La rage chez le chien : symptômes, traitement et prévention

La rage chez le chien
La Rage

La rage est une maladie contagieuse mortelle. Elle se manifeste après une contamination par morsure.

D’origine virale, la rage fait partie des maladies infectieuses transmissibles entre chiens et êtres humains. Même si elle ne fait plus parler d’elle depuis quelques années, elle représente toujours un risque majeur en cas de contamination.

Comment savoir si votre chien a la rage ? Votre vétérinaire peut-il le soigner ? Quel protocole de prévention et de vaccination ? Comment réagir si vous vous faites mordre par un chat qui a la rage ?

Le Mammouth Déchaîné vous donne les informations essentielles dans cet article.

Description de la rage

La rage fait partie des zoonoses. Elle se transmet aux autres mammifères et est fatale. La rage se traduit par une grave affection du système nerveux. Elle va provoquer une encéphalite.

Elle est due à un virus appelé virus rabique. Ce virus attaque progressivement le cerveau pendant une période d’incubation. Incubation dont la durée peut aller d’un mois à plusieurs années. Pendant cette période, l’animal atteint présente des symptômes (changement du comportement, agressivité, brutalité, bave,…). Ce sont ces signes qui facilitent son identification.

Comment se transmet la rage ?

Le virus se concentre dans la salive et se transmet lors d’une morsure. Dès l’entrée du virus dans l’organisme, il s’attaque directement aux muscles et aux neurones. Si votre fidèle compagnon a subi une morsure de chien suspecte, réagissez rapidement. Emmenez-le chez votre vétérinaire pour des soins d’urgence.

Les rongeurs sont aussi des vecteurs de cette grave pathologie. En France, le risque principal vient de morsures par des renards infectés.

Quels sont les différents symptômes qu’on observe en cas de rage chez le chien ?

Les différents symptômes observés divergent selon l’espèce contaminée.

Tandis que les herbivores se paralysent, les carnivores sont pris d’une rage furieuse. Si votre chien est enragé, susceptible et très agressif, une altération de ses fonctions nerveuses s’opère. Dans certains cas, ça va jusqu’à la paralysie.

L’évolution des symptômes dès leur apparition est très rapide et condamne le chien à une mort certaine, si ce dernier n’est pas immédiatement pris en charge.

Les signes de la rage :
— Refus d’obéissance ;
— Modification du comportement : agressivité, peur, agitation, anxiété ;
— Changement du timbre de sa voix ;
— Paralysie progressive du larynx et du pharynx jusqu’à se répandre à tout le corps ;— Changement d’humeur, en un temps relativement court ;
— Étanche sa soif jusqu’à étouffement ;
— Un simple contact rend le chien furieux ;
— le chien devient craintif et s’isole ;
— Hallucinations accompagnées de hurlements ;
— Salivation abondante et mousseuse ;
— Déglutition difficile ;
— Attaque sans raison ;
— Au dernier stade. Paralysie des membres inférieurs suivie d’une respiration difficile.

Vaccination contre la rage, seule prévention efficace ?

La vaccination contre la rage n’est pas oblligatoire en France sauf pour les chiens dits dangereux (cf. loi de janvier 1999), ceux amenés à voyager à l’étranger et les chiens prenant part à des expositions de beauté. Elle est pourtant vivement recommandée car elle seule permet de protéger votre compagnon, vous-même et votre entourage.

Le vaccin reste votre meilleur atout contre la rage. Elle est particulièrement recommandée si vous résidez dans l’Est et le Nord-Est du territoire français où la population de renards à l’origine d’une possible transmission a longtemps été l’objet d’une surveillance des autorités de santé.

La vaccination anti-rabique se pratique dès les trois mois du chiot. Elle est efficace pendant un an et doit faire l’objet de rappels annuels ou tous les trois ans.

Évitez tout contact entre votre chien et les autres chiens du voisinage. Lors de vos sorties, gardez votre chien en laisse.

Existe-t-il un traitement contre la rage après une morsure de chien ?

Dans les faits, il n’en existe pas. La rage ne peut être soignée. Votre chien s’il est infecté, peut se voir administrer le vaccin contre la rage auprès de son vétérinaire.

Il s’agit du seul traitement efficace à ce jour.

S’il est vrai que la rage a été éradiquée en France depuis 2001, elle reste une maladie extrêmement dangereuse et une menace dans de nombreux pays (source : Organisation Mondiale de la Santé). Si vous voyagez hors des frontières, le vaccin contre la rage de votre chien doit obligatoirement être à jour.

Un chien m’a mordu, que faire s’il a la rage ?

Si un chien vous a mordu, il vous faut consulter en urgence un médecin. Celui-ci auscultera votre blessure. Que vous souffriez d’une plaie ouverte ou non, la première question du praticien sera : savez-vous si le chat qui vous a mordu est vacciné contre la rage ? Pour le savoir, il vous faudra prendre contact avec le propriétaire de l’animal :

  • Si le chien est vacciné contre la rage, le médecin soignera votre plaie, vous donnera des antibiotiques et vérifiera votre vaccin antitétanos.
  • Si le chien n’est pas vacciné contre la rage, le médecin vous administrera en plus du traitement cité ci-dessus, un vaccin contre la rage.

Si votre chien est à l’origine de cette morsure, vous devrez présenter son carnet de santé qui indique qu’il est à jour de son vaccin contre la rage. Si tel n’est pas le cas, votre chien pourra être euthanasié.

Vous l’aurez compris, la rage est une maladie très grave. Il est obligatoire de vacciner votre chien contre la rage. Pour cela, prenez rendez-vous avec un vétérinaire.

D’autre part, protégez votre animal en souscrivant à une assurance santé spéciale chiens. Elle prendra en charge les soins préventifs (vaccin) ainsi que les premiers soins et les médicaments à administrer à votre chien s’il a été mordu.

Faites le tri dans toutes les offres de protection santé du chien grâce à notre comparateur en ligne. Pour cela, saisissez les caractéristiques et les antécédents de votre animal puis découvrez la couverture santé qui répond aux besoins de votre chien.