus Leucémogène Félin ou FeLV), du typhus (Panleucopénie féline) et de la rage féline.

Le coryza

Chat atteint du coryza. Crédits photo : conseilsveterinaire.com

Le coryza est une maladie liée aux yeux et aux voies respiratoires qui se manifeste sous forme de grippe et peut devenir chronique. Elle est causée par un cocktail de virus et autres bactéries comme le calicivirus, l’herpèsvirus et le réovirus.

Cette maladie très contagieuse se transmet d’un simple éternuement ou d’une simple respiration-expiration d’un autre chat, c’est pourquoi il est très important de faire vacciner votre chat contre cette pathologie.

La leucose féline

Chat amaigri par la Leucose Féline (baisse des défenses immunitaires).

Le vaccin contre ce mal est à injecter au chat selon son mode de vie et seul votre vétérinaire pourra vous indiquer la marche à suivre concernant l’administration de ce vaccin. La leucose féline transmissible très facilement par le sang, la salive et le sperme, va attaquer les défenses immunitaires de l’animal et les fragiliser – rendant alors votre animal extrêmement fragile.

La Panleucopénie ou le Typhus

Chat atteint du Typhus entraînant une perte de poids et un état de fatigue permanent. Crédits photo : sciencesetavenir.fr

Le typhus s’attaque spécialement aux globules blancs (aux défenses immunitaires) et va entraîner des vomissements et des diarrhées. Elle est tout aussi transmissible que les autres maladies et s’avère très dangereuse, surtout que sa transmission se fait surtout par voie aérienne. Votre chat peut donc être contaminé sans contact direct avec un autre chat !

La rage féline ou Rhabdovirus

rage chat
Les chats atteints de rage féline deviennent très agressifs et ils peuvent la transmettre à l’homme par morsure. Cette maladie est mortelle si elle n’est pas traitée correctement.

Bien qu’elle se fasse rare en France, la rage féline sévit toujours. Cette maladie infectieuse causée par le virus rabique se transmet principalement par morsure et elle a pour effet de rendre ses porteurs très agressifs. Si elle n’est pas traitée, la rage est une maladie mortelle, autant pour le chat que pour l’homme. Le protocole est très simple : une injection unique suffit pour immuniser votre chat contre cette pathologie à vie.

Le vaccin du futur : Immunodéficience Féline ou Sida du chat

De nombreux chercheurs français tentent de trouver un vaccin contre le virus FIV aussi appelé Immunodéficience Féline ou SIDA du chat. C’est un rétrovirus qui se transmet par la morsure entre chats. Il n’existe pas de vaccin au jour d’aujourd’hui contre la FIV en France. Cependant, ce vaccin non recommandé est disponible en Nouvelle-Zélande, en Australie et aux US, et il y a de fortes chances de le voir apparaître en France dans un futur proche.

Quels sont les vaccins obligatoires pour un chat ou un chaton ?

Pour les chats, le seul vaccin obligatoire est celui contre la rage, et ce dans les cas suivants uniquement :

  • Vous voyagez en dehors de la France métropolitaine (à l’étranger, dans les DOM / TOM) avec votre chat.
  • Vous emmener votre chat dans un camping, dans un centre de vacance ou en pension.
  • Vous souhaitez céder votre animal provenant d’un pays à risque (principalement l’Afrique et l’Asie).

Vous pouvez retrouver toutes les informations sur la page du gouvernement.

Prix, calendrier et protocole de vaccination d’un chaton et d’un chat adulte

Que votre chat soit adulte ou un encore un chaton, la vaccination s’effectue en deux étapes :

  1. Une primovaccination (1re vaccination) en deux injections à un mois d’intervalle et à partir de 2 mois (3 mois pour la vaccination contre la rage).
  2. Des rappels annuels permettant de maintenir l’immunité de l’animal. La rage ne requiert pas de rappel, car une seule et unique injection suffit.

Plusieurs formules s’offrent donc à vous pour vacciner votre chat : 

  • Formule minimale pour un chat en appartement vivant seul :
    • Primovaccination 1re injection (à partir de 2 mois) : Vaccins contre le typhus et le coryza. Prix : environ 75€.
    • Primovaccination 2e injection (un mois après) : Vaccins contre le typhus et le coryza. Prix : environ 75€.
    • Rappel annuel : Vaccins contre le typhus et le coryza. Prix : environ 75€.
  • Formule minimale pour un chat ayant accès à l’extérieur et/ou vivant avec d’autres chats :
    • Primovaccination 1re injection (à partir de 2 mois) : Vaccins contre le typhus, le coryza et la leucose. Prix : environ 85€.
    • Primovaccination 2e injection (un mois après) : Vaccins contre le typhus, le coryza et la leucose. Prix : environ 85€.
    • Rappel annuel : Vaccins contre le typhus, le coryza et la leucose. Prix : environ 85€.
  • Formule complète :
    • Primovaccination 1re injection (à partir de 2 mois) : Vaccins contre le typhus, le coryza et la leucose. Prix : environ 85€.
    • Primovaccination 2e injection (un mois après) : Vaccins contre le typhus, le coryza, la leucose, et la rage (à partir de 3 mois). Prix : environ 90€.
    • Rappel annuel : Vaccins contre le typhus, le coryza et la leucose. Prix : environ 85€.

À quel âge faut-il faire la 1re vaccination de son chaton ?

Durant les premiers jours, voire les toutes premières semaines de la naissance du jeune félin, les anticorps situés dans le sang de leur maman sont très performants, ce qui leur évite d’attraper des maladies. Néanmoins, ils ne sont plus suffisamment efficaces après quelques semaines, et il est alors temps de réaliser les vaccins pour pallier à cette réduction d’immunité.

8 semaines est l’âge idéal pour réaliser les premiers vaccins comme ceux du typhus, du coryza et de la leucose. Il faudra cependant attendre que le chaton ait 3 mois pour réaliser le vaccin contre la rage.

Faut-il faire vacciner son chat tous les ans ?

La vaccination périodique annuelle est primordiale, car elle permet de renouveler la réaction immunitaire de l’animal. Dans le cas ou un rappel n’est pas réalisé, il est parfois nécessaire de réaliser le protocole de primovaccination une fois de plus, impliquant donc deux injections à un mois d’intervalle.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Les vaccins peuvent apporter des effets secondaires, même si cela est très rare. Ils peuvent conduire à une perte d’appétit passagère ou une baisse d’énergie temporaire. Des complications plus sérieuses sont possibles, mais extrêmement rares.

Est-ce qu’il faut faire vacciner son chat d’intérieur ?

Il est vrai que les chats vivant en intérieur sont moins sujets aux maladies courantes. Cependant, il arrive fréquemment que des chats vivant en appartement se retrouvent contaminés par contact avec leurs propriétaires. Propriétaires qui ont transmis un virus, car ils ont caressé un chat malade, ont été en contact avec des sécrétions d’autres chats… C’est pourquoi nous vous recommandons de faire vacciner votre chat qu’il vive en extérieur ou en intérieur.

Le prix de la vaccination chez le chat ?

Suivant les vaccins que vous choisissez de réaliser, le prix de la vaccination pour un chat varie de 150€ à 170€ la première année et de 75€ à 85€ les années suivantes :

  • Environ 150€ la première année et 75€ les années suivantes pour la vaccination contre le typhus et le coryza – vaccins basiques adaptés à un chat d’appartement vivant seul.
  • Environ 170€ la première année et 85€ les années suivantes pour la vaccination contre le typhus, le coryza et la leucose – vaccins recommandés pour un chat ayant accès à l’extérieur ou vivant en groupe.
  • Environ 175€ la première année et 85€ les années suivantes pour la vaccination contre le typhus, le coryza, la leucose et la rage – vaccins nécessaires pour une protection complète et permettant de voyager en dehors de la France métropolitaine.

Pourquoi souscrire à une assurance santé pour chat permet de réduire le coût de la vaccination ?

Une assurance santé pour animaux est similaire à notre sécurité sociale, ainsi elle vous rembourse les frais vétérinaires ainsi que les médicaments en échange d’une cotisation mensuelle. Elle est très populaire au Royaume-Uni et elle s’étend de plus en plus en France – principalement par les vétérinaires qui la conseillent fortement.

De nombreuses assurances remboursent les frais préventifs de vaccination et – comme la vaccination est un acte indispensable – je vous invite à comparer les prix de ces dernières grâce à notre comparateur gratuit, indépendant et sans engagement (on ne fait que comparer), pour trouver l’offre qui vous convient le mieux.

Souscrire à une assurance pour votre chat est un acte responsable qui contribue au bien-être animal, car quoi qu’il lui arrive, votre assurance pourra prendre en charge les frais vétérinaires, d’hospitalisations et de médicaments.

Une Réponse à “Vacciner son chaton ou son chat – Prix, pourquoi, quand et contre quoi ?”

  • Je ne connaissais pas les prix des vaccins pour chat… C’est vrai qu’a l’année ça revient cher.. Les prix augmentent de plus en plus en France. Je vais prendre une assurance pour mon chaton


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *