Education du chat et du chaton : jeu, propreté, griffes…

education du chat

Éduquer un chat est une question de patience. L’éducation d’un matou est plus aisée quand il n’est encore qu’un chaton. De zéro à trois mois, son apprentissage est principalement fait par ses frères et sa mère.

C’est une phase cruciale pour son développement. La fin de cette période coïncide avec le sevrage du petit chat. Elle marque également le début de son éducation par son propriétaire; donc vous.

Comment faire pour réussir l’éducation des chats ? Que faut-il lui apprendre ? Les lignes qui suivent sont pleines de conseils qui vous seront utiles.

Eduquer un chat pour contrôler son comportement

Le chaton est un animal très curieux et joueur de nature. Il voit avant tout son habitat comme un grand terrain de jeu. Il sera donc souvent tenté de l’explorer sans pour autant faire preuve de prudence.

D’autre part, servez-vous de petites balles, de peluches et autres jouets pour jouer et donc apprendre. Attention, étant doté de griffes et de dents, il aura tendance à s’en servir. Pour éviter que cela ne devienne une habitude, la chatte le reprend souvent. Il en sera de même pour vous. S’il essaye de vous mordre ou de vous griffer, faites comme la chatte. Tapez-lui le museau d’un léger coup en disant fermement « NON ». Il associera la fermeté du ton à l’acte posé. Il se rendra alors compte de ce qu’il est permis de faire et de ce qui ne l’est pas.

Apprendre la propreté à votre chat

La chatte sera très souvent imitée par ses chatons. Ces derniers auront tendance à faire ce qu’elle fait. Ainsi, si votre chatte est propre, ses rejetons le seront aussi.

Par contre, quand il s’agit d’un chat recueilli chez vous, veillez à lui donner de bonnes habitudes.

En premier lieu,

  • restreignez ses mouvements à une pièce uniquement.
  • établissez-y ses quartiers : son écuelle, son panier et sa litière doivent y être placés en permanence. Il est nécessaire que l’accès soit facile tout en lui permettant d’être à l’abri des regards. En effet, la plupart des chats aiment bien leur intimité.
  • le choix de sa litière doit être fait soigneusement.
  • tout changement ou remplacement de sa litière ou de ses repas devra se faire de façon progressive. Pour inciter le chat à utiliser la litière, quelques pschitt d’eau de javel feront l’affaire. Les chats affectionnent ce parfum.

Habituer votre chat aux consultations vétérinaires, ….

Habituez votre chat à être touché, caressé, palpé, transporté. Cela va notamment s’avérer très utile lors des visites chez le vétérinaire. Il est important qu’il soit accoutumé à se faire manipuler.

Pour cela, attendez qu’il soit complètement calme et décontracté. Retournez-le sur son dos et parcourez son ventre de caresses. Cette position ne leur est pas agréable. Mais en procédant ainsi, il comprendra qu’aucune douleur ne lui sera infligée. Une fois que c’est fait, taquinez graduellement ses oreilles, ses babines et sa gueule. Procédez toujours avec délicatesse. Cela aura pour effet de faciliter les rendez-vous chez le vétérinaire.

Apprenez à votre chat à se servir du griffoir

Les griffures sont chose normale pour le chat. Votre mobilier subit très souvent toutes ces attaques. Du canapé, aux tapisseries en passant par la moquette ou le plancher, … rien n’est épargné. Quand vous remarquez ce phénomène, faites-lui comprendre votre mécontentement. Tapez-lui le museau d’un léger coup en disant fermement « NON ». Ensuite, dirigez-le vers le griffoir. Marquez ce dernier en y frottant un noyau d’olive. Cela aura un effet attractif sur votre animal. Si le matou se remet à griffer autre chose, n’hésitez pas à pulvériser de l’eau sur lui, il déteste ça.

Pour qu’un chat et son maître cohabitent de façon pacifique, il est important que chacun respecte les règles de la maison. Cela passe pour le chaton par un apprentissage de la propreté, du comportement, des habitudes, ….

Si le chaton ou le chat que vous avez adopté n’arrive pas à se conformer aux règles de votre maison, vous pouvez faire appel à un comportementaliste animalier. Les séances de ces comportementalistes sont prises en charge par certaines mutuelles santé animale. Utilisez notre comparateur en ligne pour faire le point.