Pathologies fréquentes chez le chien : la dysplasie de la hanche

Fidèle compagnon de l’homme, le chien, comme n’importe quel être vivant, peut souffrir de pathologies plus ou moins graves.

L’une des plus fréquentes maladies affectant les chiens est la dysplasie de la hanche. Une affection dont le traitement et les soins peuvent engendrer, en fonction de la gravité du cas, des dépenses importantes.

Il convient alors de recourir à une mutuelle santé pour assurer à votre chien les meilleurs soins et vous éviter de dépenser une fortune chez le vétérinaire.

Quelle est cette pathologie ? Quelles en sont les causes ? Comment se manifeste-t-elle ? Quel traitement mettre en place ? Comment réduire les dépenses inhérentes à la chirurgie éventuelle ?

Autant de questions auxquelles, le Mammouth déchaîné répond dans cet article.

Pathologies fréquentes chez le chien - la dysplasie de la hanche

Qu’est ce que la dysplasie de la hanche chez les chiens ?

Elle est encore appelée dysplasie coxo-fémorale. C’est une affection qui touche les chiens moyens et grands.

Il s’agit d’une maladie articulaire qui provient du mauvais maintien de la tête du fémur dans la cavité de l’os.

Selon vet24.fr, la dysplasie de la hanche n’est pas congénitale. Elle se produit le plus souvent pendant la croissance de l’animal.

Certaines races de chiens souffrent plus souvent de ce mal héréditaire. On peut citer par exemple les labradors, les goldens, les bouviers, les bergers, le chow-chow, le rottweiler, le terre neuve, etc.

Quelles en sont les causes ?

Chez les chiens, la dysplasie des hanches est une hérédité.

Cependant, trop d’exercice chez les petits chiens peut conduire également à une dysplasie alors qu’ils n’y sont pas prédisposés.

De la même manière, trop de calcium dans l’alimentation est aussi une cause de la dysplasie de la hanche (alimentation non équilibrée en général).

Les mauvaises chutes chez les chiots sont aussi incriminées. Elles peuvent provoquer le relâchement du ligament au niveau fessier et entraîner une dysplasie.

Comment reconnaître les signes extérieurs de la dysplasie ?

Les manifestations de cette affection sont variables. Les symptômes chez un chien dysplasique peuvent être les suivants :

— une démarche maladroite, voire bizarre, mais qui ne veut forcément pas témoigner d’un problème particulier.

— un développement plus ou moins grave de l’arthrose. L’arthrose est une maladie chronique dégénérative non inflammatoire. Elle affecte les articulations.

Ces manifestations dépendent de l’âge et de la race du chien. Si elles sont vite détectées, les soins à apporter seront plus efficaces.

Mais cela implique de grosses dépenses… Souscrire à une assurance maladie pour la santé de votre compagnon est alors conseillée.

Deux types de traitements possibles !

La dysplasie de la hanche chez le chien se soigne.

Il existe plusieurs traitements selon le degré de la maladie. La dysplasie de la hanche peut se traiter de manière médicale ou chirurgicale.

  • Le traitement médical correspond à l’administration de médicaments appelés « chondroprotecteurs ».  
  • Le traitement chirurgical fait intervenir plusieurs techniques d’opération réalisées par un vétérinaire :
    • La résection de la tête et du col du fémur.
    • Chez les très jeunes chiens la double ostéotomie du bassin (d’où l’importance d’un diagnostic précoce).

Une assurance maladie pour soigner convenablement votre chien !

Le propriétaire d’un chien dysplasique peut souscrire à une assurance maladie spéciale animaux.

Il conviendra d’étudier chaque formule pour déterminer celle qui correspond le mieux aux besoins de l’animal. En parallèle, il faudra également étudier les taux de remboursement ainsi que les pathologies prises en charge.

Une dysplasie mal traitée peut laisser le chien handicapé à vie et générer ainsi de très nombreux frais de santé. D’où l’intérêt de souscrire à une assurance santé spéciale chiens.

Le Mamouth déchaîné vous aide à faire le tri dans toutes les formules santé qui existent. Utilisez notre comparateur en ligne et choisissez l’offre la plus adaptée.