.
14 Octobre 2007

3 heures ½
supprimées
le samedi

L'école de l'arrêt public  
.

Plus d'école le samedi

Lefred-Thouron - Le Canard Enchaîné


La police piège des parents avec un faux appel du collège:

avec Laval du gouvernement?

PS: et ça marche aussi
avec Mohamed, bien sûr...


Les sages sont des rigolos

Allègre inaugure les auditions de la commission de revalorisation.

Tout un programme...

Nota: le Mammouth demande une contre-audition.


DarKos veut supprimer la filière ES:

profs de S.E.S.
profs de S.O.S.


Le Glaude (suite):

L'académie Nobel remercie Claude pour son œuvre sur le climat.
Elle a bien ri.

DarKos a le sens du poil
(dans la main?)

    Ainsi donc il faut supprimer les cours du samedi matin "pour la vie familiale". Qui dit ça? Une association de parents s'adressant à son maire? Un maire un brin démago tripotant l'électeur dans le sens du poil? Non: un ministre de l'Éducation.
    Le type censé veiller à l'instruction publique est, ô surprise, en charge des Loisirs et du Conseil matrimonial !
    Et pour ceux qui ne partent pas en week-end, il prévoit "des activités sportives et d'éveil" en lieu et place de lecture et d'écriture.

Ces zèles de Guéant
ne l'empêchent pas de nous marcher dessus

    Car le vrai Ministre de l'École, en fait, c'est Guéant. On le croyait Secrétaire général de l'Élysée, mais c'est au fond un éminent expert en pédagogie et rythmes scolaires: "Tout le monde sait bien que les jeunes Français sont des élèves fatigués parce qu'ils ont des programmes démentiels"; et il ajoute "Il y a des économies à faire". (Vous admirerez au passage l'implaquable argumentation, étayée, que dis-je, marmorisée par la science: le fameux Monsieur-tout-le-monde le sait et le rote haut et fort au coin du zinc. La rhétorique sarkozyenne a plus d'un serviteur.)

    Car la fonction principale de l'école de 2007, c'est de ne pas coûter cher. Peu importent les contenus et missions scolaires, on supprimera des cours pour des raisons budgétaires, en s'abritant derrière le confort des familles – le grand, le beau, le maître mot, qui va droit au cœur, et surtout pas à la raison!
    Je sais, un vrai week-end de deux jours, même sans villa au Touquet, c'est bien. Mais voir cette question tranchée en une phrase de ministre, et sans une référence à l'instruction publique, ça défrise le Mammouth qui est en moi.
    Mais je dois être hors-sujet, tout le monde le sait...

BB    



Lefred-Thouron - Le Canard Enchaîné


Attention, risque de collusion

Section éco (suite):
les coïncidences comme on les aime, bien grasses:

    Au moment où DarKos vise la filière S.E.S., un sous-traitant du Medef tire sur les manuels d'éco "marxistes" et réclame "une vision positive du monde de l’entreprenariat ". C'est amusant, cette fascination pour la "vision positive" chez ceux qui veulent mettre l'enseignement au service d'une idéologie...


Le Mammouth se déchaîne stéréo


La police se fait passer pour un collège pour tendre un piège

La France se fait passer pour un état de droit

Les medias se font passer pour la presse


Jeunesse, sport et santé:

Laporte passe de Madrange à Bachelot,
la lutte contre la malbouffe en prend un coup


La lettre de Guy Môquet
lue au lycée le 22 octobre:

trop tard pour
le XV de France


Allègre ne croit pas au réchauffement de la planète

la preuve:

.

Auto promo: cliquez ici

Le Mammouth Déchaîné
sponsorise ses amis musiciens

Cliquez-leur donc sur l'image