Le chien – de Salvatore Adamo

Une petite chanson pour surmonter la perte de son chien qui crée un grand vide chez l’enfant, mais aussi chez l’adulte.

Avoir assurance santé pour chien permet de lui garantir une bonne longévité avec des soins de qualité qu’on ne peut pas forcément garantir si nous devons en payer chaque euro de notre poche.

Quelle que soit votre histoire, voici un poème pour vous remonter le moral et préparer l’arrivée de votre nouveau compagnon.

 

Quand j’étais enfant, j’avais un drôle de chien,
À la fois berger, caniche et dalmatien.
Un jour, après l’école, en vain j’ai attendu.
Mon ami, mon compagnon n’est pas venu.

Et soudain tous mes voiliers rentraient au port.
Par un temps à ne pas mettre un chien dehors.
Mon père a tout fait pour chasser mon chagrin.
Quelques jours après il ramenait mon chien.

C’est ton chien, c’est bien lui !
T’es content, ? Dis merci …
C’était pas le mien, j’ai fait comme si.
Et c’était bien, bien ainsi.

Car, de voir mon père heureux comme un enfant
Pour la première fois, j’avoue que j’ai fait semblant.
J’ai joué les grands, c’était moi le papa.
J’ai embrassé ce chien que je n’ connaissais pas,

Ce chien qui ressemblait comme 2 gouttes d’eau
Au mien que j’avais enterré deux jours plus tôt.
Mon père n’a jamais su : il était si content
De m’avoir dupé et consolé, pourtant…

C’est ton chien, c’est bien lui !
T’es content ? Dis merci …
C’était pas le mien, j’ai fait comme si.
Et c’était bien, bien ainsi.

Et depuis ce temps, je fais plaisir aux gens.
Quand j’attends l’été, j’accepte le printemps,
Et je remercie, et même de temps en temps,
Je me suis surpris à être heureux vraiment.

C’est ton chien, c’est bien lui !
T’es content ? Dis merci …
Qaund c’est pas l’ mien, j’ fais comme si.
Et c’est bien, bien ainsi.

C’est ton chien, c’est bien lui !
T’es content ? Dis merci …
Qaund c’est pas l’ mien, j’ fais comme si.