L’ostéopathie chez le chien

Thérapie à la mode chez les humains, l’ostéopathie n’était pas encore pratiquée dans le monde animal jusqu’en mars 2013 quand le législateur l’a reconnu officiellement. Cette pratique thérapeutique a la faculté d’agir sur plusieurs pathologies canines qui nécessitent des soins vétérinaires spécifiques. Savez-vous que l’assurance d’animal de compagnie peut vous aider à couvrir des honoraires de ce spécialiste si votre chien en a besoin ?

Osteopathie
Osteopathie – une solution efficace ?

Quand faire une séance d’ostéopathie pour chien

L’ostéopathie est recommandée en cas de problèmes locomoteurs tels que boiterie, entorse, faiblesse de l’arrière-main, etc.

Ce traitement est utile après une opération ou un accident dans le but d’aboutir à une meilleure guérison ou d’aider à la récupération.

Il prévient également certains dysfonctionnements. En outre, l’ostéopathie est recommandée dans les cas de troubles viscéraux, tels que l’insuffisance respiratoire ou rénale.

D’autre part, les troubles du comportement tels que les angoisses, le surmenage et la dépression sont aussi des raisons de pratiquer l’ostéopathie.

Il est également conseillé pour les chiens de travail ou d’assistance, car bénéfique pour leur bien-être.

Pour ceux qui pratiquent du sport par exemple, une séance est nécessaire avant une épreuve pour améliorer ses performances ou après pour éviter les traumatismes.

Pour les chiens âgés, quelques séances réduisent leur difficulté à bouger ou leurs douleurs.

Pour le chiot, une consultation d’ostéopathie est nécessaire pour corriger toute dysharmonie de croissance.

À titre préventif, faire examiner l’état général de votre chien par un ostéopathe une à deux fois par an est idéal. En effet, il est possible que les postures prises par votre chien pour ne pas éprouver de douleur puissent dégénérer en symptômes sévères.

Comment se déroule une séance d’ostéopathie ?

Il est conseillé de dialoguer au préalable avec l’ostéopathe de l’état de votre chien. Il doit être conscient des différents symptômes qui se manifestent sur le chien ainsi que de tous ces antécédents. Il est également essentiel de lui parler des habitudes d’activité physique de votre chien, de son régime alimentaire et des traitements médicaux possibles.

De plus, l’ostéopathe doit palper le chien pour le diagnostic afin de déterminer s’il souffre d’inflammation ou de contractures musculaires. Parfois, certains symptômes sont la cause d’une anomalie secondaire.

Après cette phase de palpation, l’ostéopathe effectue un test statique et un test de mobilité du chien. Il peut observer chaque articulation et déterminer s’il y a une perte de mobilité articulaire.

Lorsque toutes ces phases d’observation sont terminées, l’ostéopathe décidera du traitement et de la technique en fonction de la zone à traiter.

 

En conclusion, une séance d’ostéopathie est vraiment à conseiller, même si bien sûr, comme d’autres thérapies douces, elle voit ses limites dans le traitement des pathologies lourdes.

Toutefois, il est à souligner qu’un ostéopathe ne remplace pas un vétérinaire.

N’oubliez pas de souscrire une assurance maladie pour chien et chat afin que votre compagnon puisse obtenir les soins dont il a besoin.  Pensez alors à demander en ligne un devis gratuit sur notre site Internet afin de déterminer quelle mutuelle santé animale prend le mieux en charge les séances d’ostéopathie chez le chien.