Le Cancer chez le chat : Types, Symptômes, Traitements

Le cancer chez le chat - que faire ?
Cancer du chat

Qu’est-ce que le cancer chez les chats ?

Comme chez tous les êtres vivants, le cancer existe également chez les chats.

Quels symptômes votre chat va-t-il développer ? Comment son état de santé va-t-il évoluer ? Comment prendre soin de lui ? Il y a tellement de questions qu’un propriétaire de chat peut se poser dans ces moments-là…

Le Mammouth Déchaîné répond ici à un maximum de vos questions. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à nous laisser l’indiquer en commentaires.

Qu’est-ce qui cause le cancer du chat ?

Plusieurs facteurs sont à l’origine des cancers.

Ils sont dus à une tumeur bénigne. Les tumeurs correspondent à une multiplication exponentielle de cellules au sein de l’organisme.

Il existe une large gamme de cancers. Les cancers digestifs, les cancers osseux, les cancers cutanés ou sous-cutanés. Les facteurs favorables au cancer peuvent être la génétique, l’environnement, les hormones, les infections. Aussi, le virus responsable de la leucose joue-t-il un rôle important dans l’apparition des cancers.

Le virus leucémogène félin encore appelé FeLV est un rétrovirus. L’information génétique de ce pathogène est contenue dans l’ARN. Il est capable de s’intégrer au génome de la cellule hôte (celle de l’animal) et de se développer créant ainsi un cancer.

Quelles sont les différentes formes de cancer du chat ?

Le cancer le plus fréquent chez le chat est le lymphome félin. Il porte atteinte à la lymphe du chat. C’est le liquide dans lequel baignent les organes essentiels au système immunitaire.

Ce cancer prend diverses formes en fonction de l’organe touché. On distingue donc :
— Le lymphome médiastinal : C’est la forme la plus fréquente. Elle porte atteinte aux ganglions (encore appelés nœuds lymphatiques).
— Le lymphome multicentrique : Il touche plusieurs organes à la fois.
— Le lymphome rénal : Il touche les reins.
— Le lymphome nerveux : Il touche le système nerveux.
— Le lymphome digestif abdominal : Il touche l’appareil digestif.

Chaque cancer a ses propres caractéristiques. Cela nécessite donc de consulter un vétérinaire pour qu’il prescrive un traitement spécifique pour soigner votre chat. Tout au long de sa maladie, vous devrez également régulièrement consulter votre vétérinaire pour évaluer l’évolution du cancer.

Quels sont les symptômes du cancer chez le chat ?

Lorsqu’un chat est atteint d’un cancer, il peut se manifester sous différents symptômes plus ou moins visibles et non nécessairement concomittents :
— présence de masse ou nodule,
– perte d’appétit,
– fièvre persistante,
– perte de poids,
– fatigue poussée,
— diarrhées et vomissements sanglants,
— plaies et cicatrices béantes,
— éternuements,
ganglions lymphatiques enflés,
— convulsions,
— dyspnée (gêne respiratoire)
— claudications,
— inconfort.

Comment se fait le diagnostic d’un cancer chez le chat ?

Le changement de comportement des chats doit vous mettre la puce à l’oreille. Vous devez, dans ce cas, faire appel à un vétérinaire.

À ce stade, des analyses seront effectuées, notamment les analyses cytologiques. Ce sont des analyses de cellules prélevées grâce à une ponction à l’aiguille fine. Elles permettront d’identifier les cellules cancéreuses.

Par la suite, plusieurs examens complémentaires pourront être faits. Ils permettent de s’assurer du bon état des autres organes encore sains. Ces examens sont des :

  • Radiographies. La radiographie consiste en une visualisation d’organe ou d’une partie du corps. Elle se fait sur pellicule photosensible grâce à une technique d’imagerie.
  • Échographies. L’échographie est aussi une technique d’imagerie. Elle est basée sur l’emploi d’ultrasons, dans l’optique d’explorer de façon non invasive, divers organes d’un corps.
  • Scanners. Le scanner est une grosse machine qui utilise les rayons X pour investiguer plus profondément le corps du chat.

Ils contribuent tous au diagnostic d’évolution de la maladie.

Comment peut-on traiter les lymphomes chez le chat ?

Les traitements administrés au chat varient en fonction du type de cancer concerné. Avant tout, il est à noter que plus vite le mal est détecté, mieux l’animal sera pris en charge.

Dans un premier temps, il faudra peut-être pratiquer une chirurgie « d’urgence ». Elle permettra d’éliminer les cellules cancéreuses de l’organisme du chat.

Ensuite, une chimiothérapie sera envisageable. Il s’agit d’administrer à l’animal des médicaments, par voie orale ou veineuse.

Une radiothérapie pourra être envisagée également. C’est une méthode thérapeutique qui consiste en une élimination locale des cellules cancéreuses.

Dans certains cas, l’immunothérapie peut être aussi nécessaire. Il s’agit de l’administration de substances pour stimuler les défenses immunitaires.

Outre la souffrance plus ou moins aigue dans laquelle se trouve l’animal, on observe aussi des effets secondaires causés par ces protocoles médicau comme une perte de poids plus ou moins sévère ainsi qu’une insuffisance rénale.

Le traitement d’un cancer vous met également généralement face à des problèmatiques difficiles qui peuvent s’avérer très lourdes.
— Un état émotionnel instable et dur : voir souffrir son animal de compagnie est toujours un moment rude. Tous les propriétaires se retrouvent en difficulté, parfois désarçonnés d’autres terrassés par la peine en raison du mauvais état de santé de leur compagnon ainsi que des difficiles choix de traitement qu’il doit réaliser pour lui.
— Des contraintes budgétaires lourdes et de longue durée : elles ont trait à la durée du traitement, mais aussi à la lourdeur des soins. Du diagnostic au traitement, la facture du vétérinaire atteint rapidement plusieurs centaines à quelques milliers d’euros.

S’il est délicat de soulager la douleur émotionnelle causée par la souffrance qu’endure votre compagnon, sachez qu’ils existent des solutions pour réduire vos dépenses vétérinaires et ainsi préserver le plus longtemps possible un état de santé aussi confortable que possible  pour votre animal.

Pour rembourser vos frais vétérinaires, la souscription à une assurance ou mutuelle pour chat est envisageable. Actuellement, il existe pléthore de compagnies d’assurance. Elles vous proposent des offres plus ou moins exhaustives à des tarifs qui débutent à 5 € par mois.

Pour choisir l’assurance qui conviendra à la situation de votre chat – et à votre budget, il vous sera nécessaire d’effectuer des comparaisons. Le Mammouth Déchaîné met à votre disposition son comparateur 100% gratuit. Il est très simple et facile d’utilisation. Grâce à lui, vous aurez les informations sur les types d’assurances qui existent pour votre chat. La génération des devis est sans engagement de votre part.

Que retenir donc ?

Chez le chat, il existe plusieurs types de cancers. Les plus fréquents sont les lymphomes. Ils affectent divers organes, dont les reins, le système nerveux, l’appareil digestif. Ils sont causés par le virus de leucose encore appelé FeLV.

Ces cancers se manifestent par de la fièvre, des diarrhées, des vomissements et d’autres symptômes. Le pronostic se fait à base d’analyses spécifiques auxquelles s’ajoutent des examens.

En ce qui concerne le traitement, il faut d’abord retirer les cellules cancéreuses. Puis on effectue une chimiothérapie. Celle-ci vise à l’amélioration de l’état de santé de l’animal.

Il est important de bien s’occuper de son compagnon une fois à la maison. De l’attention et des petits soins l’aideront à vite se rétablir. Et ce au bout de quelques mois.

Par ailleurs, pour faire face aux contraintes, il est opportun de souscrire à une assurance santé spéciale chat.