Le coryza du chat, maladie fréquente et mortelle


coryza du chat

Le coryza est une pathologie de l’appareil respiratoire très fréquente chez les chats, particulièrement ceux vivant en communauté. En termes simples, il s’agit d’un rhume mais dont les complications peuvent être importantes et mettre en danger la vie de votre compagnon. Cette maladie est par ailleurs complexe et peut prendre différentes formes.

Vous qui êtes en train de faire des recherches concernant la santé de votre compagnon, pensez également à découvrir les offres de protection santé grâce à notre comparateur en ligne 100% gratuit et sans aucun engagement de votre part.

Quels sont les symptômes du coryza chez le chat ?

Le coryza est une maladie des voies respiratoires supérieures du chat provoquées par des virus (Herpès virus, Calicivirus ou Réovirus) ou des bactéries (Chlamydia, Mycoplasma ou Bordetella). En cas d’herpèsvirose, on parle de Rhinotrachéite virale feline. Le coryza est particulièrement contagieux.

Les principaux symptômes sont :

  • des éternuements
  • un écoulement nasal plus ou moins purulent
  • des conjonctivites
  • un œil fermé
  • une perte d’appétit
  • une fièvre d’intensité variable

Les symptômes varient en fonction du type de virus responsable de la maladie. Le calicivirus donne plus fréquemment des atteintes de la bouche avec des ulcères (sorte d’aphtes) qui peuvent empêcher les chat de manger. L’herpèsvirus peut, lui, causer des dommages graves au niveau de la cornée (peau transparente au niveau des yeux), entraînant la perte de l’œil. Les chlamydia sont plus susceptibles de provoquer des conjonctivites. En cas de besoin, l’origine du coryza peut être déterminée par test PCR.

Exceptionnellement, le coryza peut se compliquer d’une atteinte profonde de l’arbre respiratoire du chat et déclencher une pneumonie.

placeholder

coryza du chat

La durée moyenne d’incubation est de 3 jours. Une fois passé ce délai, les symptômes susmentionnés commencent à se manifester.

Les études vétérinaires ont montré qu’on retrouve une plus forte prévalence de cette maladie chez les chatons et les chats adultes diagnostiqués comme immunodéprimés, par exemple s’ils souffrent du FIV (Feline Immunodeficiency Virus). Donc si votre chat appartient à l’une de ces catégories, consultez très rapidement votre vétérinaire si vous suspectez un coryza.

placeholder

Quel traitement médical pour soigner votre chat contre le coryza ?

En cas de symptômes du coryza, il est conseillé de se rendre chez le vétérinaire. Lui seul peut poser un diagnostic définitif et prescrire à votre chat un traitement adapté. 

Le traitement a pour but de soulager votre chat rapidement. Pour cela, des anti-inflammatoires qui vont faire baisser la fièvre et décongestionner les voies nasales sont souvent prescrits. Pour les yeux, vous devrez appliquer un collyre ou une pommade plusieurs fois par jour. À noter que le traitement varie en fonction de l’atteinte oculaire (simple conjonctivite ou atteinte grave de la cornée) et qu’il est déconseillé de faire de l’auto-médication. Enfin, il est important de bien nettoyer le nez de votre petit chat avec une compresse humide pour dégager ses narines et l’aider ainsi à respirer et manger. Pour fluidifier et réduire les sécrétions au niveau du nez, vous pouvez également lui faire des inhalations : mettez votre chat dans une cage et placez un bol rempli d’eau chaude et d’un médicament pour inhalation à l’extérieur. Recouvrez le tout d’un linge et laissez votre chat respirer les vapeurs. Attention à ce qu’il ne renverse pas le bol en faisant bouger sa cage !

Comme chez les humains, les antibiotiques ne sont pas systématiques ! Cependant, ils peuvent être donnés en cas de suspicion de complication bactérienne.

placeholder

En cas d’atteinte grave de son état général (abattement, perte totale d’appétit, déshydratation…), il se peut que votre animal soit hospitalisé pour être perfusé ou recevoir le traitement par aérosol.

Une guérison complète est possible au bout de 8 à 10 jours si la maladie a été prise à temps.

Certains chats ne parviennent pas à se débarrasser du virus et ils peuvent alors présenter des gingivites ou conjonctivites plus ou moins chroniques.

Comment protéger mon chat du coryza ?

Pour protéger efficacement son chat contre le coryza, il est important de le faire vacciner. Le vaccin peut être débuté dès l’âge de 2 mois chez le chaton et nécessite un rappel annuel. Il est conseillé de vacciner tous les chats, qu’ils sortent ou qu’ils soient en appartement. Cette visite annuelle est aussi l’occasion de faire un check-up global de la santé de votre petit compagnon.

placeholder

Le coryza est une maladie très contagieuse et parfois mortelle chez les chats. Il est donc conseillé de consulter un vétérinaire en cas de symptômes. L’ensemble des dépenses préventives et curatives peuvent rapidement s’élever. Pensez donc à souscrire une assurance santé animale. Elle prendra en charge les frais liés à la maladie.

Utilisez notre comparateur en ligne pour faire le tri dans toutes les prestations de couverture santé qui existent. Gratuit et simple d’utilisation, il fera le travail pour vous.

Questions fréquentes

  • Combien de temps dure le coryza du chat ?

    Le coryza du chat est une maladie courante, contagieuse, aux conséquences graves voire mortelles. Le délai d'incubation est de 3 jours et le coryza dure au minimum 10 jours après le début du traitement approprié. Sans traitement le coryza peut entraîner de graves inflammations.

  • Quels sont les symptômes du coryza chez le chat ?

    L'éternuement et la toux sont les signes respiratoires principaux. Des écoulements aux yeux et au nez, de la fièvre et la perte d'appétit sont également caractéristiques du coryza félin. L'absence de soif, donc d'hydration, est aussi un symptôme à surveiller.

  • Est-ce que le chat peut mourir du coryza ?

    Très contagieuse, la maladie du coryza du chat ou « grippe du chat » entraîne souvent des complications voire le décès du chat infecté. Trois virus sont impliqués dans cette infection qui nécessite des soins et traitements rapides.

  • Comment traiter le coryza du chat ?

    Le chat peut être préventivement vacciné contre le coryza et l'avis d'un vétérinaire est conseillé. Lorsque le chat est infecté par le coryza, les traitements courants sont la réhydratation, le nettoyage régulier des écoulements nasaux, et l'administration de mucolytiques.