Acné du chat : causes, diagnostic et traitement


Acne du chat

Credits photo : remedes-animaux.org

L’acné du chat est une inflammation des glandes sébacées situées à la base des poils, dont la racine (plus exactement le follicule pileux) se charge et devient obstruée par le sébum produit en excès. Le menton est la zone la plus touchée par l’acné chez le chat : des points noirs se dessinent et, en l’absence de soins adéquats, ils peuvent évoluer en pustules, on parle alors de furonculose. Quelques règles simples et des traitements locaux peuvent vous permettre d’éliminer cette acné.

Au sommaire de cet article :

  1. Qu’est-ce que l’acné du chat ?
  2. Comment reconnaître l’acné féline ?
  3. A quoi est due l’acné du chat ?
  4. Que faire pour soigner l’acné de votre chat ? (Les 5 gestes)
  5. Comment prévenir l’acné du chat ?

L’acné du chat, pourvu qu’elle soit bien diagnostiquée et traitée, reste une maladie bénigne et sans effets secondaires : une fois identifiée, avec quelques actions simples, votre chat sera rapidement et durablement protéger contre l’acné féline. C’est la coût du traitement qu’il faut comparer à celui d’une protection mutuelle car, de petits bobos en petits symptômes comme l’acné, les atteintes au budget des ménages sont avérées quand on soigne son chat adoré.

Joint par téléphone en prélude de la rédaction de cette page, le docteur vétérinaire André Kevnard de Toulouse, confirmait la faible dangerosité de l’acné pour le chat, si elle est sans récidive, et

« l’importance critique du diagnostic pour écarter la polydermite, la teigne, etc »

Qu’est-ce que l’acné du chat ?

L’acné du chat est-elle contagieuse ?

La réponse est non !

En effet, le chat comme tous les mammifères possède à la base de ses poils de glandes dites sébacées. Elles sont responsables de la sécrétion du sébum qui a pour rôle de limiter le dessèchement de la peau, lubrifier le poil et de protéger contre les attaques bactériennes. Il arrive que ces glandes s’enflamment ou qu’elles se « dérèglent », elles produisent alors du sébum en excès à la base du poil qui s’accumule sous la peau, ce trouble correspond à l’acné du chat.

Schéma du derme de mammifère

Si les glandes sébacées sont présentes partout sur le corps de votre compagnon, elles sont particulièrement développées au niveau du menton. Cette zone est donc l’une des plus propices au développement de l’acné féline même si cette pathologie dermique peut apparaître en d’autres parties du corps : base des oreilles, dos, ventre, base de la queue

Comment diagnostiquer l’acné chez le chat ?

Si vous découvrez des boutons ou des pustules au niveau du menton de votre chat, il est préférable de l’emmener chez un vétérinaire pour un examen complet. Trois docteurs vétérinaires insistaient sur l’importance d’un « diagnostic rigoureux » (examen cytologique et trichogramme, lire ici). Reste à voir si vous préférez protéger (par une mutuelle) votre félin au préalable, ou si courrez le désarroi d’une facture salée.

L’examen complet s’avère nécessaire car il faut écarter d’autres pathologies hautement plus graves, l’acné du chat présentant effectivement des symptômes similaires à :

  • une réaction allergique suite à piqûre de parasites externes (puce, tique, etc.)
  • une inflammation de la peau
  • une mycose
  • la gale
  • la teigne, etc.

Votre vétérinaire procédera à un examen clinique global et à un prélèvement superficiel de cellules de la peau par la technique du « raclage cutané » si bien que ces deux opérations permettront d’établir un diagnostic précis qui, d’une part élimine les autres affections potentielles et, d’autre part, permet de préciser les causes de l’acné de votre chat et de préconiser le traitement qui sera le plus adapté.

Quels sont les symptômes de l’acné chez le chat ?

On distingue deux formes d’acné chez le chat en lien avec la gravité des symptômes observés. L’acné dans sa forme légère se manifeste au niveau de la lèvre inférieure et sur le menton par la présence des symptômes suivants :

  • des points noirs (aussi appelés comédons ouvert)
  • une coloration noire des poils (due au sébum qui se colore en noir au contact de l’air)
  • de petites croûtes
  • éventuellement des boutons à d’autres endroits du corps

L’acné féline est caractérisée par ces petits boutons qui peuvent évoluer en pustules.

Plus sévèrement, on parle de forme marquée de l’acné du chat quand ces signes s’aggravent et que de nouveaux symptômes apparaissent :

  • une perte de poils au niveau du menton
  • des œdèmes
  • des fissures cutanées
  • une sécrétion de pus

Cette forme avancée est généralement très douloureuse pour votre chat. Les signes sont aussi souvent associés à une modification du comportement :

  • Démangeaisons intenses et violents grattements de la peau
  • Arrachages de poils
  • Saignements au niveau des zones du corps enflammées.

Pour prévenir la détérioration de l’état de santé de votre chat et les douleurs associées, la bonne initiative consiste à consulter votre vétérinaire aux premiers signes d’acné potentiel. Votre expert prescrira à votre compagnon félin le traitement approprié et votre chat sera rapidement soulagé.

Par notre travail de titan (Aurélie, Joseph et Thomas dans la rédaction du Mammouth Déchaîné), nous fournissons un outil pour comparer les mutuelles pour chat en 1 minute, 100% gratuit et sans aucun engagement de votre part. Nous ne sommes pas assureurs et aidons simplement les propriétaires soucieux de leur chat, alors ça vaut le coup d’aller voir !

A quoi est due l’acné du chat ?

L’acné féline peut avoir différentes origines, parfois complexes comme en témoigne cette thèse vétérinaire de l’université de Lyon, et il s’avère absolument primordial de bien identifier le facteur en cause pour rendre le traitement efficace, et plus encore, de prévenir tout risque de récidive :

  • Une allergie au plastique
  • Une gamelle au plastique de mauvaise qualité. Le plastique est une matière poreuse où se logent et prolifèrent facilement les bactéries
  • Une contamination bactérienne : entretien insuffisant des accessoires et zones que votre chat utilise et fréquente, développement associé du champignon Malassezia…
  • Un affaiblissement des défenses immunitaires de votre chat (aussi appelé immunodépression)
  • Une allergie aux puces
  • Un stress important associé à un frottement trop fréquent du menton (ce geste naturel vise à marquer son territoire).

Si la cause de l’acné ne peut être identifiée – c’est rarement le cas – on parle alors d’acné féline idiopathique.

Les 5 gestes pour traiter et soigner l’acné du chat

Le traitement de l’acné féline dépend sûr de son état d’avancement et de la gravité des symptômes.

  1. Rendez-vous chez votre vétérinaire – he oui ! Il est le seul capable de vous indiquer le traitement qui sera adapté à votre chat et à la forme d’acné qu’il présente.

Si votre chat présente une forme légère d’acné, le traitement est assez simple et vous sera confirmé par votre expert vétérinaire. En général, il vous prescrit des simples soins locaux :

  1. Rasage de la zone concernée pour faciliter les soins
  2. Désinfection souvent avec de la Chlorhexidine (antiseptique à large spectre d’action)
  3. Une lotion ou shampooing réduisant la séborrhée
  4. Une lotion incluant des anti-inflammatoires (corticoïdes) afin de réduire les démangeaisons et limiter les risques d’infection.

Pour soigner une forme d’acné plus avancée, sera souvent ajoutée au traitement un antibiotique. Des soins manuels, comme ceux évoqués plus précisément sur cette page de WikiHow, pourront accélérer la disparition de l’infection.

Chaussette 3 ans, guérie d’une forme d’acné sévère

L’ensemble de ces produits de traitement de l’acné du chat est le plus souvent uniquement disponible sur ordonnance et requiert comme souligné une visite préalable chez un vétérinaire. Si vous hésitez quant au choix de votre futur véto, le site web de l’ordre de la profession peut vous y aider.

C’est pourquoi la question de souscrire à une assurance santé spéciale chat se pose, car elle octroie un remboursement des dépenses réalisées pour soigner l’acné de leur compagnon félin.

Comment prévenir la récidive de l’acné chez le chat ?

Quelques gestes simples et de bonnes habitudes d’hygiène peuvent protéger efficacement votre chat de l’acné, à mettre en action dès aujourd’hui :

  • Optez pour une gamelle en céramique plutôt qu’en plastique résistant et nettoyez-la quotidiennement tout en optant pour un nettoyage approfondi avec des substances anti-germes, antiseptiques naturelles telles que du vinaigre ! (Pensez à bien rincer la gamelle de votre chat après nettoyage, nos félins en détestent l’odeur).
  • Veillez à l’hygiène dentaire de votre chat, car le tartre dentaire est source de bactéries
  • Pensez à bien traiter votre chat contre les parasites et puces ; une bonne pratique commune consiste à lui mettre un collier anti-puces / anti-parasitaires.
  • Entretenez régulièrement les zones fréquentées par votre chat et ses accessoires avec un produit adapté.
  • Si votre chat est de nature anxieuse ou stressée, utilisez des huiles essentielles naturelles anti-stress telle que l’aloe vera diffusées encore grâce à un spray ou à un diffuseur de phéromones apaisantes, ou de façon plus originale, proposez lui des compléments alimentaires relaxants.

Enfin, de manière plus globale, et d’autant plus que les frais et symptômes s’accroissent pour votre chat, il est de bonne augure de réfléchir à l’assurance santé pour chat qui vous permettra le remboursement des frais de santé engagés. Le Mammouth Déchaîné a comparé plus de 3000 offres d’assurances et mutuelles santé spécialisées pour chats qui vous remboursent les frais vétérinaires (visites et médicaments).

3 Réponses à “Acné du chat : causes, diagnostic et traitement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *