Promener son chien : éducation, laisse, et dérogation


Promener son chien

Les chiens sont des animaux très énergiques dans l’ensemble et ils ont besoin de leur bouffée d’air frais, de leur petit exercice et de moments de complicité avec leur maître quotidiennement. Les chiens privés de jardin ou d’espaces extérieurs au domicile du propriétaire doivent sortir. Même en temps de Covid en 2021 !

Une dérogation au couvre-feu

A propos du couvre-feu en vigueur en France, sortir son chien est l’une des dérogations en vigueur. Dans la dernière version de l’attestation de déplacement du Ministère de l’intérieur du 29 Janvier 2021, c’est la case 8 qu’il vous faut cocher pour sortir promener votre chien :

attestation déplacement pour promener son chien

FranceInfo rapportait récemment les propos de Céline Forêt, éducatrice canin, selon laquelle « un chiot moins sociabilisé est un futur chien plus craintif, voire agressif ». La découverte et la visite d’autres congénères – essentiellement en reniflant arbres, trottoirs et autres – participent fortement à l’épanouissement des canidés. Ne ratez pas les promenades !

Promenade du chien : avec ou sans laisse ?

Selon la loi n° 83.629 du 12 juillet 1989, les chiens promenés dans les endroits publics ou ouverts au public doivent être tenus en laisse. Cela signifie que la laisse est de rigueur lorsqu’on promène son chien dans les parcs ou dans la rue.

A cette loi s’ajoute l’arrêté du 31 juillet 1989. Il stipule que les chiens non tenus en laisse ne peuvent pas être promenés dans les bois et forêts hors allées forestières du 15 avril au 30 juin, chaque année.

De nombreux propriétaires de chiens promènent toutefois leur animal de compagnie sans laisse. Ils empruntent les chemins éloignés des routes, là où ils ne craignent pas de rencontrer trop de monde.

Pensez à apprendre à votre chien à se promener sans laisse dès son plus jeune âge. Cela lui évitera les comportements gênants lors d’une promenade (fugue, bagarre lors d’une rencontre avec un autre chien, …).

Quand promener son chien ?

La fréquence de promenade dépend des besoins du chien : selon sa race ainsi que de son âge. Les habitudes du canidé durant et hors de son temps de promenade comptent également. A vous donc d’analyser si votre chien a besoin d’être promené trois fois par jour ou plus.

Il est conseillé de le sortir le plus souvent possible en une journée pour sa santé et son bien-être. Cela lui permet de s’adonner à ses activités préférées : rencontrer du monde et d’autres chiens, gambader, renifler.

La promenade compte comme une activité physique pour le chien. Les chiens athlétiques ou musclés sont ceux qui ont le plus besoin de bouger en journée.

Les étapes à suivre pour promener son chien

La promenade en laisse n’a rien d’évident pour un chien, surtout au tout début. En suivant ces quelques étapes, vous aiderez votre canidé à s’y habituer rapidement. Vous lui offrirez également une promenade agréable et de qualité.

Le collier et la laisse, amis ou ennemis du chien

Ce sont les éléments essentiels à une promenade réussie. Les chiens, normalement habitués à la liberté, vouent instinctivement une aversion ou une réticence envers ces derniers. Il est ainsi essentiel d’habituer votre chien au collier et à la laisse dès son jeune âge. Parlez-lui, rassurez-le avant de les lui mettre.

Vous verrez qu’avec le temps, il associera le collier et la laisse à la promenade. Il sera préparé à sortir rien qu’en vous voyant venir avec ces derniers. En mettant le collier, veillez à ce qu’il ne soit pas trop serré pour votre animal de compagnie. De même, il ne doit pas être trop lâche car cela risquerait de lui permettre de s’enfuir. Il faut donc bien ajuster le collier pour qu’il ne gêne pas votre toutou.

Apprenez à votre chien à se déplacer avec sa laisse

Au début, la laisse peut paraître tout à fait étrangère au chien. Il s’agit de quelque chose de nouveau qu’il n’arrive pas à appréhender. C’est pour cette raison que nous vous conseillons de la lui présenter dès son plus jeune âge.

Puis, pensez à apprendre à votre chien à marcher avec une laisse en commençant par lui parler afin de le rassurer. Présentez-lui la laisse, passez-la délicatement à son cou, et expliquez-lui pourquoi il doit la porter. Ensuite, commencez petit à petit à le promener, même si au début, il fera montre de réticence. Ne tenez donc pas la laisse trop fermement de peur qu’elle ne tire, tenez-la de manière leste mais engagée, afin qu’il comprenne qu’il ne risque rien et qu’il peut marcher comme d’habitude, mais que vous avez quand même le contrôle. Décryptez quand tirer la laisse devient un problème. Agissez avec assurance pour que votre toutou se sente en confiance.

Soyez patient , un chien n’est pas un Homo Sapiens !

Sachez que la promenade en laisse requiert de la patience et une bonne conduite requiert de la patience. Il aura forcément de petites habitudes que vous ne supporterez pas au début de la promenade en laisse, aussi montrez-vous compréhensif et n’oubliez pas d’encourager continuellement votre canidé. Vous verrez qu’il progressera rapidement et sera heureux de votre soutien !

Savoir bien utiliser la laisse de votre chien

La laisse est un matériel qui a ses propres exigences. En tant que propriétaire, pensez à en avoir d’abord la maîtrise avant de la passer autour du cou de votre ami à quatre pattes.

Privilégiez les laisses longues ou rétractables dont vous aurez constamment le contrôle. Tenez-la avec assurance afin de pouvoir guider votre chien dans les directions que vous jugerez bonnes pour lui. Cela vous permettra aussi de le suivre facilement lorsque vous le promenez. Maintenez la laisse près de votre corps pour garder le contrôle sur votre canidé. N’oubliez tout de même pas de donner l’impression de liberté à votre chien pour qu’il se sente à l’aise.

Recourir à un comportementaliste ?

Si vous n’arrivez pas à éduquer seul votre chien pour qu’il se promène en laisse, faites appel à un maître chien ou comportementaliste canin. Il est courant que quelques interventions ou conseils suffisent à pallier les difficultés de promenade pour un chien particulier. Dans certains cas, par exemple pour les chiens de catégories 1 et 2 et sur la demande d’un maire, le recours à une évaluation comportementale est indispensable. Le site de l’ordre national des vétérinaires publie la liste des évaluateurs vétérinaires par région et département.

A ce propos, sachez que les consultations de comportementaliste animalier sont prises en charge par certaines mutuelles pour chien. Faites le point avec votre vétérinaire ou votre assurer si vous en disposez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *