Comment s’occuper d’un vieux chien : vieillesse, symptômes, traitements, soins, ….

vieux chien

Votre chien n’est plus aussi alerte qu’avant. C’est normal, les années sont passées et le temps a fait son effet. Votre animal a vieilli.

Que faut-il faire quand un chien devient vieux ? Son régime alimentaire doit-il être modifié ? Comment l’accompagner afin qu’il ne souffre pas trop malgré son âge ?

Nous nous sommes penchés sur ces questions et voici ce qu’il faut retenir.

Quand parle-t-on de vieillesse chez le chien ?

Comme tous les êtres vivants, le chien vieillit. La vieillesse s’installe progressivement. On parle de vieillesse chez le chien entre cinq (05) et dix (10) ans. Cet intervalle se réduit quand il s’agit de chiens de grandes tailles.

Pour être plus précis, à partir de ses cinq ans, votre grand chien est considéré comme vieux. Par contre, un chien de petite taille n’amorcera sa vieillesse que vers sa dixième année.

Comment se rendre compte qu’un chien vieillit ?

Bien qu’il soit notre meilleur compagnon, sa vieillesse nous surprend toujours. Il y a néanmoins quelques signes avant-coureurs qui peuvent servir d’indicateurs. Ces derniers peuvent être tant physiques que mentaux. À savoir :

  • une insomnie suivie d’une somnolence durant presque toute la journée. Cela peut être associé à des déambulations, des gémissements, des aboiements et des hurlements.
  • des douleurs rhumatismales
  • une régression du point de vue comportemental, surtout en ce qui concerne sa propreté. Il va déféquer partout dans la maison sans avoir, au préalable, essayé de sortir. Il arrivera même que l’évocation de son nom ne le fasse pas réagir.
  • une perte de la vue
  • une désorientation de l’espace et du temps. Votre toutou commence à se perdre dans des lieux auxquels il est habitué. Il lui arrivera même d’attendre les yeux fixés dans le vide devant une porte ou au centre d’une pièce comme s’il ne la reconnaissait pas. Cela n’est pas sans rappeler la maladie d’Alzheimer.
  • une perte de l’ouïe
  • une anxiété peu habituelle qui se traduit par une peur de l’espace et des personnes. Tous ceux auxquels il est censé s’être habitué au fil des ans. Même les bruits les plus anodins sans importance deviennent source d’angoisse. Cela peut avoir pour conséquences, de l’agressivité, des morsures et des grognements. Toujours dans cet ordre.
  • des troubles liés aux dents.

Votre rôle en tant que maître sera de détecter ces indices dûs au vieillissement de votre chien.

Quelques conseils pour prendre soin de votre chien et l’aider face au vieillissement

  1. Dans un premier temps, il est important de le ménager. Pour ce faire, vous devrez réduire la distance et la hauteur pour atteindre son couffin.
  2. Préférez un simple pouf ou une couverture bien épaisse à son vieux panier. Un petit matelas peut tout aussi bien faire l’affaire. Veillez à ce que sa couchette soit posée non loin d’une source de chaleur.
  3. Couvrez-le si nécessaire. Il n’est plus aussi alerte qu’avant et le froid peut s’avérer plus difficile à supporter.
  4. Même s’il est important de le ménager, rappelez-vous que certains exercices doivent être maintenus. Moins d’exercices n’est pas synonyme d’absence d’exercices. Pour son propre bien, priorisez les balades sur des courtes distances et terrains plats. Notons que l’emmener nager reste un bon moyen de le maintenir en forme malgré son âge.
  5. En cas de perte de la vue, il est recommandé de ne pas changer son environnement. Dans le cas d’une perte de l’audition, la gestuelle vous permettra de communiquer avec lui.
  6. Pour ce qui est du reste, remettez-vous-en à votre vétérinaire. Ce dernier sera de bons conseils. Le vétérinaire saura adapter son alimentation à son âge. Il vous fournira également des remèdes à d’éventuels troubles du comportement. Il faudra néanmoins y associer un comportementaliste habitué aux chiens âgés.
  7. Un check up par an sera aussi nécessaire. Pour un chien de grande taille, dès les six (06) ou sept (07) ans. Pour un chien de petite taille, vers ses neuf (09) ans.

Tout comme l’homme, le chien vieillit. Il sera alors sujet à de nombreuses maladies ou déficiences. Il vous appartient de l’accompagner dans son vieillissement. Pour cela, soyez prévoyant et souscrivez à une assurance maladie pour chien. Prenez le temps de les comparer avec notre outil en ligne. Cela vous évitera des mauvaises surprises. En effet, certains formules santé ne couvrent pas les soins et traitements liés à la vieillesse.

 

Les problèmes des chiens