La castration du chien

L’une des solutions pour calmer les ardeurs de votre compagnon canin, c’est la castration. C’est une méthode qui semble assez radicale, mais elle permet de reprendre le contrôle sur son chien.
Faire castrer son chien n’est néanmoins pas une décision légère. Vous devez alors vous rendre chez le vétérinaire. Ce dernier décidera avec vous de la méthode la plus adaptée. Les explications de cette pratique et ses conséquences figurent dans les prochains paragraphes.

Faire castrer son chien

Stérilisation du chien, que retenir ?

La castration ou stérilisation est la meilleure méthode pour empêcher un chien de procréer. Elle est utilisée uniquement pour les chiens mâles. Castrer un chien, c’est supprimer ses organes reproducteurs ; les testicules en l’occurrence. La castration du chien se présente sous deux formes particulières. La castration chirurgicale et la castration chimique. Ces deux méthodes n’ont pas la même portée. Elles disposent autant d’avantages et d’inconvénients.

La castration chirurgicale

Comme son nom l’indique, c’est une castration qui se fait dans un bloc opératoire. À l’image d’une opération pour humain, votre chien est mis sous anesthésie. Le médecin vétérinaire procède ensuite au retrait de ses testicules. À noter que dès l’âge de 6 mois, votre chien peut être castré. Le faire tôt permet à l’animal de s’habituer à cette situation dès son jeune âge ; il est alors plus obéissant et facilement dressable.
La castration chirurgicale est irrévocable. Alors vous devez bien réfléchir avant de prendre votre décision.

La castration chimique

La science évolue et les techniques contraceptives également. La castration chimique consiste à mettre un implant contraceptif sous la peau du toutou. C’est un implant qui diffuse des hormones de contraception sur une période allant de 6 à 12 mois. L’opération de la pose de l’implant est sans douleur pour le chien, elle ne nécessite donc pas d’anesthésie. C’est une méthode qui peut être supprimée à tout moment. Votre fidèle compagnon n’a donc pas besoin de se faire retirer les testicules.

Le seul inconvénient connu à cette méthode est la baisse de fertilité. Elle intervient surtout lorsque l’utilisation de l’implant devient répétitive.

Les autres méthodes de castration chimique sont des injections sous-cutanées. Leur durée d’efficacité est limitée à 3 semaines au plus. À noter que cette méthode est connue pour présenter des effets secondaires indésirables.

Pour information, les méthodes de castration considérée comme moins sûres ne sont donc pas abordées dans cet article.

Dans quelles conditions castrer son chien ?

La castration de votre chien peut devenir une nécessité dans bien des cas :

  • besoin de le stériliser.
  • Besoins liés à sa santé.
  • Pour résoudre des besoins comportementaux.

Toutefois, le choix vous revient de prendre les mesures qu’il faut pour votre compagnon.

Castrer son chien pour préserver sa santé

Certains chiens ont des problèmes au niveau de leur appareil génital. Il faut donc pratiquer une castration chirurgicale pour leur permettre de survivre. En effet, votre chien peut avoir des testicules ectopiques. Il s’agit de cas de malformations où les testicules de l’animal ne sont pas descendus dans leur bourse. Le risque de cancer de testicules est alors très grand. Il faut donc procéder à l’ablation de ces organes avant l’âge de 1,5 an ou de 2 ans. Vous pouvez alors donner une meilleure chance de survie à votre ami. Une hypertrophie de la prostate est aussi une des causes de tumeurs chez les chiens d’un certain âge. La prévention et le traitement de ce mal passent par le retrait des testicules chez ledit chien. Il pourra alors vivre encore de beaux jours à vos côtés.

Castrer son chien pour régler ses problèmes comportementaux

Votre chien sort en quête de chiennes en chaleur avec qui s’accoupler ? Avec ces sorties, il risque de s’exposer à des accidents et d’attraper des maladies contagieuses. Autre effet indésirable, votre chien marque son territoire par de fréquents jets d’urine.
Enfin, n’oubliez pas aussi qu’un chien trop agressif en période de chaleur a besoin de cette opération, car il faut tout faire pour réduire ces tendances violentes et éviter un accident.

La castration n’a-t-elle donc pas d’inconvénients ?

L’irréversibilité de la castration chirurgicale est l’un des freins à cette opération chirurgicale.

Le second point dont on parle beaucoup, c’est la prise de poids. En effet, après avoir été castré, l’animal va stocker des calories. Il s’en suit donc une prise de poids au fil du temps. Cet effet peut être contourné avec un changement d’alimentation. Vous pouvez aussi multiplier les activités physiques avec votre compagnon. Vous le poussez ainsi à plus se dépenser.

Demandez conseil à votre vétérinaire.

Quel prix pour faire castrer votre chien ?

La castration de votre chien peut vous coûter quelques centaines d’euros tout au plus (entre 200 et 400€ suivant la taille du chien). Les tarifs dépendent des centres vétérinaires que vous fréquentez.

Prévoyez entre 70 et 225 euros pour la pose d’implant sous-cutané.

Dans un cas comme dans l’autre, il est conseillé de souscrire à une assurance maladie pour votre compagnon. Cela vous permettra de vous faire rembourser les dépenses sanitaires de votre chien. Ces remboursements peuvent couvrir toutes les charges liées à la castration.

Le Mamouth Déchaîné vous aide à faire le tri dans les assurances santé animales. Pour cela, utilisez notre comparateur d’assurances.