Mon chat souffre de solitude — comment l’aider ?

Les animaux de compagnie sont de merveilleux amis. Ils égayent nos journées par des moments de partage et de jeux. Ils sont disponibles lorsque nous voulons nous évader du stress du quotidien.

la solitude du chat

La solitude, souvent évoquée dans le cas des chiens, affecte aussi le comportement du chat. Quel est l’impact de ce sentiment sur la qualité de vie de nos chats ?

En dépit d’un naturel autonome et indépendant, il arrive souvent que nos félins s’attachent fortement à leur maître.

D’après www.chatsdumonde.com, un isolement au-delà de 6 à 10 heures par jour l’expose à l’ennui et à la solitude.

Dans quels cas le chat se sent-il seul ?

La vie dans un appartement étroit se révèle assez difficile pour un chat en bonne santé. Comme vous le savez, il a besoin d’activité et d’un peu d’indépendance. De même, un appartement plus spacieux, malgré son confort, ne garantit pas le bonheur du chat.

Parfois, seule votre présence calmera la frustration du chat à la quête de votre attention. Le laisser libre de faire de petites excursions réduira ce risque de souffrance morale. En effet, dès lors habitué à se débrouiller seul, il sera moins stressé par votre absence. Sortir de la maison expose néanmoins le félidé à des menaces non négligeables (bagarres, blessures, contamination de la FIV, voitures…).

La souscription à une bonne assurance vous permet de profiter d’un soutien financier. Il intervient en cas de mésaventures et de maladie de votre félin.

Au-delà d’une certaine limite, laisser un chat seul exige de prendre des dispositions. Selon www.planeteanimal.com, il n’est pas recommandé de laisser un chat seul plus d’une journée entière. On s’accorde toujours pour dire qu’un chat peut rester seul au maximum trois jours. La condition est de lui laisser une grande litière propre et assez d’eau et de nourriture. Si vous planifiez de partir en congés plus longtemps, d’autres mesures s’imposent (gardiennage, CAT Sitter, voisin…)

Quelles peuvent être les effets de la solitude du chat sur sa santé et son moral ?

Une étude a été réalisée sur plus de 1177 chats en Allemagne. Elle a démontré que les chats laissés seuls pendant une longue période de la journée sont davantage sujets à l’anxiété.

On observe alors des léchages compulsifs, des miaulements répétés, une malpropreté…. Chaque animal réagit différemment selon son tempérament et son attachement à son maître ou sa maîtresse.

Un chat qui souffre de solitude peut connaître des perturbations morale et physiologique. Indépendant, un chat qui a pris l’habitude de passer du temps seul pendant ses journées va s’épanouir avec plus de facilité. La régularité dans vos horaires de sorties aide aussi à sa stabilité. De grandes variations dans vos horaires de sorties tendront à le rendre nerveux. À votre retour, vous le retrouverez parfois à l’entrée de votre domicile. Avec des miaulements, il affichera l’impatience de sauter sur vos genoux.

Il est à noter cependant qu’il ne faut en aucun cas laisser votre chaton seul à votre domicile. Sauf si vous prenez des précautions doubles. Ce dernier est moins autonome que ses compères adultes et risque de se faire mal tout seul.

Conseils pour laisser un chat seul régulièrement

Les règles à suivre pour laisser votre chat seul sont :

  • Prévoir une quantité suffisante de nourriture et d’eau. (installer un distributeur automatique par exemple) ;
  • Équiper la maison de jouets spécifiques et matériels adéquats pour le stimuler. Balles, souris, arbres à chat, boîtes… ;
  • Disposer une litière propre. Pour que l’animal évite de faire ses besoins à l’intérieur de l’appartement ou de la maison ;
  • Maintenir ouverts quelques volets pour faire profiter de la lumière du jour à votre chat ;
  • Veiller à optimiser la température à l’intérieur pour maximiser le bien-être du chat.

Vous préservez ainsi votre chat du stress lors de vos absences. L’essentiel est d’apporter un environnement optimal au chat, pour qu’il puisse s’y épanouir.

Concevoir un programme alléchant pour le chat !

La nature solitaire et indépendante de l’animal n’implique pas forcément qu’il dorme 24 h/24. Pendant que vous vaquez à vos activités, le chat ne consacrerait que 18 % de son temps à dormir.

La meilleure astuce consiste à mettre en place un cadre de vie propice à ses propres activités.

La dépression, le stress et l’anxiété ne trouveront aucune place dans le calendrier de votre compagnon bien occupé.

Quelques solutions faciles à déployer garantiront donc à votre chat un bien-être croissant :

  • Installer un arbre à chats et des jouets à mâchonner. Plusieurs jeux avec lesquels votre chat pourra donner libre cours à ses instincts joueurs. Cela réduira en outre les risques de le voir s’intéresser à d’autres objets importants qu’il pourrait dans sa fougue, abîmer. (Traces de griffures sur les meubles, moquettes et autres…).
  • On recommande de laisser un chat découvrir les alentours et de se créer ses habitudes personnelles. Lorsqu’il mène des activités extérieures, il est moins susceptible de souffrir de dépression en rapport à la solitude.
  • En appartement, l’adoption d’un second animal de compagnie, félin de préférence, est une solution envisageable. En plus d’agrandir le nombre de vos petits amis, votre chat aura de la compagnie même pendant vos absences. Il échappera à l’emprise de la solitude. Avoir un âge semblable facilitera une meilleure entente. Prenez tous les renseignements pour l’assurance d’un second animal de compagnie. Essayez notre comparateur gratuit et simple de produits d’assurances. Il vous permet d’obtenir la meilleure offre disponible.
  • En période de grandes vacances, le choix de le mettre en pensionnat pour la durée de vos congés peut être opportun. Dépaysé au départ, votre chat appréciera vite la compagnie de ses congénères dans ce nouveau cadre.
  • À défaut, une personne de confiance peut aussi le visiter tous les deux ou trois jours au plus, à votre domicile. Lors de ses visites, il veillera à maintenir la litière du chat propre et un niveau suffisant de nourriture et d’eau.

En conclusion, un chat inactif et non sollicité pourra souffrir de solitude. Pensez alors à consulter votre vétérinaire et à mettre sur pied un plan pour améliorer le quotidien de votre chat.

Des assurances santé animales existent. Elles peuvent prendre en charge tout ou partie des dépenses liées au traitement de la solitude du chat. Pour savoir quelle assurance choisir, utilisez notre comparateur en ligne. Simple et gratuit, il vous aidera à choisir l’assurance la plus adaptée.