Parvovirose canine : la détecter et la soigner

La parvovirose chez le chien
Parvovirose : Danger & Risque de Contagion !

Infection virale du chien, la parvovirose est une pathologie très contagieuse. Causée par le parvovirus du chien, elle est aussi appelée gastro-entérite hémorragique.

Quels sont les symptômes de la maladie ? Comment la prévenir et soigner votre chien ? Quelle assurance maladie prend en charge les dépenses liées au traitement ? Le Mammouth Déchaîné répond à vos questions dans cet article.

Qu’est-ce que la parvovirose du chien ?

La parvovirose a été identifiée en 1978. C’est une pathologie bactérienne qui attaque généralement la zone intestinale de votre animal de compagnie. Tous les carnivores sont susceptibles de la contracter. Très tenace, elle peut résister longtemps en milieu extérieur. D’autre part, les traitements médicamenteux en viennent difficilement à bout. La forme la plus dangereuse du virus attaque le cœur après incubation, et cause une mort instantanée.

Quels sont les symptômes de la parvovirose ?

Selon l’âge du chien atteint, l’intensité des symptômes diffère.

Chez le chiot, les symptômes sont plus marqués. Il est atteint d’une diarrhée hémorragique nauséabonde accompagnée de vomissements.

De manière générale, quel que soit l’âge du chien, voici les symptômes de la parvovirose :

— fièvre
— abattement
— déshydratation
— hépatite
— réduction de l’appétit
— sévères vomissements
— forte diarrhée sanglante ;
— faiblesse ;
— problèmes de cœur
— troubles neurologiques.

L’état de santé général du chien étant affecté, d’autres pathologies et bactéries peuvent attaquer son système immunitaire.

Mode de transmission de la parvovirose entre chiens

Le virus de la parvovirose se transmet par voie orale. Certaines races semblent présenter des prédispositions : les rottweilers et bergers allemands sont les races les plus sensibles. Les agents pathogènes sont fortement transmissibles.

A noter que l’homme n’a rien à craindre de la parvovirose puisqu’elle ne se transmet pas du chien à l’humain.

Comment diagnostiquer la parvovirose chez mon chien ?

Dès la première suspicion des symptômes cités plus haut, amenez-le chez le vétérinaire.

Vu l’avancée fulgurante des symptômes, le vétérinaire commencera par ausculter votre chien. S’il le souhaite, il pourra compléter son diagnostic par un test de dépistage sérologique et un prélèvement des selles. Ces tests permettent de mettre en évidence le virus ou plus simplement d’observer la baisse des globules blancs du sang (synonyme d’affection).

Comment évolue la parvovirose et comment la traite-t-on ?

Aucun traitement n’est à 100 % efficace contre cette pathologie. Elle nécessite toujours une hospitalisation. Les chiens infectés doivent recevoir des soins intensifs :

  • perfusion
  • transfusion de sang
  • injection d’antibiotiques
  • anti-vomitifs
  • pansements du tube digestif.

Ces soins sont très coûteux. Si votre chien est protégé par une assurance santé, tout ou partie des frais liés au traitement de la parvovirose de votre chien seront pris en charge.

La parvovirose est rapidement mortelle chez les chiots. En deux à cinq jours, votre animal de compagnie peut mourir.

Même si les chiens adultes développent une forme moins grave de la parvovirose, un traitement et un suivi intense sont nécessaires.

Peut-on prévenir la parvovirose ?

La prévention est votre meilleure arme pour ne pas faire face à cette pathologie. Un vaccin existe. Il est injectable dès la huitième semaine de vie de votre chien. Il consiste en deux injections à un mois d’intervalle. Le rappel se fait chaque année ou tous les deux ans selon le risque.

Dans les zones à haut risque de contamination, d’autres précautions peuvent être mises en place. Elles permettent une diminution considérable des risques de contamination.

Quelques conseils pratiques :

— vacciner scrupuleusement l’animal selon les recommandations de votre vétérinaire ;
— Déparasiter mon chien avec la régularité requise ;
— Une bonne hygiène est recommandée pour votre chien ;
— Désinfecter régulièrement tout l’environnement de votre chien avec de l’eau de javel ;
— Conserver ses aliments dans un endroit hors de portée des rongeurs ;
— Garder propres les gamelles ;
— Éviter de laisser votre compagnon non vacciné traîner dans le voisinage ou côtoyer d’autres chiens.

Vente de chien et parvovirose : que dit la loi ?

Étant donné les risques élevés de contagion, la loi interdit la vente d’animaux porteurs du virus. Si un chien malade vous a été vendu, vous devez le retourner au vendeur et demander à être remboursé.

En conclusion, la parvovirose est une maladie contagieuse qui nécessite un traitement médicamenteux lourd pour votre chien et votre portefeuille.

Si vous avez souscrit à une assurance santé animale, votre mutuelle prendra en charge les frais liés aux soins de votre animal.

Si vous n’avez pas encore souscrit d’assurance maladie, utilisez notre comparateur en ligne. Gratuit et simple d’utilisation, il fait le tri entre les différentes assurances santé. N’attendez plus pour protéger votre animal votre la parvovirose.