Morsure de chat – Que faire si vous êtes mordu ?

Morsure Chat sur le Mammouth Dechaine
Morsure de chat, que faire ?

Si vous êtes propriétaire d’un chat, vous serez un jour confronté à ses morsures. Bien que généralement banale, une morsure de chat peut s’avérer dangereuse étant donné le risuqe d’infection. Le Mammouth Déchaîné vous explique les causes fréquentes de morsures de chat, symptômes, soins et traitements à recevoir si vous êtes mordu.

Causes potentielles d’une morsure de chat

La dentition des chats est très acérée. Cela fait qu’en plus d’être douloureuses, les morsures sont étroites mais profondes (dites morsures punctiformes). Le chat n’a pas un caractère aggressif et la morsure ne survient jamais envers les êtres humains pour un motif de pure attaque – sauf pour les chats présentant des problèmes de comportement. Des causes externes relatives à son environnement sont souvent à l’origine de la morsure. Voici des exemples d’occasion dans lesquelles la morsure peut subvenir.

Les morsures peuvent avoir lieu lors de partie de jeux avec votre animal. Excité par l’animation, votre chat va alors vous mordre de manière accidentelle. Les morsures sont alors souvent superficielles – même si elles n’en restent pas moins douleureuses.

D’autre part, face à des étrangers ou en situation de stress lors d’un changement brutal de son environnement, votre chat peut être sur la défensive. Pris de panique, il peut s’en prendre à vous-même ou aux autres personnes qui essayeraient alors de l’approcher. La morsure est alors défensive.

Votre compagnon pourra aussi choisir la morsure comme comportement en réponse à une action perçue ou réellement agressive à son encontre. Il attaquera alors en retour en mordant pour se protéger.

Des cas de morsures sont observées par les maîtres lors de la période de convalence de leur compagnon suite à une opération en particulier au moment des soins. Souffrant encore de douleur ou sortant d’une période où il a été exposé à des souffrances, le chat est est sur ses gardes. En le manipulant, faites donc très attention. Il pourrait vous mordre pour se défendre.

Autre cas de figure : une bagarre entre chats. Vous serez facilement sujet à une morsure si vous les séparez. L’effet de surprise les fera vous voir comme un potentiel adversaire.

Risques et symptômes liés à une morsure de chat

Les dents des chats provoquent des morsures assez profondes. Les parties les plus fréquemment atteintes sont : les poignets, les avant-bras et les mains. Quelquefois, les lésions peuvent atteindre les tissus ou les tendons au niveau des articulations.

La salive des chats renferme une multitude de germes et de bactéries. Tous nocifs pour la santé de l’homme. Les risques d’infection de la plaie sont les plus courants. Elle peut se propager à tout l’organisme par les vaisseaux lymphatiques. Dans ce cas, on parle de septicémie.

Les agents infectieux fréquemment rencontrés sont :
Pasteurella multocida (elle se retrouve dans la flore buccale des chats. Elle est responsable de la pathologie dite maladie des griffes du chat) ;
Bartonella henselae (elle conduit à une pustule au site de la morsure en 3 à10 jours. Des adénopathies inflammatoires s’en suivent sur une période allant de 2 à6mois) ;
– Les staphylocoques et les streptocoques.

De façon plus courante, ces morsures peuvent provoquer des saignements, des inflammations.

Des complications infectieuses peuvent également se manifester :

  • fièvre persistante
  • état de fatigue poussé
  • douleurs musculaires et articulaires

Quels soins appliquer en cas de morsure de chat ?

Suite à une morsure de chat, le premier réflexe à avoir est de nettoyer la plaie. Cela doit se faire immédiatement avec de l’eau savonneuse. Vous pouvez ensuite la rincer et appliquer un soin antiseptique.

Si le saignement est important, essayez de comprimer la plaie. Néanmoins, il est conseillé de laisser le sang couler afin de faire sortir la salive de votre organisme.

Puis appelez votre médecin traitant.

Vous devez par ailleurs vérifier si votre vaccin anti-tétanos est à jour. Par la même occasion, contrôlez la vaccination contre la rage du chat. Si aucun de ces vaccins n’est d’actualité, faites le savoir à votre médecin pendant la consultation.

Il est conseillé de prendre des photos de la morsure et du chat ayant mordu. Aussi, devriez-vous prendre note de l’état psychologique et du comportement de l’animal. L’heure, la date et le lieu de l’incident doivent être également relevés.

La morsure peut parfois atteindre des zones près du cou, des organes génitaux. Les os aussi peuvent en être atteints. Elle provoque dans ce cas des plaies importantes. Il en résulte donc une hémorragie.

Il est alors impératif de vous rendre aux urgences. Si vous jouissez d’une prise en charge, cela vous sera favorable. Les frais liés au traitement seront remboursés par votre assurance.

Traitement et prévention suite à la morsure par un chat

Une fois en consultation, le médecin posera des questions sur les circonstances de l’incident. Cela lui permettra d’évaluer la gravité de la situation. Il procédera après à une prise en charge générale.

La prophylaxie antibiotique est faisable sur environ 3 à 5 jours. Elle concerne les cas tels que les blessures proches des articulations ou des os, des morsures de la main ou chez des patients immunodéficients, des plaies modérées à profondes, etc.

Les mesures à appliquer sont nombreuses : désinfection simple, rinçage à l’aide de solution physiologique, désinfection avec solution iodée, etc.

Par la suite, un rappel du vaccin contre le tétanos sera effectué. Toutefois, le protocole mis en place pour les cas de rage est toujours fonctionnel. Une antibiothérapie sera mise en place. C’est un traitement à base d’antibiotiques. Ces derniers sont spécifiques à chaque bactérie. Le test de diagnostic de référence est la sérologie. Le traitement de la maladie des griffes du chat par exemple requiert une ou deux méthodes. Une amplification des acides nucléiques est recommandée.

Le chat mordeur quant à lui sera placé sous surveillance auprès d’un vétérinaire. Et ce pendant une durée de 11 à 15 jours environ.

Il existe des règles à suivre pour éviter les morsures de chats. Elles se présentent comme suit :
– Évitez d’intervenir dans les cas de bagarres entre chats. Laissez-les régler leurs différends eux-mêmes. Ils finiront par y mettre un terme.
– Ne jouez pas à des jeux trop stimulants avec votre chat. Surtout si c’est un chaton et qu’il a été trop tôt séparé de sa mère. Observez ses réactions lors du jeu, vous serez ainsi en mesure de détecter les premiers signes d’un comportement aggressif pouvant conduire à la morsure
– Observez ses habitudes. Apprenez à détecter les signes d’agressivité, de défense, de stress, etc.
– Ne forcez pas le contact avec les animaux de compagnie. Qu’il s’agisse de votre chat ou d’un chat étranger, faites pareil. Laissez-le plutôt s’adapter à vous. Il viendra à vous naturellement.
– Veillez à l’éducation des enfants sur le respect des animaux. Ils sont aussi exposés à ces morsures.

En conclusion, si vous vous faites mordre par votre chat ou particulièrement un chat étranger sur lequel vous n’aurez pas d’informations sur l’état de sa santé et ses vaccins, consultez très rapidement votre médecin généraliste.

S’il s’agit d’un chat étranger, prenez contact avec le propriétaire de l’animal.

Si votre chat mord quelqu’un, faites jouer la mutuelle à laquelle vous avez souscrit pour votre chat. Si vous n’en avez pas, utilisez notre comparateur en ligne d’assurances et prémunissez-vous de ces accidents.