Prix des vaccins du chien : combien coûte la vaccination ?


vaccins du chien : prix, calendrier et conseils

Chacun sait que les vaccins pour les chiens coûtent cher, mais il n’est pas toujours évident de comprendre les prix, le calendrier et les raisons de la vaccination. Ces données sont pourtant cruciales pour tous les propriétaires qui doivent évaluer le budget et se décider pour protéger leur toutou contre des maladies graves. Retour sur les (véritables) prix des vaccins pour chiens et leurs rappels, établis lors du dernier baromètre des prix vétérinaires (portant sur 2400 cabinets et cliniques) réalisé par l’équipe du mammouth Déchaîné.

Qu’est-ce que la vaccination chez le chien ?

La vaccination pour chien repose sur le même principe que celle des humains. Le vaccin contient une petite quantité d’un agent pathogène étranger à l’organisme (virus, bactéries ou autres organismes) dont la dangerosité a été réduite. On dit qu’ils sont atténués ou inactivés. Leur injection provoque une stimulation du système immunitaire qui se met à produire des anticorps contre la maladie qui seront stockés sur le long terme dans l’organisme.

Ainsi s’il est à nouveau exposé à cette maladie, le corps du chien réagira plus rapidement et plus intensément ce qui va le protéger contre la maladie ou au moins en atténuer les symptômes.

Vacciner son compagnon est donc particulièrement utile pour le protéger des maladies graves et douloureuses et/ou celles pour lesquelles la médecine vétérinaire n’a pas de de traitement ou dont le traitement est long et difficile.

Pourquoi vacciner son chien ?

 N’attendez pas qu’il soit trop tard ! Faites vacciner votre chien avant qu’il ne tombe malade !

Les vaccins permettent d’éviter les conséquences graves des maladies véhiculées par les chiens. La vaccination est un acte préventif qui requiert d’être réalisé sur un animal en bonne santé, car il est impossible de faire vacciner contre une maladie s’il le chien la porte déjà.


Quand vacciner son chien (calendrier vaccinal) ?

Lors des deux premiers mois qui suivent sa naissance, le chiot est protégé par les anticorps que lui a transmis sa mère par l’allaitement via le colostrum (tout premier lait) et le lait maternel dans une moindre mesure.

À partir du 2e mois, quand le chiot est sevré, il sera nécessaire de procéder aux premières vaccinations ou « primovaccinations ».

La vaccination requiert alors 3 piqûres à raison d’un mois de délai entre chaque pour protéger votre animal de compagnie. Sans ces 2 injections supplémentaires, il n’y aurait pas d’effet protecteur durable du vaccin. Puis, un rappel annuel est essentiel pour assurer que votre animal est bien protégé tout au long de sa vie.

Il faut souligner que l’animal n’est protégé contre une maladie que quinze jours après l’injection de ces primovaccins. Les rappels annuels qui suivront auront quant à eux un effet immédiat sur le chien.

Quel est le calendrier de vaccination habituel d’un chien au cours de sa vie :

  • Primo-vaccination à 8 semaines : Maladie de Carré, Hépatite de Rubarth, Parvovirose
  • Rappel primo-vaccination à 12 semaines : Maladie de Carré, Hépatite de Rubarth, Parvovirose, leptospirose
  • Rappel primo-vaccination à 16 semaines : Maladie de Carré, Hépatite de Rubarth, Parvovirose, leptospirose
  • Vaccins optionnels : en plus de ces vaccins recommandés on peut, selon le mode de vie du chien, ajouter le vaccin contre la rage (à partir de 3 mois révolus), contre la toux de chenil, puis à partir de 5-6 mois le vaccin contre la piroplasmose et la maladie de Lyme (maladies transmises par les tiques).
  • Rappel annuel : Rappel annuel nécessaire. Certains vaccins comme celui de la leptospirose ou la toux de chenil nécessitent un rappel tous les ans, d’autres tous les 2 à 3 ans.

Faut-il faire vacciner son chien tous les ans ?

Il est extrêmement important de respecter le calendrier de vaccination établi par votre vétérinaire, que ce soit pour la primo-vaccination, ou pour les rappels.
Il n’est cependant pas nécessaire de réaliser un rappel de tous les vaccins tous les ans, car certains d’entre eux ont des périodes de renouvellement plus longues.

  • La maladie de Carré, l’Hépatite de Rubarth et la Parvovirose peuvent avoir des rappels tous les 3 ans uniquement.
  • La Toux du Chenil, la Leptospirose, la Piroplasmose, la Borréliose de Lyme doivent avoir un rappel annuel.

Quelles sont les principales maladies pour lesquelles les vaccins sont nécessaires ?

Il est fortement recommandé de vacciner votre chien contre les maladies listées ci-dessous. Les vaccins correspondants y font généralement référence avec les sigles CHPL ou CHPLR (ces lettres peuvent varier en fonction des laboratoires).

La Maladie de Carré

Tout d’abord, le C pour maladie de Carré. C’est une maladie virale qui affecte particulièrement les chiots. Elle peut causer une forte fièvre durable, une perte d’appétit, une conjonctivite et un larmoiement nasal. Si elle s’aggrave, elle peut entraîner des difficultés respiratoires, des troubles digestifs (diarrhées, vomissements) et des troubles neurologiques (convulsions, paralysies) irréversibles. Le vaccin permettra d’éviter cette grave maladie.
Pour le protéger au mieux, il faudra procéder à la première injection de votre compagnon à ses 2 mois puis effectuer les 2 autres primovaccinations. Un rappel de vaccination sera nécessaire entre l’âge de 6 et 12 mois, puis tous les 3 ans.

La Maladie ou Hépatite de Rubarth

Ensuite le H pour Hépatite de Rubarth ou hépatite contagieuse canine. Semblable à l’hépatite virale chez l’homme, elle engendre aussi des problèmes ophtalmologiques définitifs. Pathologie plus rare de nos jours, mais qui s’avère systématiquement fatale. Le calendrier de vaccination est identique à la maladie de Carré.

La Parvovirose

Le P désigne la Parvovirose. Cette maladie est hautement transmissible, essentiellement dans les villages. Elle se manifeste par une diarrhée hémorragique virale entraînant un taux de mortalité élevé (principalement chez les chiots).

La Leptospirose

Vient ensuite le L pour Leptospirose. Cette maladie mortelle est causée par des microbes et peut se manifester sous de nombreuses manières, comme la diarrhée hémorragique ou l’insuffisance rénale conduisant le plus souvent à la mort de l’animal affecté. Elle est par ailleurs transmissible à l’être humain.

La rage

Le R pour la maladie canine sans doute la plus connue, la rage. C’est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle est transmissible des animaux à l’homme, elle est due à un virus. Son développement dans l’organisme du chien entraîne un changement de comportement, une paralysie suivie du décès de l’animal. Heureusement la rage n’est plus présente en France et la vaccin est seulement obligatoire pour voyager à l’étranger : c’est ce que l’on appelle le passeport santé.


Voici les vaccins complémentaires qui sont recommandés dans des situations plus particulières.

Toux du chenil

Vous prévoyez de placer votre chien en pension ou de participer avec lui à des activités de groupe (dressage, activités sportives maîtres / chien…) ?

Il faudra alors penser au vaccin contre la toux du chenil – aussi appelée « coqueluche du chien », une affection qui se manifeste par de la toux et qui peut être difficile à soigner chez les chiots. Les propriétaires des pensions ou les organisateurs des manifestations mettant en contact de nombreux animaux exigent le plus souvent ce vaccin pour intégrer les locaux ou les événements. Il faut vacciner le chien au minimum 8 jours avant le rassemblement. Un rappel annuel est nécessaire.

La piroplasmose

Votre chien sort beaucoup en forêt ou à la campagne ? Si oui, il est conseillé de faire vacciner votre chien contre la piroplasmose.

Cette maladie est causée par un parasite du sang qui est transmis par des tiques et qui détruit les globules rouges. La vaccination peut être appliquée sur un chien qui ne souffre pas encore de la maladie: deux injections espacées d’un mois à partir de l’âge de 5 mois.

La Leishmaniose

Vous vivez dans le sud, et notamment sur le pourtour méditerranéen, ou prévoyez de vous y rendre en vacances ?

La Leishmaniose est une maladie parasitaire assez présente dans le sud de la France qui se transmet par le moustique phlébotome et entraîne la mort de l’animal en l’absence de traitement. La France compte près de 40 000 cas d’infections par an, et le meilleur moyen de prévention reste le vaccin.

Quels sont les vaccins obligatoires ?

En France, la vaccination n’est pas obligatoire sauf pour le vaccin contre la rage si votre chien est de catégorie 1 ou 2 (chien dangereux) ou s’il voyage à l’étranger.

Si vous souhaitez laisser votre chien en pension (en chenil), les vaccins courants y compris la toux du chenil seront très probablement demandés.

Les attestations de vaccination

Après avoir réalisé la vaccination, le vétérinaire va mettre à jour le carnet de santé de l’animal en y ajoutant l’autocollant du vaccin comprenant le numéro de lot et la période de validité. Il va aussi le dater et signer et indiquer si cette information figure sur le passeport santé de l’animal.

Quels sont les prix pour les vaccins chiens ?

En France, la primo-vaccination coûte en moyenne 56 € sans la rage, le prix maximum relevé lors de notre dernière enquête des prix des vaccins étant de de 107 €. Chaque rappel coûte en moyenne 56 € également.

Voici les prix révélés par l’étude du Mammouth menée de façon anonyme auprès de 2401 vétérinaires pour une vaccination qui regroupe 4 vaccins : maladie de Carré, maladie de Rubarth, parvovirose et leptospirose :

Petit chien (chihuahua) Prix moyen Prix maximal
Vaccination 56 € 107 €
Rappel de vaccination 56 € 127 €
Grand chien (labrador) Prix moyen Prix maximal
Vaccination 57 € 178 €
Rappel de vaccination 56 € 130 €

Où la vaccination coûte-t-elle le moins cher ?

Comme pour d’autres actes vétérinaires, la vaccination voit ses tarifs varier fortement d’un département à l’autre. Les tableaux suivants indiquent les prix moyens pour 4 vaccins (maladie de Carré, maladie de Rubarth, parvovirose et leptospirose).

DÉPARTEMENTS PRIX VACCINATION (€)
Ariège 38 €
Cantal 40 €
Lozère 40 €
Ardennes 43 €
Lot-Et-Garonne 43 €

Où la vaccination coûte-t-elle le plus cher ?

DÉPARTEMENTS PRIX VACCINATION (€)
Paris 74 €
Hauts-de-Seine 70 €
Yvelines 69 €
Rhône 68 €
Val-de-Marne 67 €

Les prix des vaccins pour chiens par région

Les prix pour les vaccins chiens peuvent aller de moins de 50 € dans les régions Bretagne, Guadeloupe et Occitanie à 67 € en Île-de-France (4 vaccins CHPL). Il vaut donc mieux se renseigner auprès des vétérinaires locaux et comparer leurs tarifs.

RÉGIONS PRIX VACCINATION (€)
Île-de-France 67 €
PACA 60 €
Auvergne-Rhône-Alpes 59 €
Centre-Val de Loire 56 €
Corse 54 €
Grand Est 54 €
Pays de la Loire 52 €
Hauts-de-France 52 €
Guyanne 51 €
Bourgogne-Franche-Comté 51 €
Martinique 51 €
Normandie 51 €
Nouvelle-Aquitaine 51 €
Réunion 50 €
Occitanie 50 €
Bretagne 49 €
Guadeloupe 45 €

Pourquoi de tels écarts de prix ? En France les tarifs des soins vétérinaires sont fixés librement, tout comme le choix des techniques de soins et chirurgicales. On sait maintenant qu’il existe de fortes disparités tarifaires entre les régions.

Les prix des autres vaccins

Le prix du vaccin pour la rage, couramment certifié par un « passeport santé » qui se fait à part, varie de 15 € à 20 € . La vaccination contre la toux du chenil doit être faite séparément (par voie nasale) et coûte environ 25 €. L’injection vaccinale contre la piroplasmose coûte environ 90 €.

Quel est le coût total de la vaccination la première année ?

Avec un seul rappel la première année, on peut donc estimer un prix de vaccination complète de 152 € (avec rage et toux du chenil incluses). À partir de la deuxième année, il faut anticiper un coût de 60 € à 80 € suivant si vous avez les rappels de la toux du chenil à réaliser ou pas.

Tableau des frais vétérinaires maximum pour le chien

Enfin, en plus de la vaccination, d’autres prix sont à connaître pour votre chien. Ce tableau est issu du baromètre des prix vétérinaires réalisé par le Mammouth Déchaîné, il invite les propriétaires à appeler les vétérinaires pour connaître leurs actes et tarifs. Il s’agit des prix les plus élevés constatés en France :

Première année de vie PRIX MAXIMUM (€)
CONSULTATION 70 €
STÉRILISATION FEMELLE 600 €
STÉRILISATION MÂLE 425 €
IDENTIFICATION 115 €
VACCINATION 178 €
RAPPEL VACCINATION 130 €
TOTAL MÂLE 918 €
TOTAL FEMELLE 1093 €

Les écarts s’expliquent par plusieurs facteurs : les vétérinaires fixent librement leurs tarifs, les techniques opératoires varient d’une clinique à l’autre et il existe de fortes disparités entre les régions de France. 

Actualité : ces chiens miraculés

  • chien blessé sans infection
    Naïko, sans infection, après un coup de fusil (@SudOuest Crédit S. G.)
  • Abandonné, parasité avec la gale, mais sauvé ! (@letribunaldunet.fr)
  • 80 chiens sans eau ni soins, sauvés d’un chenil illégal (@Riverside County A.S)
  • Empoisonné par les algues d’une rivière, sauvé de justesse (@Daily Record)

Une assurance maladie pour être remboursé des frais vétérinaires

Si vous souscrivez à une assurance santé spéciale chien, les frais vétérinaires évoqués pourront être pris en charge. Votre taux de prise en charge dépendra de l’offre santé que vous avez retenue.

Alors comment choisir la mutuelle santé qui répond bien aux besoins sanitaires de votre chien à vous ? Le Mammouth déchaîné propose un comparateur en ligne, super simple et gratuit : il permet de faire le tri entre toutes les prestations de couvertures santé pour chien.

C’est facile : renseignez quelques infos sur votre chaton et recevez une liste de mutuelles santé qui correspondent à vos attentes. Vous aurez une comparaison gratuite avec tous les budgets possibles.

N’attendez plus pour protéger votre toutou et soyez dès à présent couvert pour les frais vétérinaires qui vont arrivés rapidement.

Questions fréquentes


  • Combien coûtent les vaccins du chien ?

    Le prix d’un seul vaccin pour un chien est d’environ 56 euros en France en 2021, qu’il s’agisse d’une primo-vaccination ou un rappel annuel. Comme plusieurs vaccins sont nécessaires, la première année de vie, la vaccination du chien coûte donc environ 152 euros à son propriétaire. À partir de la deuxième année, il faut prévoir un coût d’environ 56 € pour chaque injection de rappel.


  • Quand faut-il vacciner son chien ?

    Les vaccins débutent dès le 2ème mois de vie du chiot, lorsqu’il sevré de sa mère. On parle de « primo-vaccination ». Cette première vaccination requiert 3 piqûres à raison d’un mois de délai entre chacune. Ensuite, des rappels sont à injecter chaque année jusqu’à la fin de la vie du chien.

5 Réponses à “Prix des vaccins du chien : combien coûte la vaccination ?”

    • Gwenaelle, les prix moyens pour une première vaccination d’un jack Russel sont de 56 €. Cette moyenne peut varier suivant votre région et la clinique vétérinaire, nous vous recommandons d’appeler quelques cabinets près de chez vous pour comparer. Bonne continuation !

  • Thomas

    Lors de notre dernière enquête auprès de 2401 vétérinaires en avril 2021, nous avons constaté d’importantes disparités pour les prix des vaccins pour chiens. Le prix maximum relevé pour un labrador atteint 178 € contre 24 € pour le minimum ! Il faut appeler et demander les prix des vétérinaires proches de chez vous, sachant que les villes sont en moyenne 10% plus cher qu’en dehors.

  • Cancian

    bonjour

    un peu trop cher vos vaccins

    les vaccins pour l’homme ne coute pas si chers
    je trouve cela pas tres honnete

    surtout pour celle ou celui qui n’a pas beaucoup de moyens financiers et a besoin d’un animal de compagnie
    honoraires pour la consultation et prix exact du vaccin ,
    merci de votre reponse
    mes profondes salutations
    gilles cancian

Répondre à Thomas Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *